Le phénomène israélien de "profs aux bébés" !

Publié le

Israël est un pays spécial et si vous en doutez essayez donc de faire la même chose en fac de médecine ou à la Sorbonne !

Le phénomène israélien de "profs aux bébés" !

Source : http://article.yedioth.co.il/default.aspx?articleid=9402

Dans quel autre pays, des professeurs de faculté acceptent que leurs étudiantes viennent en cours avec leurs nourrissons ? Et non seulement, mais n'hésitent pas à prendre dans leurs bras, un bébé qui pleure, à le calmer tout en continuant leurs cours de médecine, de philosophie, ou d'agronomie pour que l'étudiante ne soit pas obligée de sortir et rater une partie du cours ?

Ne cherchez pas, il s'agit de ce petit pays si terriblement ostracisé par ses détracteurs, et qui sait donner tant d'amour et de fierté à ceux qui le connaissent de l'intérieur...

Hier est paru un article dans le journal israélien Yedioth Aharonot mentionnant ce phénomène israélien avec comme exemple, le Professeur Sidney Engelberg de l'Université Hébraïque de Jérusalem encourageant ses étudiantes à venir en cours avec leurs nouveaux-nés et le montrant tenant un bébé dans ses bras pour le calmer, aussitôt des centaines de témoignages ont suivi cette publication voir ici

D'autres photos ont été postées et l'on peut voir des professeurs à Beer-Sheva, Safed, Jérusalem, Tel-Aviv... J'ai noté quelques noms : le professeur Eytan Ginzbourg qui joue avec un bébé sur ses genoux, le professeur Ruthy Frankel à l'université Ben Gourion à Eilat, le professeur Elie Milgerter, z"l, de mémoire bénie, le professeur Eyal Beln et beaucoup d'autres.

Un prof explique qu'il est prêt à aider une jeune mère qui fait l'effort de venir en cours avec son bébé car elle n'a pas pu trouver d'autres solutions mais qu'il sera beaucoup moins tolérant pour les étudiants qui utilisent leurs téléphones portables en dérangeant tout le monde et sans respect pour l'enseignant.

C'est réjouissant alors j'ai voulu partager avec vous.

Voici un commentaire de la journaliste Laly Deray de Israpress et Hamodia :

Ils sont professeurs, docteurs, ils enseignent la physique quantique et l'impact de l'art médiéval sur la philosophie de Kant. Et ils sont aussi de précieux baby-sitters pour leurs étudiantes. Quand on vous demande qu'est ce qu'il a de si spécial, ce pays, montrez juste ces photos (ne ratez surtout pas celles dans les réactions, elles sont uniques). Israel, c'est le pays où tu peux emmener ton bébé en cours et où les professeurs d'université gardent les bébés de leurs élèves pendant qu'ils continuent, nonchalamment, de discourir sur l'hétérogénéité chez les peuples incas.

Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...
Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...

Je complèterai avec plaisir cette liste, n'hésitez pas à me faire parvenir d'autres photos...

Publié dans Israël, Tikoun Olam

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chacha 14/05/2015 19:48

Quelle belle leçon à l humanité et au savoir merci à tous ces professeurs qui au delà du respect méritent la médaille de la Vie

lesselbaum Viviane 14/05/2015 08:04

Ces images sont très émouvantes, elles donnent les larmes aux yeux.
J'imagine ces enseignants, enlaçant affectueusement ces "petits bout'choux", ces enseignants traités de "cosmopolites" par ceux qui nous haïssent, voire venant de nulle part....et qui murmurent à ces tendres oreilles des extraits de berceuses Ô combien bouleversantes.
J'ai fait une étude sur les berceuses du monde entier où l'on fait des découvertes surprenantes pour la plupart très émouvantes et universelles;
Rendez-vous sur le site de Niki Vered à la page de Viviane Scemama - Lesselbaum, rubrique: "Les berceuses".
Viviane