A propos du Tag "Nekama", vengeance, écrit sur la maison incendiée

Publié le par danilette

Voici une petite information intéressante à prendre évidemment avec précaution mais pour rappeler que l'enquête n'a encore pas établi de culpabilité, il n'y a qu'une suspicion d'une piste terroriste juive. Je ne nie pas l'existence de terroristes juifs qui décident de prendre la loi entre leurs mains et leurs actes sont infiniment répréhensibles, en cas d'assassinat encore plus, ils enfreignent la loi et également des commandements capitaux du judaïsme : "tu n'assassineras pas", "tu ne te vengeras pas", "tu établiras des tribunaux pour la justice" ! Ils causent énormément de tort à Israël, les implications de tels actes sont énormes comme on le voit d'après les réactions du monde entier depuis 2 jours. En Israël, la réprobation est générale, personne ne peut se réjouir de la mort d'un enfant.

Je veux seulement rappeler que les attentats terroristes juifs visant des Arabes sont vraiment rares et qu'ils sont unanimement réprouvés et condamnés en Israël alors que lors des très nombreux attentats terroristes arabes visant des Israéliens, les terroristes sont fêtés, honorés, des manifestations de liesse ont lieu, dans les rues arabes on distribue des bonbons, les familles des terroristes reçoivent des salaires etc. jusqu'aux feux d'artifices pour fêter l'assassinat de la famille Fogel à Itamar tirés par leurs voisins de la localité arabe voisine, il n'y a jamais eu de manifestation de protestation, ni de condamnation du terrorisme chez les Arabes palestiniens puiqu'ils y incitent à longueur de temps, à la télévision, dans leur media, dans leurs livres scolaires, dans leurs écoles, dans leurs camps de vacances, dans leurs discours et jusqu'aux noms qu'ils donnent à leurs rues et places  !

Dans ce dramatique incendie criminel qui fait la une des media aussi bien en Israël que dans le monde, la police suspecte une piste juive, orientée par ce tag en hébreu, écrit sur le mur de la maison : vengeance. Que les coupables de cet attentat soit un ou des Juifs ou bien un ou des Arabes cherchant à incriminer les Juifs, il faudra attendre la fin de l'enquête et l'inculpation des suspects pour tirer des conclusions. Un article est paru en hébreu qui posent quelques questions, voyons voir de quoi il s'agit.
Observez bien comment est écrit le mot Nekama, vengeance, les lettres Kof, Noun et Mem,   ק נ מ  

Voici le tag laissé sur le mur de la maison incendiée il y a 2 jours

Voici le tag laissé sur le mur de la maison incendiée il y a 2 jours

1) Un graphologue explique que cette graphie courbe, arrondie est caractéristique de l'influence de l'écriture arabe, donc d'un arabe qui écrit en hébreu, contrairement à la graphie du même mot en cursive hébraïque :

A propos du Tag "Nekama", vengeance, écrit sur la maison incendiée

Voici des exemples de Tags écrits par des Juifs :

A propos du Tag "Nekama", vengeance, écrit sur la maison incendiée
A propos du Tag "Nekama", vengeance, écrit sur la maison incendiée

2) Il existe un conflit vieux de 18 ans entre les deux principaux clans du village suite à un "accident de la route", était-ce un accident ou non, on ne sait pas exactement mais comme dans les histoires de la mafia, ça dure et engendre vengeance sur vengeance
 

3) On dirait la réplique de ce qui s'est passé en 2011 avec la mosquée incendiée à Touba-Zangaryya, il a fallu plusieurs mois avant d'apprendre que c'était du à un conflit entre 2 clans du village également avec un tag en hébreu pour faire accuser les Juifs, lire l'article de la http://www.menapress.org/ que j'avais repris :


"Les media français et arabes ne sont toutefois pas les seuls à s’être fourvoyés quant à l’identité des coupables de l’incendie de cette mosquée. Ainsi, une grande partie des media israéliens, qui, sans imputer la faute à des extrémistes juifs, pencheront d’avantage vers cette hypothèse plutôt que vers une affaire interne au village de Touba-Zangariyya. La police israélienne, quant à elle, avait, on l’a déjà signalé, préalablement orienté ses recherches en directions des milieux juifs extrémistes de Cisjordanie. Après avoir effectué les vérifications nécessaires, elle avait toutefois rapidement remis en liberté un jeune étudiant d’une école talmudique, qui n’avait rien à voir avec le crime.
Même les plus hauts représentants de l’Etat s’étaient précipités pour émettre des excuses, exprimées en direction de la communauté arabe israélienne. Le Président Shimon Pérès s’était ainsi déplacé à Touba-Zangariyya, soucieux de ne pas laisser la situation s’envenimer entre les diverses communautés d’Israël, en compagnie des deux grands rabbins de l’Etat hébreu. Le Président et Prix Nobel de la Paix avait déclaré en cette occasion : « Je me sens tout honteux devant ce geste exécrable ».
Exprimer des excuses, avant que les responsabilités ne soient attribuées, relevait pourtant d’une légèreté contestable de la part des institutionnels.
La faute aussi au Shinbet – le contre-espionnage –, qui n’est pas parvenu à identifier rapidement les auteurs de l’incendie. Le Shinbet s’est d’ailleurs fait épingler pour sa carence, dans un article d’Haaretz, quelques jours après l’événement. Le journaliste d’Haaretz pensait y voir de la répugnance, de la part de ce service, à poursuivre des terroristes juifs.
Cependant, et c’est une bonne leçon pour tous ceux qui ont manqué de réserve ou de prudence, la vérité finit toujours par éclater ; et les menteurs, que ce soit au terme de quelques jours, de quelques mois ou de plusieurs années, finissent toujours par être dévoilés."

