Mise à jour : témoignage du père du soldat

Publié le par danilette

Mise à jour : témoignage du père du soldat

Merci à Shalhevet !

Voici le témoignage du père du soldat interwievé sur Galey Tsahal ici :

Le soldat est un Golani juif, son père s'appelle Arnon, il dit : "le soldat va bien, nous sommes très fier de ce que nous avons vu, nous sommes très fier de la retenue dont il a fait preuve, tout aurait été vraiment pire si quelques femmes avaient été blessées que ça soit par la violence, par des coups ou par une arme ! Notre fils nous a téléphoné pour nous informer de ce qui s'était passé, il s'est trouvé très rapidement en l'espace de quelques secondes entouré et se rendant compte de la provocation, comme cela arrive trop souvent, il a fait preuve d'une grande retenue pour ne pas envenimer les choses, ni blesser les femmes qui l'attaquaient, il a vraiment été mordu".
La journaliste lui demande s'il n'aurait pas été préférable que voyant les photographes, il arrête de poursuivre l'enfant (comme je l'ai dit, mea culpa) alors le père répond : "je pense que c'est vraiment du culot quand on est assis dans son salon de donner des conseils et dire à un soldat comment se comporter dans une telle situation, ils savent comment se comporter, ils reçoivent instructions et entraînement et je leur fait confiance, si après cette confrontation on avait vu 4 femmes blessées avec des bras cassés alors ça aurait eu un tout autre impact, c'est dommage que cet aspect n'ait pas été souligné dans le Daily Miror, le respectable journal anglais et dans toutes les autres medias".
La journaliste lui demande alors si c'est la raison pour laquelle il est resté seul sans que ses camarades ne viennent l'aider pour que cela ne prenne pas plus d'ampleur ? "je ne sais pas je n'étais pas là-bas, une enquête militaire est en cours, je fais confiance aux officiers qui étaient sur le terrain, je sais qu'ils analyseront ce qui s'est passé et en tireront les conséquences"
La journaliste : a-t-il exprimé sa deception d'être resté seul sans que l'on vienne l'aider ?
Le père : non, le fait qu'il était seul, tout le monde l'a vu, mais vous savez cela a duré très peu de temps, je ne veux pas rentrer dans les détails, je sais que ceux qui doivent l'analyser en tireront les conséquences. Je fais confiance à mon fils en tant qu'être humain, je lui fais confiance en tant que soldat et je sais qu'il saura comment s'en relever.

Traduit de l'hébreu par © Danilette's

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article