L’invention du village de Soussia

Publié le par danilette

Lire l'article complet sur : jforum.fr

"Le fait est que la zone occupée par les squatters n’a jamais servi à autre chose que comme patûrages. En 1982, Plia Albeck, l’expert territorial de l’Etat, a situé& l’existence de terrains privés dans le secteur et l’a confirmé comme n’étant qu’une terre agricole. L’Anthropologue Yaacov Havakook a fait des fouilles dans la zone dans les années 1980, alors qu’il a vécu à cet endroit durant plusieurs années. Comme un expert et témoin l’a déclaré : « Les Arabes n’ont jamais vécu de façon permanente dans ces grottes… ces grottes ne sont utilisées que comme refuge temporaire par les bergers, durant deux semaines à un mois par an au cours de la saison des patûrages ».

"Il est crucial que les faits réels soient dits et rappelés et que la loi soit appliquée et respectée, malgré les pressions extrêmes exercées par l’Union Européenne et le Département d’Etat américain.Le gouvernement israélien ose ne pas céder sur l’application de la loi, face à une tentative flagrante et mal avisée d’usurper l’autorité etle pouvoir de nos tribunaux et de notre système judiciaire. Si le gouvernement apparaît impuissant, face aux pressions de telles forces extérieures et continue de sacrifier les intérêts du pays, Israël, en effet, ne fera qu’inviter à la manifestation de pressions supplémentaires, tout en affaiblissant sa propre résolution de mettre en oeuvre la Justice."

Lire aussi : Le village palestinien de Soussia n'a jamais existé !

"Une bataille juridique continue sur un site historique dans les collines d’Hébron, avec des groupes d’extrême-gauche israéliens qui se joignent à l’entité mafieuse de l’Autorité palestinienne en accusant Israël de « déplacement forcé » de villageois arabes du site de Susiya. Ils ont obtenu le soutien de plusieurs groupes de gauche internationaux et aussi de plusieurs médias qui communiquent en désinformant.
Le problème: le «village palestinien et ses villageois déracinés par Israël» n’a jamais existé.

Tzviki Bar-Hai, le chef du conseil régional de Har Hébron, a expliqué la situation dans une interview avec Arutz Sheva :
Bar-Hai a vu le développement (les fouilles) du site archéologique de Susiya qui abrite les vestiges d’un ancien village juif et ce dès le premier jour. Non seulement » le village palestinien de Susiya » n’existait pas dans les années 1800, comme cela a été revendiqué par le groupe anti-israélien d’extrême-gauche B’Tselem, il n’existait même pas dans les années 1980 (début des fouilles), a-t-il rapporté.

«J’y étais en 1976, et en dehors de la synagogue qui a été construite ici en 1969, il n’y avait pas âme qui vive », a-t-il rappelé. « Nous avons réussi à redémarrer les fouilles archéologiques en 1983, il n’y avait même pas un « palestinien » autour. En 1986, les agriculteurs arabes ont commencé à visiter la région, a-t-il dit, mais ils sont venus seulement qu’à certaines périodes de l’année, et ne sont jamais restés plus d’une ou deux nuits. Ceux qui maintenant prétendent être des résidents de Susiya sont en fait de la ville arabe voisine de Yatta, a-t-il dit. « Au cours des dernières années, quelques familles arabes de Yatta ont tenté de coloniser des terres près de l’ancienne Susiya et de faire valoir qu’ils ont été expulsés du village de Susiya – qui n’a jamais existé, » a -t-il dit. « Ils sont tous de Yatta. Ils sont soutenus par des militants de gauche, qui viennent le week-end pour aider à divulguer ce faux récit d’expulsion « , a -t-il poursuivi.

En revanche, il y a de nombreux villes et villages arabes récents de la région qui ont été construits sur d’anciennes villes juives, a t-il noté." Lire l'article complet

 

L’invention du village de Soussia
L’invention du village de Soussia

Commenter cet article