Israël : le vol de l'eau

Publié le

Il est impossible de rester indifférent aux graves accusations du vol de l'eau des Arabes par leurs voisins israéliens, cette même rengaine est reprise depuis des années par les ong pro-palestinienne, par le mouvement BDS, par des parlementaires, des intellectuels, et la plupart des media sans vérification, il est vrai que ce sujet très complexe demande à être approfondi avec une rigueur intellectuelle qui fait défaut à tous ces propagandistes. Combien de fois devons-nous répondre aux mêmes mensonges ? Cela nous évoque les accusations auxquelles ont dû faire face les Juifs du Moyen-Age qu'on accusait d'empoisonner les puits, les sources ! C'est particulièrement intolérable car rien n'est plus loin de la vérité !

La dernière calomnie en date lancée par l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, (le président palestinien milliardaire dont le mandat est échu depuis plus de six ans), relayé par Al Jazeera et reprise par tous les media occidentaux en chœur, les ONG et militants pro-palestiniens, sans la moindre vérification est que "les Israéliens auraient coupé l'eau de plusieurs villages palestiniens durant le ramadan alors que les températures dépassent 35°c !"
Or il s'agissait d'une canalisation qui avait éclatée :comme l'a expliqué la Cogat chargé de l'administration civile des territoires de Judée et Samarie / Cisjordanie (nommés Cisjordanie lorsque la Jordanie a conquis ces territoires en 1948)
La COGAT a même posté une photo de la petite canalisation qui en éclatant a privé durant quelques heures les habitants des villages arabes de Marda, Biddya, Jamma'in, Salfit mais... également les habitants juifs de la localité juive de Tapuach, pardon de "la colonie juive des méchants colons qui volent l'eau" !
Au contraire de ce qui est rapporté, Israël a augmenté le débit d'eau dans la nuit, lorsque l'utilisation est particulièrement élevé après le jeûne.
Israël doit réparer les dégâts d'une politique intentionnelle de sabotage de la part de l'Autorité palestinienne qui a entre autres refusé l'usine de dessalement d'eau de mer qu'Israël programmait d'installer à Hadera à l'usage unique des Palestiniens. Mahmoud Abbas, le dirigeants milliardaire et corrompu a refusé pour continuer à pleurer auprès des instances internationnales qui lui fournissent des milliards de dollars, son attitude victimaire paie ! Le Hamas aussi a refusé pendant des années tout projet d'une usine de déssalement pourtant financée intégralement par l'unicef, finalement un petit projet va voir le jour avec des années de retard devant l'imminence de la pénurie !

Pourquoi cette canalisation a éclaté ?
Parce que le réseau n'est pas entretenu comme l'a expliqué le Prof. Haïm Gvirtzman : "les pénuries d’eau dans les territoires sous administration palestinienne sont le résultat de la politique palestinienne qui dilapide délibérément l’eau et détruit l’environnement. Les Palestiniens refusent de développer leurs ressources souterraines d’eau, de construire des stations de dessalement d’eau de mer, de réparer les fuites massives d’eau de leurs tuyauteries, d’irriguer avec de l’eau usée traitée ou avec des techniques modernes d’irrigation, et même de facturer leurs consommateurs (il n'y a pas de compteurs d'eau), ce qui est source de pertes importantes (car quand on ne paie pas l'eau il est plus facile de la gaspiller).
Dans le même temps, ils puisent de façon illégale dans les sources d’eau israéliennes, et déversent leurs eaux usées dans les vallées du Centre d’Israël. En bref, les Palestiniens utilisent l’eau comme une arme contre l’Etat d’Israël. Ils ne sont pas intéressés par des solutions pratiques pour résoudre leurs pénuries d’eau, au contraire ils perpétuent leurs pénuries afin d’accuser Israël."
Je rajoute qu'il y a de nombreux vols d'eau dans les canalisations de la compagnie israélienne Mekorot, voir ici et ici.

La député belge Gwenaëlle Grovonius qui a écrit un article sur son blog voir le cache google, posé une question en séance plénière et posté un statut sur FB, partagé des milliers de fois : « couper l’approvisionnement en eau de manière totalement arbitraire, en plein de mois de Ramadan et quand les températures oscillent entre 30 et 50°C, c’est non seulement prendre en otage des familles et des enfants mais c’est aussi bafouer le droit international. » Voici le genre de commentaires qu'on trouve suite à cette calomnie ! Je note que Mme Grovonius vient de supprimer tous les commentaires haineux alors qu'il y a quelques jours, elle ne laissait que ce genre de messages, toutes tentatives de réponse argumentée étaient immédiatement censurée ! Je note aussi qu'elle a supprimé l'article de son blog qui traitait de ce sujet !

Voici quelques-uns parmi les centaines de commentaires haineux et délirants trouvés suite au message posté par Mme Grovenius :

Israël : le vol de l'eau

Voici quelques titres d'articles que les media paresseux nous servent à intervalles réguliers :

Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?
Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?
Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?
Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?
Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?
Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?
Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?
Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?
Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?

Comment alors qu'Israël est à la pointe des techniques de développement durable, vous trompez-vous de cible de cette façon?

