Honte et déshonneur, Deborah Fait

Publié le

Il m'est impossible de ne pas réagir à cette dernière nouvelle en provenance de Barcelone, deux semaines à peine après le massacre sur les Ramblas. Comme si ce n'était pas suffisant d'avoir vu dans les rues de Barcelone le sourire béât du maire, Ada Colau ni d'avoir vu des pancartes célébrant l'accueil des réfugiés, ni d'avoir vu des manifestations de fraternité avec des fleurs, des bougies, des ballons et des milliers d'idiots hurlant leur amour et leur solidarité, ni d'avoir vu les sœurs des terroristes pleurant devant les caméras de télévision !

 

Voici qu'arrive l'ultime affront aux victimes et à la dignité humaine : sur les Ramblas, à l'endroit précis devant lequel le maudit camion a terminé sa course semant la mort, se trouve le célèbre Théâtre du Liceu, encore imprégné du sang des victimes du terrorisme islamique. Des représentations de l'opéra : « Le Voyage à Reims » de Rossini sont prévues du 13 au 20 septembre et la Direction du théâtre vient de décider qu'il faut censurer les paroles prononcées par l'héroïne Corinne en supprimant le mot « croix » et en le remplaçant par le mot « amour », lien, lien

 

Cette nouvelle m'a laissé sans voix parce qu'il est inimaginable d'arriver à une telle bassesse, d'avoir aussi peu de respect pour soi-même et pour sa propre culture et de se vendre avec autant de facilité et de stupidité à ceux qui veulent tuer des innocents et envahir l'Europe. Beaucoup d'institutions à l'instar de ce prestigieux théâtre sont entre les mains d'imbéciles qui n'ont aucune honte à détruire la culture dont ils sont les représentants. Et pourtant je ne crois pas que beaucoup de musulmans connaissent bien Rossini ni encore moins « le voyage à Reims » comme je ne crois pas non plus que cette phrase terrible [1] censurée « la croix brillera » peut leur faire perdre le sommeil.

Non, ce sont bien des Européens représentants de la société de cette pauvre Europe pompeuse et agonisante, qui sont des vendus et n'ont pas la moindre dignité culturelle, nationale et humaine et ce sont eux qui permettent à des musulmans de se conduire en pays conquis.

Une fois que sa propre culture et respectabilité sont détruites, il ne reste que la honte et le déshonneur. L'Europe s'est vendue à l'ennemi sans même essayer de défendre sa civilisation ancienne.

 

On peut désormais s'attendre à tout et à ce qu'ils s'en prennent à Verdi et censurent "Nabucco" en remplaçant les Juifs par les Palestiniens ! Comment vont-ils modifier ces paroles merveilleuses dont la beauté nous coupe le souffle ?

 

Va, pensée, sur tes ailes dorées ;
Va, pose-toi sur les pentes, sur les collines,
Où embaument, tièdes et suaves,
Les douces brises du sol natal !
Salue les rives du Jourdain,
Les tours abattues de Sion ...
Oh ma patrie si belle et perdue !
Ô souvenir si cher et funeste !
Harpe d'or des devins fatidiques...

 

Croyez-moi, nous ne sommes plus loin de cette honte, ces lâches ont commencé avec Rossini et ils vont continuer, renforcés par le silence général,  jusqu'à l'ignominie.

 

En Amérique, les choses ne vont pas beaucoup mieux, les marxistes (ils existent encore) ont déclaré la guerre aux statues de Christophe Colomb qui courent le risque d'être détruites de New York à la Californie. Le maire italo-américain de New York a promis d'annuler les festivités de « Colombus Day », journée commémorant Christophe Colomb. Même la statue se trouvant au centre de la place « Colombus Circle » est en danger. En fait nous vivons une période de folie destructrice initiée par les Talibans lorsqu'ils ont détruit les statues de Bouddha à Bâmiyân.

Les Antifas (ce sont eux qui se définissent comme antifascistes) parcourent les États-Unis, armés de battes de base-ball et armes contondantes, remplis de haine contre quiconque se définit comme conservateur et évidemment ils manifestent contre Israël. Le Jérusalem post a rapporté que sur le campus de Berkeley une centaine d'Antifas a attaqué des partisans de Trump en hurlant qu'ils voulaient détruire l'Amérique et ... Israël !

 

Le monde est entre les mains de fous et de crétins, ces derniers étant bien plus dangereux mais quand les fous et les crétins s'allient alors le danger ne doit pas être sous-évalué. Justement, nous attendons mardi 5 septembre le match de foot entre l'Italie et Israël qui doit se jouer à Reggio Emilia, une zone rouge, très rouge où habitent de nombreux petits fascistes philo-palestiniens, déjà en émoi pour organiser leurs manifestation antisémites, lien.

Samedi matin, ils organisent un flash mob et des distributions de tracts. Les forces de l'ordre sont en alerte et des blocs de béton seront mis en place pour empêcher toute attaque à la voiture bélier.

Tout cela parce que des Italiens et des Israéliens vont jouer au foot.

Source : www.informazionecorretta

©Adapté de l'italien par danilette.com

Dernière mise à jour : 5/9 18h30

[1] Voici l'extrait du livret de cet opéra avec le passage censuré (merci à Bernadette Elizabeth) :

Contro i fedeli ancora lotta falcata luna,    contre les fidèles le Croissant lutte encore
ma al sacro ardir fortuna propizia ognor sarà,  mais le sort ne cessera pas d'être propice à leur courage sacré
Come sul Tebbro e a Solima, foriera di vittoria, comme sur le Tibre et à Solima (nom poétique de Jérusalem, du grec Hierosolyma) ,
simbol di pace e gloria la Croce splenderà, symbole de la paix et de la gloire, la Croix resplendira

 Il Viaggio a Reims Gran Teatre del Liceu Barcelona  LE 15 Septembre 2017

Il Viaggio a Reims Gran Teatre del Liceu Barcelona LE 15 Septembre 2017

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eli LAIK 03/09/2017 23:37

Si les Chrétiens ne sont pas capable de conserver leur croix, Il est certain qu'ils ne bougeront pas un cil pour défendre les Juifs.
Que ceux qui me lisent, en prennent conscience et en tirent les conséquences.