Roulette russe, Yaël Bensimhoun

Publié le par danilette's

Je vous invite à lire ce petit texte plein d'émotions, de tact et d'humour de Yaël Bensimhoun, écrit depuis un abri et plongez-vous quelques minutes dans l'univers des civils israéliens pris sous le feu des missiles du Hamas depuis des années !
 
Si les civils de n'importe quel pays étaient menacés, la décision serait rapidement prise d'éliminer radicalement l'origine de la menace. Mais pas en Israël. En Israël, des milliers de missiles s'abattent sur nous depuis des années et on invente kipat Barzel . Kipat Barzel, ce petit engin béni de D.ieu, qui éclate avec fracas dans les airs les missiles avant qu'ils ne tombent sur nos maisons.
 
Parfois, rarement , un missile échappe à son attention et alors le boum qui s'ensuit est plus étouffé. Nos respirations s'arrêtent en même temps que se croisent les regards angoissés dans les abris. Heureusement, les cris des ambulances nous rappellent de reprendre notre souffle .On se précipite alors sur les téléphones pour rassurer les nôtres, pour apprendre où c'est tombé. Et puis on rentre chez nous pour quelques minutes . Le temps de se faire un café, de se rafraîchir le visage jusqu'a ce ce qu'une nouvelle alarme nous ramène à l'abri .
 
Oui , kipat Barzel fait son taf. En général. Pas toujours . C'est un peu comme la roulette russe finalement, le jeu est potentiellement mortel même s'il est vrai que la capacité de notre barillet est plus importante que celle d'un flingue. Comme me l'a dit une gentille connaissance Facebook du fin fond des Vosges, on a beaucoup de chance, on ne risque presque rien , alors pas la peine d'en faire un fromage.
C'est d'ailleurs cette conviction qui permet aux civils du Sud de garder le sourire, de faire de l'humour et d'accepter de ne pas toujours être assurés de ne pas y rester ...
On accepte de courir, on accepte de ne pas dormir. On accepte de vivre enfermés dans un réduit, de s'allonger dans les escaliers . Le danger de mort est minime on vous dit! Alors pourquoi le gouvernement devrait- il prendre des mesures draconiennes hein? Non , nous on fait des opérations ciblées, histoire de rester humains .
 
De mon balcon , je vois des gens abandonner leurs voitures au milieu de la route . Ils courent à la recherche de l'abri le plus proche. Ils ont 15 secondes exactement pour être intelligents et faire coordonner leur cerveaux et leurs jambes.
15 secondes , c'est une éternité quand la tête refuse de fonctionner.
 
J'écris tout ceci du mamad de mon étage. Pour l'heure, ça ne sert à rien de rentrer à la maison . Les alarmes sont trop nombreuses . Grâce à kipat Barzel!
Bien sûr, on ne compte pas les admissions à l'hôpital des vieilles gens en état de choc, le regard apeuré des enfants , les cauchemars la nuit des plus petits... Oui le gouvernement israélien est humain . Un mort à Ashkelon vient de dire la radio. Oui, bah lui, il n'a pas eu de bol à la roulette russe . D'ailleurs, le second mort non plus...
 
Roulette russe, Yaël Bensimhoun
Roulette russe, Yaël Bensimhoun
Roulette russe, Yaël Bensimhoun
Roulette russe, Yaël Bensimhoun
Roulette russe, Yaël Bensimhoun
Roulette russe, Yaël Bensimhoun
Roulette russe, Yaël Bensimhoun
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article