Spécial Ouziah Tsadok

Publié le par danilette

Ouziah Tsadok, est depuis hier le gagnant de "l'Ecole de musique", Beth sefer lémusica, l'émission israélienne de télé-crochet pour les enfants. Il est venu spécialement à Paris pour la soirée de Hanouka à la synagogue de la Victoire. "Le Concert de l’Unité :
c’est sous ce nom qu’a été organisé, ce mercredi, quatrième soir de Hanouka, un grand rassemblement en la synagogue de la Victoire, à Paris, à l’occasion du 11e mois du massacre de l’Hypercacher de Vincennes. La quatrième bougie a été dédiée à la mémoire de Yohav Hattab, Yohan Cohen, Philippe Braham et François-Michel Saada hy’d et à celle de toutes les victimes du djihadisme dans le monde. Le jeune Ouziah était présent ainsi qu'un orchestre composé de 25 musiciens et les artistes Yehoram Gaon, Ohad Moskowiz, Itzik Dadya, Ouzia Tsadok, Avi Miller et Amir Haddad" lien 

Voici des extraits du concert : pour activer les sous-titres, mettre la vidéo en route puis passez la souris dans le bas du lecteur, cliquez sur CC puis sur Français...

Concert de Hanouka à la synagogue de la Victoire à Paris

 

Le voici dans sa prestation finale de l'émission TV où il a repris la chanson de Sarit Hadad, "Quand le coeur pleure seul l'Eternel entend"

Kché Halev Bo'hé, rak Elokim choméa

 

 

"Quand tu es triste" : activez les sous-titres pour voir les paroles : cliquez sur CC puis sur FR

 

 

Tsel Ets Tamar

 

 

Allumage de Hanouka à la synagogue de la Victoire avec les familles des victimes de l'Hyper-cacher

Allumage de Hanouka à la synagogue de la Victoire avec les familles des victimes de l'Hyper-cacher

 

 

Après l'émission

Dernière mise à jour 13/12 16h

Publié dans Musique, Monde juif

Commenter cet article

lesselbaum Viviane 12/12/2015 19:09

Chère Danielle,
Tu nous adresses une respiration en ces temps si douloureux pour le peuple d’Israël, où qu'il se trouve.En regardant, en écoutant, en regardant ce public, au bord des larmes, tout était spectacle dans le bon sens du terme. Malheureusement, les garçons, à l'adolescence subissent la mue et le duvet naissant autour des lèvres avec un certain complexe et gêne. J'espère que le jeune Ouziah Tsadok traversera cette transition sans trop de mal. Ce que nous lui souhaitons .
Viviane