Des sources proches de l'enquête : on connaît le motif des assassinats

Publié le par danilette

Adèle Banita-Bennett

Adèle Banita-Bennett

La cellule du Hamas arrêtée pour l'assassinat du couple Henkin aurait agi en représailles pour l'incendie de la maison du village de Douma ! Cet acte criminel a été imputé à des "colons" juifs sans qu'aucune preuve ne viennent confirmer cette accusation. Alors que les assassins des Henkin ont été arrêtés très rapidement en 3 jours seulement, ceux de la famille Dawabshe n'ont toujours pas été arrêtés après plusieurs mois.
Je rappelle que cette famille arabe a subi non pas un mais quatre incendies criminels en quelques mois et il n'est pas improbable qu'il s'agisse d'un règlement de comptes entre deux clans du même village en lutte depuis des décennies suite à un vieux différent. Les villageois n'ont pas du tout coopéré avec les enquêteurs israéliens et les enquêteurs palestiniens ont eu vite fait d'accuser les Juifs.
On vient de voir encore récemment, samedi, une histoire montée de toutes pièces : un enfant palestinien s'est blessé avec l'arme à feu de son frère membre de la police palestinienne et la famille a accusé des soldats israéliens de l'avoir blessé, ce qui a été formellement démenti et invalidé. Il s'avère que la famille a d'une part craint que le policier palestinien soit pénalisé de n'avoir pas surveillé son arme et d'autre part aurait voulu tenter de prétendre aux compensations perçues au titre de "victime de l'occupation israélienne". L'Autorité palestinienne verse en effet un salaire à tous les terroristes emprisonnés, tous les martirs Shahids et toutes les victimes selon un barème officiel établi, c'est une grande incitation aux actes terroristes, à la lutte armée et à la haine ! Ces salaires sont évidemment financés par les milliards reçus de l'aide internationale !

 

Adèle Banita Bennet, l’une des victimes de l’attaque terroriste de samedi soir dans la Vieille Ville de Jérusalem, a livré un témoignage terrible sur le déroulement de l'attaque subie en rentrant d'avoir prié au mur occidental, Kotel et passant dans une rue de la vieille ville où nombre de commerçants étaient présents sur le pas de leurs boutiques ainsi que des passants arabes. Le terroriste s'est jeté sur son mari en le poignardant, celui-ci s'est défendu puis le terroriste a poignardé Adèle qui a aussi essayé de se défendre en vain avant de courir avec un poignard planté dans le dos pour demander de l'aide. Elle hurlait, aidez-moi aidez-moi, sauvez mes enfants, un petit garçon de 2 ans blessé lui aussi et une fillette sortie indemne. Elle a raconté : "des jeunes arabes qui ont observé l'attaque riaient et nous lançaient des insultes, ils m'ont bousculé, donné une gifle, j'ai proposé 1 million de shekels pour m'aider à sauver mes 2 enfants, ils m'ont répondu : "crève" ! Elle a alors trouvé en elle la force surhumaine qui nous est donnée parfois en cas de danger extrême et a réussi à courir vers des forces de police avant de s'évanouir. Blessée gravement, elle a subi une intervention chirurgicale, Benjamin Netanyahou vient de lui rendre visite.

Les jeunes arabes ont été identifiés par une vidéo filmée par un des commerçant de la rue et postée sur les réseaux sociaux pour se réjouir de ce qu'ils appellent "un acte héroïque" et ils seront inculpés pour non-assistance à personne en danger ainsi que de complicité passive d'un acte terroriste.

Adaptation de différents articles dont celui de http://reshet.tv/News

Commenter cet article

Ayin Beothy 06/10/2015 02:40

Elle a un visage magnifique. Comme beaucoup de victimes juives. Comme si la beauté de l'âme rayonnant à travers le corps attirait son extrême opposé. Que Ha Shem la protège, et tout le peuple d'Israël.