Le glas de l’intelligence française, Maître Léon Rozenbaum

Publié le

C’est peu dire que le vote de la France en faveur d’un texte négationniste de l’Histoire réelle prétendant nier tout lien entre le Peuple Juif et le Mont du Temple à Jérusalem sonne le glas de « l’amitié traditionnelle franco-israélienne », une réalité des années cinquante et soixante du vingtième siècle, mais devenue depuis longtemps un slogan vide de sens. Ce vote scélérat sonne aussi le glas de l’intelligence française.

Lire l'article en entier sur : http://sourceisrael.com/2016/05/le-glas-de-lintelligence-francaise/

L’on ne peut se présenter comme la « ville lumière » où soufflent l’esprit, l’art et la culture, ce qui a justifié en son temps l’installation à Paris de l’UNESCO, et accompagner, voire précéder et encourager, l’effondrement moral de cette organisation faisandée depuis des lustres par la domination arabo-musulmane des institutions internationales.

Nous savons depuis DURBAN que dans ce domaine, tout est possible et surtout le pire: La vie institutionnelle internationale est devenue le contraire de ses objectifs initiaux. Au lieu d’être l’occasion d’échanges entre peuples et civilisations dans le respect mutuel, sous l’influence des Etats musulmans, les colloques internationaux se sont transformés en lieux de haine, de falsification de l’Histoire, de provocations et d’appels au meurtre surtout dirigés contre les Juifs et l’Etat Juif.

Mais avec la radicalisation mondiale de l’Islam et les appels au Djihad généralisés, les Chrétiens ou seulement les pays de civilisation chrétienne même laïcisés, sont devenus eux aussi des cibles déclarées et concrètes. Personne n’a honte dans le monde de l’Islam, s’il prend le Coran au sérieux, d’affirmer que les Juifs sont descendants de singes et les Chrétiens descendants de porcs et que leur assassinat est « légitime » s’ils refusent le statut de Dhimmis, c’est-à-dire celui de sous-hommes.

La recette imbécile qui consistait depuis quatre décennies à croire que la vindicte musulmane serait détournée de l’Europe si les Etats qui la composent et les institutions européennes manifestaient une hostilité croissante à l’égard d’Israël a fait long feu. Les millions de Musulmans venus s’installer en Europe, la coordination entre Etats musulmans, et le climat menaçant que ces derniers font peser sur l’Occident tout entier grignotent peu à peu les valeurs de liberté, qui ont fait la force et l’originalité de la civilisation occidentale.

C’est par perversion que nombre d’Occidentaux s’obstinent à demeurer dans le déni de cette réalité. Que les dirigeants français actuels soient du nombre et soient prêts à se rendre complices d’une falsification historique antijuive et antichrétienne (Jésus chassant les marchands du Temple est une image essentielle de la geste chrétienne) ne caractérise pas seulement une perfidie ancillaire. Bien plus, ils scient stupidement la branche sur laquelle s’appuie la civilisation occidentale. Le Mont du Temple bâti par le roi Hébreu Salomon, ce point nodal du monde depuis 3000 ans pour le Peuple d’Israël, jamais démenti, jamais affaibli, les pas de Jésus-Christ sur son parvis, tout cela est vendu à l’encan pour accepter le mensonge que ce lieu ne serait plus qu’un mur arabe où, dans un rêve, Mahomet aurait attaché sa jument!

Tant de siècles de savoir, d’étude, de foi pour en arriver là! Vous croyez, Messieurs, cracher sur nos sources, mais vous piétinez les vôtres! Et cela pour rien. Vous ne tirerez aucune mansuétude des terroristes pour cette ignominie.

Voilà quarante ans que l’auteur de ces lignes habite Jérusalem à quelques minutes du Mur Occidental du Temple de Salomon. Durant ces années, la liberté de culte, de circulation et d’expression a enfin été rétablie pour tous dans la capitale d’Israël une et indivisible. Le pays tout entier s’est renforcé et modernisé. Son armée jouit d’une grande crédibilité justifiée et son économie est saine. Une désalinisation massive lui assure des ressources en eau suffisantes, ses réserves sous-marines lui assurent pour longtemps l’indépendance énergétique, son agriculture, sa recherche, son inventivité ne se démentent pas.

Il fait bon vivre à Jérusalem dans un climat de respect réciproque avec le gros de la population arabe – climat impensable pour les Français qui n’ont que leur modèle colonial algérien en tête – et ce malgré les actes terroristes le plus souvent rapidement matés sans faiblesse.

Beaucoup de Juifs de France ont compris que le processus de libération et de renaissance du Peuple Juif se poursuit sur le sol de la patrie historique et que le choix de le partager sur place est le meilleur pour eux. Beaucoup d’autres suivront avant que les conséquences néfastes de la stupide trahison française ne se déploient complétement.

Léon ROZENBAUM

Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !
Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental  de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !

Le Kotel ("mur des lamentations"),le mur occidental de soutènement du Temple de Jérusalem construit par le roi Salomon, dont le Saint des Saints se trouvait à l'emplacement exact du Dôme du Rôcher construit 1700 ans plus tard !

Commenter cet article

Ixiane 16/06/2016 15:57

Pour les arabes, rien n'est compliqué , ils sont maîtres au Proche Orient car Abraham et ses descendants étaient musulmans " sans le savoir"!!!! et Jésus était le premier feydahin palestinien !!!! ( ce sont des paroles d'ARAFAT !) Les musulmans ont tout usurpé aux judéo-chrétiens ; ils ont vampirisé tous les personnages bibliques , ils ont usurpé le Mont du Temple ,la Terre des juifs ..etc Pouvez-vous me dire ce qu'ils n'ont pas volé !!!