Le mensonge est à la Palestine ce que la propagande fut pour Goebbels : un moyen de vaincre ! Arnold Lagémi

Publié le

Lire l'article en entier sur : http://www.arnoldlagemi.com/?p=10024

Le petit exercice auquel je me livre a pour principale raison d’accepter l’évidence ! Le sionisme est une cause, la cause serait plus exacte, qui, assimilée au péril national, enflamme de manière constante, la haine du Juif, exutoire consacré.

Pour ces faussaires patentés, former l’opinion, c’est d’abord convertir les consciences, à la certitude que le « Juif » est cause de dysfonctionnements majeurs. Le talent serait nécessaire pour le décrire si la pathologie antisémite n’était pas inscrite au bilan de la civilisation Occidentale, à la rubrique des « Risque endémiques » gravissimes.

Condamner par des propos, réprouver par l’invective, l’Occident sait faire. Le Démontrer serait renoncer à cette donnée irrépressible, constitutive de la réalité anti juive, renaissante par l’opportunité du sionisme. Ainsi, mensonge, contrainte et terrorisme essaieront -ils d’user du fatal préjudice pour achever la construction de l’enfer, n’imaginant pas, que la convocation d’une justice expéditive à forte donnée expansionniste est en route avec intention d’être enfin et pour longtemps cette realité attendue et espérée :La justice immanente!

Tant les Eglises que les Etats n’ont jamais opéré les mesures drastiques d’essence pédagogiques après les turbulence occasionnées par Vichy sous la dépendance tutélaire et dévastatrice de « La Solution Finale ! Un assassinat racial de cette origine ne cesse pas d’exister (comme on nous le fait croire si l’homme le veut !) Il doit d’abord être la volonté expiatrice des peuples concernés. Cette volonté ne s’est jamais manifestée comme « ambition nationale. » La haine, toujours là attendait.

Et le Juif, naïf, donnait au silence la valeur réparatrice et excessive de l’éradication. La définition identitaire de l’Etat d’Israël allait prendre, après la « période Judaïque » la connotation de la réalité sioniste qui, elle aussi, déjouera les prévisions massadistes, les visées suicidaires des prophéties meurtrières et obligera l’antisémitisme à se laïciser Les dirigeants de l’Etat Juif n’accordant aucune considération aux motifs à ne pas s’ aimer, firent naître à la stupéfaction des Nations, l’Etat Juif qui 68 ans après sa naissance oblige les esprits forts, à se demander si les progrès des Juifs, en quelque domaine que ce soit ne justifieraient pas qu’avec la Résurrection de la Nation, que renaisse ce sentiment dévastateur mais purificateur qui apaise par le juste tout en découvrant que pouvoir ôter la vie enjoi !nt l’impérieux devoir de ne pas en user. Ce sentiment qui devient vertu par la morale de ses servants, c’est la JALOUSIE!

*******************************************************

Article en lien pour illustrer l'article d'Arnold Lagémi : voir les derniers mensonges palestinien sur PMW : Mahmoud Abbas et son conseiller ont tous les deux déclaré que le peuple palestinien avait précédé Abraham et existait déjà il y a 5000 ans, qu'ils ont inventé un alphabet il y a 6000 ans et que le Temple juif, le Temple de Salomon n'a jamais existé ! voir l'article en anglais : http://www.palwatch.org/main.aspx?fi=157&doc_id=18123

Le mensonge est à la Palestine ce que la propagande fut pour Goebbels : un moyen de vaincre ! Arnold Lagémi

Commenter cet article

Yéochoua 08/06/2016 08:45

Je le reconnais, les titres, ce n'est pas mon fort. Mais là, j'aurais plutôt écrit : "La Palestine est au mensonge etc." Parce que de nos jours, le mensonge, qui vient nier le droit d'Israël à vivre en toute légitimité sur son sol, se nourrit de cette notion toute faite qui vient usurper l'identité d'Israël. Le Palestinien, c'est le Juif.