Petit rappel :
Ce sont les Israéliens qui ont apporté l'eau potable courante aux villages arabes de "Cisjordanie". Avant 1967, la plupart des localités palestiniennes n'avaient pas accès à l'eau courante et la Jordanie n'avait absolument pas cherché à améliorer les conditions sanitaires durant son occupation entre 1948 et 1967, époque où personne ne parlait encore d'un peuple palestinien !

En 1967, Israël prend le contrôle de la Judée et de la Samarie, il y a 708 localités arabes dont 4 seulement sont reliées à un réseau d'eau courante

1995       309 localités reliées au réseau d'eau courante
2000       81% des habitations palestiniennes sont raccordées
2005       90% selon les données de l’Autorité palestinienne de l’eau
2010       641 communautés sur 708, soit 96% de la population palestinienne
totale ont l'eau courante
2016       Il reste environ une vingtaine de villages reculés non raccordés, ceux-là précisément qu'on fait visiter aux visiteurs occidentaux ! Voir le cas du village de A’Tawani

Depuis que l'Autorité palestinienne contrôle 80% des habitants palestiniens avec le transfert de souveraineté à l'OLP en 1995 et l'autonomie des zones A et B selon les accords d'Oslo, la situation n'a fait que se dégrader car l'eau est un des principaux arguments dans la guerre contre Israël ! En hiver le Hamas accuse Israël d'innonder Gaza en ouvrant les vannes d'un barrage imaginaire, en été c'est Mahmoud Abbas qui accuse Israël d'assoiffer les villages arabes ! Aujourd'hui plus de 96% des Palestiniens de Cisjordanie ont l'eau courante et les coupures quand elles arrivent sont dues à un incident technique contrairement à la situation en en Égypte (malgré le Nil), en Jordanieles habitants ne reçoivent de l’eau qu’une à deux fois par semaine, en Syrie où la situation était déjà catastrophique avant la guerre, etc.

Événements ayant conduit à la Guerre des Six Jours    

Rappel historique : la Guerre des six jours, 4 armées arabes coalisées tentent une nouvelle fois de détruire Israël (la 1ère fois en 48) après l'avoir encerclé, après avoir fait retirer du Sinaï les casques bleus de l'onu et bloqué le détroit de Tiran ! Les Arabes voulaient anéantir une bonne fois pour toute Israël, les émissions des radios arabes de l'époque diffusaient en continu des discours sur l'extermination des Juifs et  même la grande chanteuse égyptienne Oum Kalthoum participait à cet effort de guerre en chantant "égorge, égorge le Juif"! L'armée israélienne a vaincu les puissantes armées arabes et les Israéliens ont récupéré les territoire de Judée Samarie (qui faisait partie intégrante du territoire juif d'après la décision internationale prise par la Société des Nations, ancêtre de l'onu en 1920). Quand l'armée israélienne en 1967 a pris le contrôle de la CisJordanie, occupée et renommée par la Jordanie depuis 1949, les Israéliens ont trouvé des villages et agglomérations arabes complètement négligés, sans eau potable et beaucoup sans electricité, la même chose pour la partie orientale de Jérusalem occupée par la Jordanie ! Les trois quart des habitants n'avaient pas l'eau courante potable chez eux ! Ce sont les "occupants" israéliens qui leur ont apporté l'eau potable courante dans leurs maisons, ce dont ne bénéficient pas encore tous les Jordaniens, Egyptiens ou Syriens !!!

De même, Jérusalem était une ville coupée avec un mur et un no man's land miné qui séparait les Juifs des Arabes. Les Israéliens ont immédiatement réunifié la ville, fait tomber le mur et les habitants arabes ont pu alors venir voir comment vivaient les Juifs de l'autre coté, ils étaient ébahis par cette ville moderne car eux dans leurs quartiers et dans la vieille ville qu'ils occupaient (Jérusalem a une majorité juive depuis 1860 !) ils n'avaient aucun confort, la ville était complètement délaissée ! On sait que les Arabes n'ont jamais fait de Jérusalem une capitale mais même la Jordanie entre 1948 et 1967 l'avait complètement négligée !

Ressources en eau de la Rive occidentale du Jourdain :
Il faut impérativement voir une carte en relief de la rive occidentale du Jourdain (Israël + Cisjordanie) pour pouvoir comprendre la répartition des ressources hydriques. La Cisjordanie est un massif montagneux avec au nord de Jérusalem, la Samarie et au sud de Jérusalem la Judée. Les nappes phréatiques se répartissent entre ce qu'on nomme l'aquifère côtier et l'aquifère de montagne qui est réparti entre l'aquifère de montagne occidental, l'eau qui s'écoule sur le versant ouest vers la Méditerranée et l'aquifère de montagne oriental, l'eau qui s'écoule sur le versant est vers la vallée du Jourdain,  plus un petit aquifère au nord.

