Une visite très spéciale au blessé le plus grave de l'opération Tsouk Eytan

Publié le

Ohad Ben Ychay est le soldat d'une unité combattante qui a été le plus gravement blessé au cours de l'opération Tsouk Eytan, au cours des combats très violent du quartier de Shuja’iya, véritable forteresse du Hamas avec un réseau de tunnels terroristes utilisés pour attaquer Israël et la plupart des maisons piégées. Ohad ne peut plus parler mais son père parle pour lui, il raconte ce qui s'est passé et ce que lui-même a traversé, son choc quand il se trouvait sur son lieu de travail, branché à la radio car c'était le jour des combats les plus violents, il a compris en voyant deux officiers débarquer sur son lieu de travail, sa douleur, comment son trajet jusqu'à l'hôpital a été le plus long trajet de sa vie, il n'a pas pu ni reconnaître ni identifier son fils, il a fallu l'identifier par ses mains il n'a pas quitté son fils depuis.
Le chanteur Rami Kleinstein accompagné de deux soldates, a tenu à lui rendre visite pour lui chanter une chanson spécialement composée pour lui et par Keren Peles. Il chante jusqu'au moment où il ne peut plus contenir ses larmes et va être obligé de sortir dans le couloir, il explique que d'un seul coup il a été submergé par l'émotion en regardant Ohad, en le regardant comme un père israélien regarde son fils soldat combattant en réalisant ce qui peut lui arriver. C'est ce que ressentent tous les parents de jeunes qui partent à l'armée en Israël, où tous les jeunes sont à l'armée entre 18 et 21 ans, beaucoup engagés dans des unités combattantes pour défendre le pays.

Nous souhaitons à Ohad Ben Ychay un complet rétablissement et Hag Sameah à lui et sa famille.

Visite de Rami Kleinstein qui chante une chanson sur un texte de Keren Peles en l'honneur de Ohad Ben Ychay

 

 

 

Une visite très spéciale au blessé le plus grave de l'opération Tsouk Eytan
Une visite très spéciale au blessé le plus grave de l'opération Tsouk Eytan
Une visite très spéciale au blessé le plus grave de l'opération Tsouk Eytan
Une visite très spéciale au blessé le plus grave de l'opération Tsouk Eytan
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article