Des fonctionnaires de l'ONU Incitent à Assassiner des Juifs

Publié le par Sacha

Lire l'article intégral en français sur : http://observatoiredumoyenorient.blogspot.fr/  D'après l'article en anglais 

Genève, le 16 Octobre 2015 -  des membres du personnel des Nations Unies utilisent l'imprimatur de leurs positions officielles pour inciter les palestiniens à poignarder et à tirer sur les Juifs israéliens. Un employé de l'ONU appelle sur ​​Facebook à «poignarder les chiens sionistes", selon un nouveau rapport publié aujourd'hui par UN Watch, l'organisation non gouvernementale basée à Genève accrédité par l'Organisation des Nations Unies avec pour mandat de surveiller le respect de sa propre charte par l'organisation mondiale.
UN Watch a présenté le rapport aujourd'hui à Ban Ki Moon le Secrétaire général de l'ONU, à Pierre Krähenbühl, chef de l'UNRWA et à Samantha Power  l'ambassadeur des États-Unis qui , avec 400 millions de $ de subvention annuelle est le plus grand bailleur de fonds de l'UNRWA.
Voici la déclaration de M. Hillel Neuer , directeur exécutif de UN Watch :
"L'ONU et les plus grands donateurs de l'UNRWA, tout comme le gouvernement des États-Unis doivent agir immédiatement pour licencier des employés qui incitent à un antisémitisme meurtrier et qui alimentent la pandémie mortelle des attaques palestiniennes contre des Juifs israéliens. Cette pandémie a fait des victimes innocentes: hommes, femmes et enfants, âgés de 13 à 78 ans "
"En dépit de la promesse de l'UNRWA, faite en réponse à notre précédent rapport, d'agir et de licencier des auteurs d'incitation à la haine et à la violence, aucune enquête n'a été déclenchée»,"Au contraire, la réponse principale de l'UNRWA a été d'essayer d'intimider UN Watch."
"Nous appelons une fois de plus Ban Ki-moon et l'UNRWA de licencier immédiatement leurs employés qui incitent au meurtre. Par ailleurs, nous réclamons la création d'une commission d'enquête indépendante, comprenant des représentants des États-Unis, de l'Union européenne (qui a donné 139 millions de dollars), du Royaume-Uni (95 millions de dollars), et d'autres grands donateurs de l'UNRWA, pour enquêter sur cette culture d'impunité pour le racisme et pour l'incitation au meurtre qui imprègne l'UNRWA ".
"La stratégie de l'UNRWA consistant en une impunité pour les responsables en interne, le déni et la tergiversation en externe, favorise encore plus l'incitation à la haine et à la violence. Il est temps de mettre un terme à cette  tendance et à ces pratiques des directeurs d'écoles, d'enseignants et des membres du personnel de l'UNRWA qui publient des images antisémites qui incitent au terrorisme, ce qui révèle une épidémie de racisme et de violence au sein de l'UNRWA qui doit être éradiquée - et non pas occultée, comme a tenté de faire Chris Gunness, le porte-parole de l'UNRWA, en appelant au boycott des journaux ou des ONG qui osent dénoncer ces éruptions de haine ".
«Nous exhortons l'ONU à reconnaître enfin que ces messages méprisables, publiés sur des comptes Facebook, gérés par des gens qui se déclarent ouvertement comme officiels de l'UNRWA, constitue une violation flagrante du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, qui interdit l'incitation à la discrimination, à l'hostilité ou à la violence ".
_________________________

Rapport sur l'incitation à la violence et à l'antisémitisme​ par des enseignants et d'autres fonctionnaires de l'UNRWA 

