L'arrestation rocambolesque du 2ème terroriste de Tel Aviv

Publié le

C'est une histoire incroyable qui est arrivée hier au cours de l'attentat de Tel-Aviv qui aurait pu se terminer très mal par une nouvelle tragédie !
 

Un policier, qui n'était pas en service hier soir, mais qui habite dans le quartier où a eu lieu l'attentat est sorti de chez lui pour aller porter secours. A côté de son immeuble [voir la mise à jour ci-dessous], il tombe sur un groupe de personnes qui venaient de s'enfuir du Sarona Market, tous encore sous le choc. Parmi eux se trouvait un homme qui demandait à boire, comme il semblait particulièrement choqué, il l'a conduit dans son appartement où se trouvait sa femme et des membres de sa famille, puis il a quitté promptement l'appartement pour courir au café Max Brenner apporter son aide.

Arrivé sur les lieux de l'attaque, il s'est rendu compte que le deuxième assaillant qui avait été neutralisé par un tireur, portait exactement le même costume que l'homme qu'il avait laissé chez lui et qui était donc le deuxième terroriste recherché. Il a alors couru précipitamment chez lui pour l'arrêter, très inquiet pour sa famille, tout en demandant de l'aide à ses collègues ! Il était en train de le maîtriser quand des renforts sont arrivés et qu'un des policiers l'a accidentellement blessé par le ricochet d'une balle !
 

La femme de l'officier de police qui est elle-même la fille de l'ancien chef de la police Assaf Hefetz a déclaré sur la deuxième chaîne : "le terroriste est resté silencieux pour ne pas se trahir avec son accent arabe. Je lui ai demandé qui il était mais il n'a pas répondu et m'a juste demandé un verre d'eau, à ce moment mon mari a pris son arme et s'est précipité dehors". Elle a ajouté que quand elle lui a demandé s'il parlait anglais ou hébreu il a seulement répondu : « no, no » en anglais. On ne pouvait le différencier des autres personnes qui fuyaient la scène de l'attentat et il semblait très effrayé.


Son père, l'ex-chef de la police, Hefetz, a déclaré que son gendre se reposait et se remettait de sa blessure par balle, jugée modéré.
 

© Adapté par Danilette's, sources ici, ici, ici

Mise à jour : extrait du témoignage sur la chaine10, en hébreu de la femme de l'officier de police qui dit : "nous avons monté les escaliers, je me suis arrêtée ici, et cet homme se trouvait dans les escaliers (contrairement à la version des media, il avait cherché refuge dans les escaliers de l'immeuble), il était terrorisé, tout son corps tremblait, il respirait avec difficulté, je lui ai dit :"pardon, qui êtes-vous ?", et la seule chose qu'il m'a répondu c'est : "maym" "de l'eau" en hébreu, ensuite on voit la chaise où il était assis quand il a été neutralisé au retour de son mari, il n'avait pas bougé !

 

 

Le lieu de l'attentat

Le lieu de l'attentat

Commenter cet article