La chute de l'Occident, un nouvel espoir au monde ? Léon Rozenbaum

Publié le par danilette

Lire l'article en entier sur : http://sourceisrael.com/read.php?id=289

Passer un pacte avec des génocidaires, qu'ils se nomment nazis ou ayatollahs, est une erreur tactique, stratégique et morale. Obama est devenu la paradigme, pour notre temps, de cette illusion munichoise, toujours tentatrice, de composer avec le mal. Mais sans la connivence des Anglais,des Allemands, des Français, des Russes et des Chinois, tous alléchés par les 500 Milliards de Dollars iraniens qui vont se trouver sur le marché et financer une expansion terroriste chiite insane, il n'aurait probablement pas osé.

Une seule voix s'élève contre cet abandon des valeurs occidentales, ce mépris des leçons politiques, stratégiques et morales que Churchill a données au monde, il y a 75 ans, et c'est la voix d'Israël.
Il est significatif qu'Obama, dans sa campagne pour convaincre le parlement américain d'approuver l'accord avec l'Iran, ne cesse d'attaquer le Premier Ministre israélien. C'est Natanyahou qui, aujourd'hui, a la redoutable tâche d'incarner le refus des moutons de Panurge, la hauteur de vue d'Abraham face au monde idolâtre de son temps, et le regard juvénile et vrai de l'enfant qui s'écrie:"le roi est nu".
Ce qui est frappant, c'est la complaisance de beaucoup avec le discours lénifiant d'Obama dans de nombreux médias, y compris en Israël, mais aussi la virulence des attaques britanniques contre Netanyahou.
Plus ils savent qu'ils trahissent leur valeurs et leur Histoire, et plus ils en veulent aux Juifs qui, eux, n'ont pas d'autre choix que de se conformer à la morale historique!
Les faits sont connus: bien que le régime des Ayatollahs en Iran soit corrompu, mysogine, homophobe, répressif, foulant au pied les libertés individuelles, terroriste, expansionniste, sournois, menteur, méprisant pour l'Occident et menacant à tour de bras Israël d'éradication, voici que le chef du camp occidental choisit l'apaisement avec ce monstre et lui accorde, à terme, la disposition du feu nucléaire.
Le fait d'être nombreux à partager la couardise suicidaire n'excuse rien. Au moment même où l'accord se signait, les Iraniens organisaient d'immenses manifestations où les slogans, repris jusqu'à l'obsession, étaient:"Mort à l'Amérique!","Mort à Israël!".
Depuis, comme prévu, le mercantilisme abject des Européens s'affiche, toute honte bue.
Après ce désolant spectacle, l'on ne peut que prévoir le pire. Toutes les civilisations qui ont trahi leurs bases morales se sont rapidement effondrées. Il ne sert à rien de n'avoir que le mot "démocratie" à la bouche si c'est pour s'acoquiner avec les pires autocraties et mépriser les seules voix qui rappellent les principes et le courage. L'Occident regarde sa propre fin avec allégresse en frayant avec le diable.
De cette trahison de lui-même pourrait émerger un pôle positif: les Arabes sunnites modérés l'ont parfaitement compris et, face à la menace,réalisent qu'Israël peut devenir leur meilleur soutien. Mais combien de temps leur faudra-il pour surmonter leurs blocages et donner, en tendant à Israël une main sincère, un nouvel espoir au monde?
Léon ROZENBAUM

 © Denis Balibouse, Reuters

© Denis Balibouse, Reuters

Publié dans Léon Rozenbaum, Israël

Commenter cet article