Extraits d'un entretien avec Georges Bensoussan : omniprésence de la question palestinienne

Publié le par Sacha

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Pour Georges Bensoussan, l'expulsion d'Alain Finkielkraut de Nuit debout révèle le refus d'une certaine gauche de prendre en compte les deux notions complémentaires du malheur français : la misère sociale mais aussi le malaise culturel.

En soi, l'éviction menaçante d'Alain Finkielkraut de la place de la République n'est pas une surprise. Personne n'a appris ce soir-là que l'ultra gauche était sectaire, et que la liberté d'opinion c'était d'abord la sienne. C'est d'autant plus frappant que le débat sur la liberté d'expression est très ancien, qu'il traverse la gauche radicale depuis un siècle. C'est l'une des raisons pour lesquelles Rosa Luxembourg s'opposait aux bolcheviques dès 1918, quelques semaines avant sa mort, elle qui écrivait que «la liberté, c'est toujours la liberté de celui qui pense autrement». Apparemment, place de la République les musclés qui ont viré Finkielkraut n'avaient pas lu Rosa Luxembourg. [...]
Un second élément est frappant dans l'ultra gauche d'aujourd'hui, et c'est aussi ce que l'on voit place de la République, c'est l'omniprésence de la question palestinienne. Avec, à la clé, la présence de l'organisation raciste BDS et un antiracisme dévoyé parfois en ethno-différentialisme. Cette dérive était déjà présente au début des années 2000, mais de manière marginale. C'est elle qui est à l'origine de l'étrange alliance d'une partie de l'ultra-gauche et de certains milieux islamistes. [...]
C'est l'antisionisme devenu culte progressiste corrélé à la déification de la figure du Palestinien.[...] Ce qui est arrivé sur les réseaux sociaux après l'éviction d'Alain Finkielkraut est à cet égard édifiant. Dans les heures qui ont suivi, dimanche 17, une flambée de messages violents a été publiée. La plupart d'entre eux tournaient autour du sionisme, d'Israël de la Palestine. Certains étaient un appel au meurtre.
Au-delà de Nuit debout, le climat politique français est-il délétère? Un fait stupéfiant entre tous: le récent pamphlet de Houria Bouteldja (Les Blancs, les Juifs et nous, éditions La Fabrique) qui sonne dès le titre comme une incitation au racisme et à la sécession nationale, n'a suscité aucune plainte. D'aucun organisme officiel ni d'aucune organisation militante. Imaginons un instant un militant FN publiant «Les Noirs, les Juifs et nous», et le tollé, justifié, qui s'en suivrait. [...] L'ultra gauche ira d'échec en échec à force de ne pas entendre la crise identitaire et culturelle à côté de la crise sociale. À force de ne pas comprendre que la misère sociale s'alimente de la misère culturelle, et que cette dernière frappe en priorité les classes populaires. Ne pas entendre les racines de cette misère culturelle et de ce désarroi identitaire qui ont fait de l'immigration une question vécue dans la douleur par ce qu'un géographe a nommé la «France périphérique». Ne pas entendre cette souffrance, c'est se couper du pays profond en décrétant légitimes ou illégitimes telle ou telle parole des classes populaires. [...]
Plus inquiétant: le mutisme et la cécité devant des problèmes importants du pays, l'impossibilité de débattre de plusieurs questions de fond, en particulier celle de l'immigration qui a bouleversé le visage de la nation. Ce n'est pas un jugement de valeur. C'est un fait objectif, en dépit des hauts cris que le camp du bien poussera comme à son habitude.
En oubliant que c'est toujours l'oppresseur qui décide de la guerre. Quand bien même vous voudriez la paix, encore la paix, et toujours la paix comme le proclament tant de graffitis parisiens et tant d'ex voto sur la place de la République, si des individus vous ont déclaré la guerre, vous pouvez toujours leur tendre des fleurs et susurrer qu'il «faut se parler pour se comprendre» et «faire reculer la haine», ils vous tueront.

Extraits de l'article du Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/04/22/31001-20160422ARTFIG00352-georges-bensoussan-le-deni-de-l-insecurite-culturelle-condamne-nuit-debout-a-etre-une-bulle.php

Photograph: Ian Langsdon/EPA

Photograph: Ian Langsdon/EPA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article