Sodastream, retour à l'obscurité, accablement des employés arabes

Publié le

La compagnie Sodastream vient d'annoncer la fermeture de son usine à Mishor Adumim, situé à 15 km
de Jérusalem, en avance sur ce qui était prévu. Les imbéciles malveillants du mouvement BDS se réjouissent, les employés arabes qui avaient de très bonne condition de travail, supérieures à tout ce qu'ils pouvaient espérer ailleurs se retrouvent sans travail, certains ayant contracté des emprunts pour construire des maisons et sont desespérés, je n'écrirais pas ici ce qu'ils pensent de ces soi-disant "amis" de la cause palestinienne !

Voici ce que le directeur Daniel Birbaum disait :
J'ai repris cette usine qui est présente en ce lieu depuis 17 ans et qui fonctionne avec l'accord des Palestiniens eux-mêmes, c'est une vérité dérangeante que beaucoup de gens oublient, selon les accords d'Oslo en 1993, les Palestiniens eux-mêmes ont été d'accord pour que la zone C, et cette usine est dans la zone C de
la rive occidentale, soit contrôlée par l'administration israélienne jusqu'à ce que les frontières finales soient définies et c'est ce qui se passe et c'est une bonne chose pour les Palestiniens qui travaillent pour moi parce que nous les payons avec des salaires israéliens qui sont 4 fois supérieurs... les musulmans et les juifs ont le même père, nous sommes vraiment cousins, tous ces gens différents travaillent ensemble et apprennent à se respecter, à célébrer les fêtes de chacun et les familles font connaissance, à Sodastream, nous construisons des ponts, pas des murs, c'est un exemple de paix dans une région si tourmentée qui a tant besoin d'espoir, il n'y a pas beaucoup d'éclat de lumière dans cette partie du monde, nous ne l'éteignons pas, nous ne retournons pas à l'obscurité quand on peut célébrer la lumière...

Témoignage d'un ouvrier arabe :
Nous ne faisons pas partie, comme ils disent [BDS et autres imbéciles] de l'occupation ou ce genre de chose, nous travaillons ici ensemble et si la paix arrive un jour, nous esperons qu'elle arrive, et nous serons peut-être... nous resterons ici, aussi pour travailler ensemble, ou dans l'Etat palestinien ou dans l'Etat israélien, il faut qu'ils comprennent notre situation ici à l'intérieur de l'AP [Autorité palestinienne, OLP] si nous trouvions un travail à l'intérieur de l'Autorité palestinienne, un bon travail, un bon salaire, nous irions mais nous n'avons pas ce travail nous n'avons pas ces emplois là-bas...

Voici toute la vidéo, à voir pour comprendre les dégâts de BDS :

Cette vidéo démonte la manipulation et la bêtise des ONG anti-israéliennes mais pas vraiment pro-palestiniennes !

Sodastream, retour à l'obscurité, accablement des employés arabes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ROBERTO 12/05/2015 16:35

Les dirigeants Palestiniens n'en loupent pas une pour plonger leurs corrélégionnaires dans une "mairde" noire. Ces pauvres gens se retrouvent sans boulot par la faute de leurs dirigeants, qui eux se gavent dans tous les domaines. Ces dirigeants détournent l'argent donné par l'EUROPE et les ETATS UNIS, ils ont des comptes en banque dans la plus part de paradis fiscaux, et le pauvre Palestinien, honnête, travailleur, père de famille qui voudrait faire vivre sa famille dignement, se voit privé de boulot par leurs pseudo dirigeants qui les envois droits à la catastrophe. Ces dirigeants Palestiniens devraient être liquidés par la base, et faire confiance à Israél, qui leur donne du boulot payé par des salaires QUATRE FOIS supérieurs, ils ont la sécu, et des spécialistes en médecine, qui sont reconnus comme étant les meilleurs de la planète. Les dirigeants Palestiniens et leur famille se font soigner par les Israéliens gratuitement, tandis que le pauvre Palestinien de base crève. Cela vaut bien un révolution, qui en quelques jours remettrait les pendules à l'heure.