Rapport UN Watch 

16 Octobre 2015

1: "POIGNARDEZ LES CHIENS SIONISTES», PUBLIE Hani Al Ramahi  UN EMPLOYÉ DE L'UNRWA

Hani Al Ramahi - lien UNRWA
Hani Al Ramahi, qui s'identifie sur Facebook comme un «adjoint de Soutien des Projets à l'UNRWA" (capture d'écran ci dessus), a posté l'image violente ci-dessous, le 8 Octobre, dans laquelle, un homme coiffé d'un keffieh regarde la caméra en brandissant un couteau aux couleurs palestiniennes, barbouillé de sang. "Poignardez les Chiens Sionistes," dit la légende.
Image de couteau palestinienne - Hani Al RamahiRecommandation: l'UNRWA devrait licencier Hani Al Ramahi pour avoir utilisé le nom de l'UNRWA sur un compte qui incite à la violence et au terrorisme.
_________________________

2: UN EMPLOYÉ, Ibrahim Ali, glorifie 
les attaques au couteau et au cocktail MolotovIbrahim Ali - lien UNRWA

Ibrahim Ali, qui vit à Hébron et qui se présente comme un employé de l'UNRWA sur sa page Facebook (capture d'écran  ici), a publié cette vidéo  sur son compte le 6 Octobre (captures d'écran ci-dessous), qui glorifie une série macabre d'attaques terroristes, y compris des fusillades et des coups de couteau sur des Juifs israéliens.
 
 
Screen Shot 15/10/2015 au 30/11/59 PM Screen Shot 15/10/2015 au 31/11/16 PM Screen Shot 15/10/2015 au 31/11/34 PM  Screen Shot 15.10.2015 au 11.32.18 PM
Screen Shot 15.10.2015 au 11.32.45 PM Screen Shot 15.10.2015 au 11.33.05 PM
Recommandation: l'UNRWA devrait licencier Ibrahim Ali pour avoir utilisé le nom de l'UNRWA sur un compte qui glorifie la violence et le terrorisme.
_________________________

3: HIBA Miari, ENSEIGNANT A l'UNRWA , se rejouit des coups de couteau

Hiba M. Miari - lien UNRWA
Hiba Miari, s'identifie sur ​​sa page Facebook, comme un enseignant de l'UNRWA (capture d'écran ci-dessus), a célébré les récentes attaques de palestiniens contre des Juifs israéliens avec un dessin qu'elle a mis en ligne le 11 Octobre.  Un Palestinien masqué joue de la musique sur un couteau géant comme sur un violon - couteau du type utilisé pour poignarder. La photo a été supprimée  après sa première  dénonciation  par le blog Elder of Ziyon, bien que l'UNRWA n'a jamais condamné l'incitation au terrorisme ni annoncé une quelconque action punitive.
Hiba M. Miari - image de violon de couteau
 
Recommandation: l'UNRWA devrait licencier Hiba Miari pour l'utilisation du nom de l'UNRWA sur un compte qui glorifie et idéalise actes violents et le terrorisme.
_________________________
 

4: UM KARAM, ENSEIGNANT A l'UNRWA , GLORIFIE UN SERMON EXHORTANT A POIGNARDER DES JUIFS 

Lien UNRWA
Um Karam, qui se définit sur ​​sa page Facebook, comme enseignant à l'UNRWA (capture d'écran ci-dessus), a diffusé la vidéo  tristement célèbre d'un sermon du cheikh Abou Rajab qui a sorti un couteau et, avec des mouvements violents et lancinants, a exhorté les Palestiniens à tuer les Juifs au nom de l'islam.
Autres II - capture d'écran de la vidéo
Recommandation: l'UNRWA devrait licencier Um Karam pour l'utilisation du nom de l'UNRWA sur un compte qui fait l'apologie de l'assassinat et du terrorisme.
_______________

5: Souhaib FAYYAD

Souhaib Fayyad, qui a identifié sur Facebook comme cadre de l'UNRWA, a célébré l'agression des Juifs israéliens en remplaçant le 12 octobre sa photo de profile Facebook par l'image d'un poignard, transformé en l'icône "like" de Facebook. UN Watch a capturé l'image ci-dessous avant qu'elle n'ait  été retirée. Les actions de Fayyad ont été  documentés par le bloggeur Elder of Ziyon, et la page Facebook liée à l'UNRWA a depuis été désactivée. L'UNRWA n'a jamais condamné l'incitation à la haine de son employé ni annoncé des sanctions.
 