L'aquifère oriental est reservé aux Palestiniens qui ne l'exploite pas comme il le pourrait préférant s'approvisionner sur l'aquifère occidental
L'aquifère oriental est reservé aux Palestiniens qui ne l'exploite pas comme il le pourrait préférant s'approvisionner sur l'aquifère occidental

L'aquifère oriental est reservé aux Palestiniens qui ne l'exploite pas comme il le pourrait préférant s'approvisionner sur l'aquifère occidental

Les accords d'Oslo ont prévu une répartition équitable de l'ensemble hydrologique du bassin du Jourdain qui comprend le lac de Tibériade, les rivières et les nappes phréatiques qui sont alimentées par les pluies. Les accords de Taba sont arrivés à  un accord extrêmement détaillé prévoyant la quantité d'eau allouée aux palestiniens et aux Israéliens et celle transférée vers les Jordaniens. Il était prévu que ce soient les Israéliens qui continuent à gérer globalement les ressources communes (Israël est considéré comme ayant la plus grande expertise mondiale dans le domaine de l'eau) mais les Palestiniens utilisent l'eau comme outil de propagande et peu importe le bien-être de leurs populations ni le respect des accords signés !
Les Arabes palestiniens avancent désormais l'argument primaire que puisque les nappes phréatiques sont sous leur territoire (évidemment ils sont sur un massif montagneux) alors toute l'eau leur appartient ! Cet argument est faux et repris bêtement par les "bonnes âmes" occidentales qui ne connaissent rien à ce sujet complexe ! Si c'était vrai alors par exemple, la Suisse pourrait détourner le Rhône et empêcher qu'ils ne traverse la France !

C'est un sujet qu'on ne peut traiter superficiellement, voici quelques articles indispensables pour comprendre le sujet et qui ont servi de sources à l'article :

Quelques faits

  • Si les Palestiniens commençaient à puiser l’eau dans l’aquifère oriental, ils pourraient disposer de 50 millions de m3 d’eau supplémentaires.
  • Si les Palestiniens entretenaient leurs conduites d’eau, réduisant les fuites de 33% à 20%, ils disposeraient de 10 millions de m3 d’eau supplémentaires.
  • Si les Palestiniens recyclaient leurs eaux usées au lieu de les renvoyer dans les nappes phréatiques, ils disposeraient de 30 millions de m3 d’eau supplémentaires.
  • Et s'ils adoptaient le goutte à goutte, ils disposeraient de 10 millions de m3 supplémentaires.

Les Arabes de Judée-Samarie (Cisjordanie) consomment annuellement 200 millions de m3 d'eau et les Juifs de la même région (affublés du terme incorrect de "colon") en consomment moins de 20 Millions, 10 fois moins alors qu'ils sont 3 fois moins, contrairement à ce qui est diffusé sans preuve !

Avant la guerre des 6 jours en 1967 et le contrôle par Israël de ces territoires, seuls 4 municipalités arabes étaient dotés d'un réseau de distribution d'eau courante ! Aujourd'hui, 96% des Palestiniens ont l'eau courante chez eux, cas unique dans le monde arabe !

Entre 1967 et aujourd'hui la consommation d'eau des Israéliens est passée de 508 m3 à 150 m3 par habitant et par an alors que la consommation palestinienne elle, est passée de 93 à 140 m3 par habitant et par an mais en raison du gaspillage, un grand volume se perd !

A Gaza, l'Etat d'Israël a laissé en 2005 entre les mains de l'Autorité Palestinienne, un système de fourniture et gestion des eaux en parfait état : citernes, puits, forages, stations d'assainissement.
En quelques mois, ce présent d'une valeur de plusieurs centaines de millions de dollars a été totalement détruit suite à une politique irresponsable de pompage massif de l'eau et de destruction des tuyaux transformés en roquettes tirées sur les civils israéliens ! Malgré cela, l'Etat d'Israël, jusqu'à ce jour, livre l'eau potable à ses frais à Gaza, pour des raisons humanitaires, pour pallier aux carences et à la gabegie du Hamas.
Les responsables palestiniens ne cherchent pas à améliorer les conditions de vie, ni à créer des infrastructures pour un futur Etat dont il est évident qu'ils ne veulent pas, ils continuent à vouloir, de manière obsessionnelle, détruire Israël, ils préfèrent faire souffrir leurs administrés plutôt que d'apporter la moindre amélioration à leurs conditions de vie. Ils préfèrent polluer les nappes phréatiques quitte à mettre en danger la santé des habitants. Ils veulent tout et s'ils n'ont pas tout, ils veulent tout détruire, car ils veulent le petit pays que les Israéliens ont construit et fait prospérer, mais débarassés de ses habitants, pays que de toute façon, ils seraient bien incapables d'entretenir à l'exemple des magnifiques serres de cultures ultra-modernes laissées par les habitants juifs à Gaza qui ont été saccagées en quelques jours alors qu'elles auraient pu nourrir de nombreux habitants !

Commenter cet article

c.i.a. 15/07/2016 23:35

Merci, de ces précisions, les musulmans sont tellement belliqueux et les gauchistes tellement stupides!

Yossef 22/06/2016 17:52

si vous pouviez faire diffuser cette analyse dans les médias, cela serait très bien..