Hommage à la grande Nurit Hirsh qui recevra le prix Israël

Publié le par danilette

La grande compositrice Nourit Hirsh, née à Tel-Aviv en 1942 recevra le Prix Israël décerné le jour de l'indépendance, Yom Hatsmaout, pour sa contribution à la musique israélienne. Elle joue du piano, compose, fait les arrangements, et dirige également des orchestres...entre autres...
Nourit Hirsh est la compositrice de chansons (avec Naomi Shemer), parmi les plus prolifiques que comptent Israël, on lui doit entre autres le très célèbre Ossé Chalom Bimromav dont les paroles sont tirés du Kaddich, la 1ère victoire d'Israël à l'Eurovision avec A-Ba-Ni-Bi,  Ba chana habaaKvar ara'hei hatsot, Rak be israel, Tni li yad, Véchouv Itchem, Ata li Aretz, Bo Be Chalom, Ba pardes leyad hachoket, Guecher Allemby, Ha derekh el ha kfar, Pera'h halilachBen yafé nolad,
Tsion Halo tichali, Itach biladaykh, Salah che bati, Lalechet chvi aharaych, Yérushalaym cheli, Ne'hama,

La belle Nourit Hirsh, ici en 2014 à 72 ans : beaucoup de gens pensent que la chanson Ossé Chalom Bimromav est une ancienne chanson juive traditionnelle, comme vous pouvez le voir je ne suis pas à ce point ancienne, j'ai composé cette chanson sur les paroles du Kadich et je suis liée de manière spéciale à cette chanson qui exprime mon lien profond au peuple juif et chaque fois que j'entends les gens la chanter, je suis à nouveau émue

Voici un extrait de la soirée d'ouverture du festival Karmiel qui lui a été consacrée et durant laquelle elle a reçu de nombreux hommages de reconnaissance pour son oeuvre, elle a composé 1600 chansons qui ont marqué la vie israélienne ! Elle chante ici la chanson Helkat Elohim.
N'oubliez pas d'activer les sous-titres en français en cliquant sur CC en bas du lecteur à droite puis français et ne ratez pas son ITW à la fin de la vidéo...


Extrait de la soirée spéciale au Festival Carmiel : activez les sous-titres en cliquant sur CC en bas du lecteur 

 

Voici ci-dessous, celle qui a été son interprète de prédilection, la chanteuse Ilanit pour laquelle elle a composé de nombreuses chansons au début de sa carrière, ici dans la très belle chanson Lé maan Tsion lo e'hché, tirée des psaumes : Pour l'amour de Sion je ne me tairai point, Pour l'amour de Jérusalem je ne prendrai point de repos puis dans Ba Shana Habaa

Nourit Hirsh dirige l'orchestre et Ilanit chante...

Ilan et Ilanit

Voici son site internet sur lequel on trouve la liste de toute ses chansons, en hébreu.

http://nurit-hirsh.com/welcome.asp

 

 

 

Hommage à la grande Nurit Hirsh qui recevra le prix Israël

Publié dans Musique, Tikoun Olam, Israël

Commenter cet article