Mahmoud Abbas offre le Palestine Post au roi d'Arabie Saoudite !

Publié le

Mahmoud Abbas vient d'offrir au roi d'Arabie saoudite une page du Palestine Post ! On ne lui a pas expliqué que ce journal, l'ancêtre du Jérusalem post était un journal juif et sioniste et qu'il s'appelait Palestine Post en référence à la Palestine, pays des Juifs  ? Peu de gens savent d'ailleurs que ce territoire que la Société des Nations avaient confié en mandat aux Britanniques pour l'administrer portait également officiellement le nom d'Eretz Israël !
En fait Mahmoud Abbas sait très bien ce qu'il fait, il est conseillé par des spécialistes en propagande qui ont été formés par des conseillers nazis puis par des conseillers du KGB, s'il a choisi un journal anglais et non pas arabe c'est parce qu'il destine ce cliché aux media occidentaux.

Le roi a-t-il compris ce gag digne d'un sketch comique ?

Le roi a-t-il compris ce gag digne d'un sketch comique ?

Mahmoud Abbas le milliardaire apparemment ne comprend pas l'anglais (entre autres car il ne brille pas par son intelligence qui ne s'achète pas ) alors voici la page offerte en date du 13 août 1935 qu'il est possible de consulter sur ce site d'archives : http://web.nli.org.il/sites/JPress/English/Pages/Palestine-Post.aspx

Mahmoud Abbas offre le Palestine Post au roi d'Arabie Saoudite !
Mahmoud Abbas offre le Palestine Post au roi d'Arabie Saoudite !

Examinons quelques news :

Mahmoud Abbas offre le Palestine Post au roi d'Arabie Saoudite !

"La police de Palestine a demandé à la police de Vienne de surveiller les mouvements de deux marchands arabes, Rashad Eff. Ghnaim el Ghnaim et Mohammed Saleh Saim qui sont suspectés d'avoir fabriqué des faux billets d'une livre palestinienne et sont partis en Europe pour essayer de les écouler. Une enquête de la police de Jérusalem révèle que ces deux hommes sont connus et étaient surveillés depuis quelques temps."

Pourquoi est-il écrit "deux marchands arabes" et non pas "deux marchands palestiniens" ? Une preuve supplémentaire que le narratif arabe falsifie l'histoire en soutenant l'existence d'un peuple palestinien habitant de son pays "Palestine" qui n'existait pas à l'époque. Avant le Mandat britannique, il n'existait pas de "Palestine" dans l'Empire ottoman, le territoire de la "Palestine", c'était l'Eyalet de Damas puis le Vilayet de Syrie et celui de Beyrouth, si on remonte dans l'histoire, avant l'Empire ottoman il y avait le sultanat mamelouk voir la carte on peut remonter plus loin, pas de trace d'un pays se nommant Palestine jusqu'à l'époque romaine car c'est l'empereur Hadrien qui lui a donné ce nom en 135 de notre ère ...

Ceux qui connaissent l'histoire savent que les Arabes de la Palestine mandataire britanique ne se sont jamais appelés "Palestiniens". Les Britanniques mandataires chargés d'administer ce territoire, après le démembrement de l'Empire ottoman vaincu de la guerre de 14 (et oui les vaincus des guerres ont toujours été punis dans l'histoire... sauf pour Israël ?), lui ont donné le nom Palestine car il devait constituer le Foyer national juif. Le nom officiel du pays était d'ailleurs Palestine / Eretz Israël comme on peut le voir sur les tampons officiels et les timbres de l'époque.

Voici l'article que pointe du doigt Mahmoud Abbas :

Mahmoud Abbas offre le Palestine Post au roi d'Arabie Saoudite !

"Les Arabes de Palestine vont s'unir demain pour accueillir royalement l'Emir Saud qui visite le pays et la Transjordanie après son voyage à Londres". 

Si les Arabes de Palestine étaient comme ils le prétendent des "Palestiniens" alors pourquoi ne dit-on pas "les Palestiniens vont s'unir demain..." ?

Mahmoud Abbas offre le Palestine Post au roi d'Arabie Saoudite !
Mahmoud Abbas offre le Palestine Post au roi d'Arabie Saoudite !
Mahmoud Abbas offre le Palestine Post au roi d'Arabie Saoudite !
En hébreu il est écrit : Palestina Eretz Israël

En hébreu il est écrit : Palestina Eretz Israël

Commenter cet article

דוב קרבי dov kravi 23/06/2016 23:43

Stupide et inculte, en dépit de sa " thèse " soviétique et révisionniste.
Il faut évidemment parler des Arabes et non des " Palestiniens ".