Souhaib Fayyad - Couteau images FB + lien UNRWA
Recommandation: l'UNRWA devrait tirer Souhaib Fayyad pour l'utilisation du nom de l'UNRWA sur un compte qui encourage et tolère des actes meurtriers de terrorisme.
_______________

6: Mahmoud Abu ZAKARI

Mahmoud Abu Zakari,  identifiée sur sa page Facebook comme un travailleur social de l'UNRWA, a célébré l'agression des Juifs israéliens le 11 Octobre, en remplaçant  sa photo de profil par l'image d'un jeune à capuche serrant un grand couteau, prêt à frapper (ci-dessous).
Mhmood Abu Zakari - image Couteau + lien UNRWA
Recommandation: l'UNRWA devrait licencier Mahmoud Abu Zakari pour l'utilisation du nom de l'UNRWA sur un compte qui encourage et qui tolère des actes de violence et de terrorisme.
___________

7: MAEN DAJANI, ENSEIGNANT de l'ONU, défend Poignardeur

Maen Dajani - lien UNRWA
Maen Dajani, qui se décrit sur ​​son profil Facebook, en tant que professeur à l'UNRWA, s'est joint à la campagne de l'Autorité Palestinienne-Hamas visant à diaboliser l'auto-défense israélienne contre les coups de couteau les traitant «d'exécutions d'adolescents" quand il a partagé un article après le 14 Octobre (capture d'écran ci-dessous) prétendant en l'illustrant que les médias israéliens avaient rajouté un couteau dans la main d'un «martyr» de 15 ans qui a tenté de poignarder un Israélien. Dajani, qui n'a pas répondu au  commentaire d'un autre utilisateur qui a formellement réfuté le prétendu truquage,comme l'avait fait en premier le blogueur Elder of Ziyon.
Maen Dajani - capture d'écran martyr de l'image originale
Recommandation: l'UNRWA devrait licencier Maen Dajani pour l'utilisation du nom de l'UNRWA sur un compte qui excuse la violence et le terrorisme.
_________________________

8: SALEH MOHSEN de l' UNRWA fait de l'apologie de la violence

Salah Mohsen - lien UNRWA
Mohsen Saleh, qui s'identifuie lui-même sur sa page Facebook, comme un employé de l'UNRWA, a célébré le début des incessantes attaques palestiniennes contre des Israéliens en appelant, le 4 Octobre, pour une "Intifada en Cisjordanie":
Screen Shot 16/10/2015 au 01/12/32 PM
Le 9 Octobre, cet employé de l'ONU a partagé un post appelant  pour une "troisième Intifada" (voir trois hashtags ci-dessous), puis, le même jour, remplaça la photo de profil par l'image violente d'un lanceur de pierres masqué (voir ci-dessous) comme l'avait dénoncé en premier le blogueur Elder of Zyion.
L'image jets de pierres - Mohsen SalahSalah Mohsen - preuve d'image partagée
Recommandation: l'UNRWA devrait licencier Saleh Mohsen pour l'utilisation du nom de l'UNRWA sur un compte qui favorise la violence et le terrorisme.
______________

Mohammed Assaf: "Arab Idol" de l'UNRWA  

RÉCLAME "une INTIFADA en CISJORDANIE" 

glorifie la violence

Screen Shot 16/10/2015 au 02/10/07 PM
Mohammed Assaf, "jeune ambassadeur" et personnalité la plus célèbre de l'UNRWA   - un gagnant du concours de chant télévisé pan-arabe, "Arab Idol", collecteur de fonds et visage de l'organisation, nommé par le Commissaire général de l'UNRWA - a utilisé son imprimatur de l'ONU pour glorifier la violence sur sa page Facebook . Dans l'image ci-dessus, Assaf glorifie les trois jeunes Palestiniens qui ont attaqué les Juifs israéliens comme saints "martyrs" (Shahid).
Recommandation: l'UNRWA devrait licencier Mohammed Assaf pour l'utilisation du nom de l'UNRWA sur un compte qui favorise la violence et le terrorisme.
Des fonctionnaires de l'ONU Incitent à Assassiner des Juifs

