Marc Alain Ouaknin sur le mythe fondateur de Jérusalem

Publié le

source : http://www.akadem.org/sommaire/colloques/si-c-etait-jerusalem/

 

 

L'intervention de Marc-Alain Ouaknin a eu lieu dans le cadre du colloque "Si c'était Jérusalem" visible sur Akadem www.akadem.org/

On parle des trois religions monothéistes comme si elles étaient sur le même plan mais on voit bien ici que ce mythe fondateur de la religion juive : la ligature d'Isaac, le non-sacrifice d'Isaac qui signifie l'interdiction absolue de tout sacrifice humain, s'il a été intégré dans l'islam où il est présenté comme le "sacrifice d'Ismaël" n'a pas du tout la même signification...
Quand à ayn ta'hat ayn עין תחת עין
mal traduit par "oeil pour oeil" alors qu'il s'agit de compensation "oeil à la place d'un oeil" une compensation pécuniaire telle que décrite dans le Talmud dont la rédaction s'est terminé plus de deux siècles avant l'avènement de l'islam, si quelqu'un crève un oeil on ne va pas lui crever un oeil, dans le Talmud on donne l'exemple d'un borgne qui crèverait l'oeil de quelqu'un, on ne va pas le rendre aveugle, il versera une compensation à titre de dommage, la loi juive prend d'ailleurs en compte le dommage physique, matériel et psychologique !

Ce simple exemple nous montre que Mahomet n'a absolument pas étudié la Torah avec des maîtres juifs comme on l'entend parfois, sinon ce genre de punition tiré de la "loi du talion" n'existerait pas dans l'islam ! 

Articles en lien :

 

Commenter cet article