Pauvres petits terroristes !

Publié le par Sacha

Le 12 octobre, comme on le voit dans la reconstitution de la scène d'après les caméras de surveillance, deux jeunes arabes fanatisés, endoctrinés par la propagande anti-juive qui n'a rien à envier à celle des nazis, armés de couteaux marchent dans un quartier de Jérusalem, Pisgat Zeev, on les voit ensuite poursuivre un homme qu'ils viennent d'attaquer, celui-ci réussit à s'enfuir, ils cherchent alors d'autres personnes à attaquer, on voit un jeune garçon qui sort d'un magazin de bonbons à bicyclette, ils vont le poignarder au coeur, au cou, sur les côtés, son état est jugé desespéré, il est transporté à l'hôpital Hadassah de Jérusalem alors que son pouls a quasiment cessé de battre, l'équipe médicale de l'hôpital Hadassah va tout faire pour essayer de le sauver, aux dernières nouvelles, d'après le témoignage de son frère blessé également dans l'attaque, il n'est pas sorti du coma mais son état s'est stabilisé, la lame du couteau est arrivé à quelques millimètres du coeur... un miracle.

reconstitution partielle de l'attaque des deux jeunes arabes ayant choisi la voie du "shahid", martyr, selon l'endoctrinement qu'ils subissent à l'école à la télévision media mosquées...

Voici la mère de ce garçon qui devait faire sa Bar-Mitsvah la semaine prochaine, à son arrivée à l'hôpital, vous remarquerez des patientes arabes et notons que le medecin qui a sauvé l'enfant juif est un medecin arabe israélien, le professeur Ahmed Eid qui dirige le service de chirurgie de ce grand hôpital ! Un des agresseur a été tué, l'autre qu'on voit est blessé et est soigné dans le même hopitâl Hadassah !

séquence poignante de l'arrivée de la mère à l'hopitâl Hadassah

Mise à jour : 13:25 Voici une annonce envoyée par la maman du jeune homme de 13ans : "svp, aidez mon fils qui a été blessé à la tête, il est dans un état désespéré, entre la vie et la mort..... Dans un mois il aurait du faire sa bar mitsvah, svp dites un psaume, tehilim par jour pour sa guérison, Naor Shilav ben Ruth "svp faîtes passer, svp aidez par vos prières

Mahmoud Abbas prétend en continuant son incitation à la violence anti-juive, que les Israéliens tuent des pauvres arabes sans raison, de sang-froid alors que les règles d'ouverture de feu sont très strictes et il a le culot de vouloir demander à l'onu une intervention pour protéger la population arabe !

Voici maintenant une belle jeune fille israélienne blessée dans un état critique elle aussi, Orel sa mère se nomme Limor. Le terroriste lui a foncé dessus en voiture et alors qu'elle se trouvait au sol déjà gravement blessée, il est sorti de la voiture pour la poignarder à de multiples reprises au cou et à la tête !

Orel bat Limor, la mère demande qu'on prie pour sa fille

Orel bat Limor, la mère demande qu'on prie pour sa fille

Voici des photos de blessés juifs au cours des attaques des derniers jours pour ceux qui pensent à des petites blessures superficielles comme le laisse entendre Abou Mazen (nom de guerre de Mahmoud Abbas)

Pauvres petits terroristes !
Pauvres petits terroristes !

Mise à jour 15/10 12:00 :  quelques réactions après le discours belliqueux et mensonger d'Abou Mazen hier :
Premier ministre Binyamin Netanyahou (communiqué): « Les propos de Mahmoud Abbas sont de purs mensonges et une nouvelle incitation. L’enfant dont il a parlé est vivant, hospitalisé dans un établissement israélien après avoir poignardé un jeune garçon israélien qui roulait en bicyclette. Par ailleurs, alors qu’Israël fait tout pour maintenir le statu quo sur le Mont du Temple, Mahmoud Abbas et ses propos hostiles fait une utilisation pernicieuse de la réligion et enourage ainsi le terrorisme ».
Le Camp sioniste (communiqué): « Abou Mazen falsifie les faits. Ses propos sont de pures calomnies et sont graves. Ils sont également totalement irresponsables ».
Tsipi Hotovely (Likoud), vice-ministre des Affaires étrangères: « Abou Mazen et ses collègues continuent à mentir et à inciter à la violence et à la haine. Les accusations qu’il porte fabriquent les assassins et les terroristes, parfois même des enfants. Il est comptable du sang de nos citoyens morts ou blessés ».

Voici des photos du jeune terroriste de 13 ans soigné à l'hôpital Hadassah :

Pauvres petits terroristes !
Pauvres petits terroristes !
Pauvres petits terroristes !

Commenter cet article