Commenter cet article

Apostat-kabyle 20/10/2015 18:53

Il n'y a pas que les classes gérées par l'UNRWA qui inculquent la haine: c'est partout chez les "Palestiniens"! Quel avenir ils préparent à toute leur jeunesse! A cause d'un "prophète" ignoble, inhumain, sanguinaire et menteur. Et c'est avec ces gens-là qu'on demande à Israël de faire la paix?

Une petite fille jordano-palestinienne, élève de maternelle, tient un énorme couteau dans sa main et dit: "Je veux poignarder un Juif"
https://youtu.be/iciOjrY_dF8

- Je veux poignarder un Juif.
- Pourquoi veux-tu poignarder un Juif?
- Parce qu'il a volé notre terre.
- Ils ont volé notre terre. Avec quoi veux-tu les poignarder?
- Avec un couteau.
- Oh, tu es si forte! Qu'Allah le veuille, ma chère.

danilette 20/10/2015 19:08

Je suis bien d'accord avec vous, justement je viens de poster cette video de Memri que vous pouvez voir dans la colonne de droite... Regardez le blogroll vous y verrez un nouveau site listé...

Apostat-kabyle 20/10/2015 04:22

Reste maintenant à savoir ce que décideront les lâches et couards dirigeants de l'Organisation-mère ONU, notamment son Secrétaire général Ban Ki-moon.

A propos du Pacte International relatif aux Droits Civils et Politiques cité dans l'article, certains pays musulmans ne l'ont simplement pas ratifié. Ce sont l'Arabie saoudite "amie de la France et des USA", Bruneï, les Émirats arabes unis , la Malaisie, Oman, le Qatar autre "grand ami de la France", la Syrie.

Quant aux autres pays musulmans signataires, ils y ont tous mis des restrictions, qui portent dans la plupart des cas sur la prédominance de la charia en cas de désaccord entre le texte du Pacte et la loi islamique ("l'application se fera sans préjudice de la charia islamique"). Autrement dit, quand un État islamique veut exécuter sommairement des opposants, il peut le faire car la charia l'y autorise.

Quelques exemples:
- Koweït: " le Gouvernement koweïtien déclare que l'exercice des droits énoncés dans les deux articles susmentionnés se fera dans les limites prescrites par le droit koweïtien".
- Koweït encore: "Le Gouvernement koweïtien exprime des réserves concernant l'alinéa b) de l'article 25, dont les dispositions sont en contradiction avec la loi électorale koweïtienne qui n'accorde le droit de voter et d'être élu qu'aux individus de sexe masculin" [application de la charia].
- Bahreïn: " Le Gouvernement du Royaume de Bahreïn interprète les dispositions des articles 3, 18 et 23 comme n'ayant aucun effet sur les prescriptions de la charia islamique".
- Mauritanie: Le Gouvernement mauritanien tout en souscrivant aux dispositions énoncées à l'article 18 relatif à la liberté de pensée, de conscience et de religion, déclare que leur application se fera sans préjudice de la charia islamique.

- Mention spéciale à la Libye: "L'approbation et l'adhésion de la République arabe libyenne touchant les Pactes dont il s'agit ne signifient nullement que la République arabe libyenne reconnaît Israël ni qu'elle établira avec Israël les relations que régissent lesdits Pactes".

Le contraire nous aurait bien estomaqué!

Tout cela rappelle aussi la Charte de l'Organisation de la Coopération Islamique, ratifiée par l'ONU et qui se moque implicitement de la Déclaration Universelle des Droits humains de 1948 en énonçant des principes fondamentalement contraires à ceux de l'ONU.