Article rédigé d'après les informations prises sur cette Source

Dernière mise à jour le 5/8 : Un témoignage troublant à propos de la maison incendiée à Douma

Commenter cet article

Schlomo Goren 03/08/2015 11:28

A Cohen, vous êtes un crétin !
Non seuelment vous ne savez pas lire ce que l'auteur de cet article a écrit, mais en plus vous faites preuve d'une ignorance crasse quand vous vous exclamez "putain de faschos". A l'évidence vous ne savez pas le sens exact de ce qualificatif, aussi je vous conseille urgemment de consulter des ouvrages traitant de cette question. Parce qu'encore, quand vous éructez "vous nous prenez vraiment pour des cons????", vous nous donnez l'impression d'y arriver par vos ropres facultés.

Schlomo Goren 03/08/2015 11:23

"Cisjordanie" ou Judée et Samarie ? Si vous aussi vous vous y mettez !

Cohen 03/08/2015 07:56

Ce texte est à vomir!
Merci de nous rappeler que c est bp plus rare chez nous: ils sont un milliard
Merci de nous rappeler que nous pleurons quand eux chantent: ils ne sont pas ma toise de valeur en humanite, vraiment pas.
Donc il y a un an le jeune palestinien brule vif etait homo et c etait sa famille
Ajd vous avez pris un graphologue???
Vous nous prenez vraiment pour des cons????
Putain de fachos!

jef 03/08/2015 18:27

Au moins une journaliste qui ne mélange pas les mots "Facho" / nazie ... ( mais a notre époque des smartphones, les articles sont lu a partir du titre...)
Beaucoup de personne mélange, et c'est normal, c'était une technique des communistes en France de traiter de fasciste tout ceux qui les déplaisaient...
Maintenant, on va jusqu’à se mélanger la tête en pensant que les israéliens sont anti-sémite a cause des 'persécutions sur les palestiniens ...
On a bien traité Zemmour de nazi ... Bref, en France , on mélange absolument tout .. et c'est sans doute voulu ...

Mais ce fait divers, sur exposé par les médias étrangers , sont assez dangereux ...

bon article en tout cas

danilette 03/08/2015 09:56

Vous écrivez : "Merci de nous rappeler que c est bp plus rare chez nous: ils sont un milliard" non car je parle du terrorisme des Arabes palestiniens de Judée-Samarie (que vous renommez Cisjordanie) qui ne sont pas 1 milliard, mais moins de 3 millions !
Pourquoi prenez-vous pour argent comptant que ce sont des Juifs qui ont commis cet acte, c'est possible je ne le nie pas, comme il est possible que ça soit une histoire de vengeance entre clans, qu'est-ce qu'il y a de "facho" à dire cela ? Attendons la fin de l'enquête. Vous voulez comparer les quelques cas d'attentats d'Israéliens contre des Arabes avec les milliers d'attentats d'Arabes contre des Israéliens ?
Je ne vous force pas à lire mon blog mais je remarque que votre indignation est très sélective, vous n'avez jamais réagi lorsqu'il s'agit d'un attentat meurtrier contre des Juifs, lorsque la petite Ayala Shapira par exemple, a été brûlée en recevant un cocktail molotov tiré à bout portant sur sa voiture, regardez si vous en êtes capable ces images : http://rotter.net/forum/scoops1/208223.shtml, ce n'est qu'une des nombreuses victimes, un cas similaire à cet enfant du village de Doumia... ce qui a déclenché une liesse incroyable dans la rue palestinienne avec distribution de friandise et louange aux vaillants combattants de la résistance palestinienne ! Rien de tel en Israël, vous avez entendu un seul Israélien se réjouir ? La condamnation est unanime, avec en tête le Président, le 1er Ministre, toute la classe politique, les intellectuels, les citoyens, une des manifestation les plus touchante étant la manifestation qui a eu lieu en Judée-Samarie réunissant ceux que vous appelez "colons", rabbins et plusieurs imams de la région !!! "Facho" ça n'a aucun sens mais ça vous situe bien, je vous signale quand même que le fascisme est une idéologie issue de la gauche exactement comme le national-socialisme, d'Hitler : quand les mots n'ont plus aucun sens... Et enfin puisque la logique ne semble pas être votre fort, c'est le tag sur la maison qui oriente l'enquête, il est donc tout à fait normal de l'analyser, et l'avis d'un expert graphologue, pas n'importe qui, est plus qu'intéressant.