L'étoile jaune pourquoi pas un hommage au peuple juif ? Edmond Richter

Publié le par danilette's

 
Tout d’abord laissez moi vous dire que je suis juif et que si je n’ai pas porté l’étoile jaune, c’est que j’étais trop petit (5 ans)
Mes soeurs, Alice qui avait 9 ans et Maddy qui en avait 13 ont bien porté, elles, l’étoile jaune. Mais Maman qui était une fière
Magyar (Hongroise) nous avait fait la lecon: « Si vous croisez des soldats allemands ne baissez pas les yeux! Regardez-les droits dans les yeux! »
Merci Maman j’ai hérité de toi le courage et la non-soumission à l’autorité !
J’en reviens à cette étoile jaune que certains ont porté lors des manifestations: Comme beaucoup de juifs cela m’a d’abord choqué et j’ai écrit à ma soeur :
« L’étoile jaune contre Macron (que j’execre) NON, MILLE FOIS NON! »
 
Ce matin je me suis réveillé avec une pensée bizarre que je vous livre: Et si cette étoile jaune était un hommage au peuple juif, ses souffrances et son indomptable volonté
de survivre et de vivre. Si c’était une manière de dire au pouvoir: NOUS NE CÈDERONS PAS!

Réfléchissez: Les armées vaincues ont toujours adopté plus tard l’uniforme des vainqueurs ce qui était un hommage envers ceux-là.

Les enfants se mettent une cape sur le dos pour imiter Batman ce qui est un hommage à ce courageux défenseur des faibles.
Les jeunes filles qui imitaient Brigitte Bardot (dans ma jeunesse) ou Marylin Monroe, ne rendaient -elles pas un hommage à leur beauté et leur gloire?
Et je prenais des lecons de tennis avec un instructeur bien plus fort que moi, pour mieux jouer…Hommage à son savoir-faire et son expérience
Nous imitons ce qui est au-dessus de nous, pas ce qui est en-dessous. Nous imitons ce qui nous tire vers le haut et non pas ce qui nous réduit.
 
Je répète ma question: Et si l’étoile jaune dans les manifestations était un hommage inconscient au peuple juif, sa résilience, sa résistance, sa volonté indomptable de garder son identité, ses valeurs et sa foi, son refus de se soumettre à la force primaire et à l’injustice? Ces manifestants ne disent-ils pas, en portant l’étoile jaune: « Nous aussi, nous voulons nous battre contre l’autorité aveugle qui veut nous soumettre »
 
Lisez ce que Mark Twain écrivit sur le peuple juif et vous comprendrez ce que je veux dire:
 
 « Si les statistiques sont exactes, les Juifs constituent à peine un pourcent de la race humaine. Cela suggère une faible nébuleuse de poussière perdue dans l’éclair de la voie lactée. Normalement, on ne devrait guère entendre parler du Juif, mais on en entend parler, on en a toujours entendu parler.

Il est aussi important sur la planète que n’importe quel autre peuple, et son importance économique est d’une extravagante proportion comparée à la petitesse de sa taille. Ses contributions à la liste du monde des grands noms de la littérature, de la science, des arts, de la musique, de la finance, de la médecine et des apprentissages complexes sont également de loin hors de proportion avec la faiblesse de son nombre. Il a fait dans ce monde un combat merveilleux, à toutes les époques ; et il l’a fait avec les mains attachées derrière le dos. Il aurait pu être vaniteux, et être excusé pour cela.

« Les Égyptiens, les Babyloniens, les Perses se sont élevés, ont rempli la planète avec leur retentissement et leur splendeur, puis se sont évanouis dans un rêve. Les Grecs et les Romains ont suivi, et ont fait beaucoup de bruit, puis ils ont disparu ; d’autres peuples ont vu le jour et ont tenu leur flambeau très haut pour un temps, mais ce dernier s’est éteint, et ils sont maintenant assis dans la pénombre, ou ont disparu.

« Le Juif les a tous vus, tous battus, et maintenant, il est ce qu’il a toujours été, ne présentant aucune décadence, aucune infirmité de l’âge, aucun affaiblissement de ses composantes, aucun ralentissement de ses énergies, aucun ternissement de son esprit alerte et combatif.

« Toutes les choses sont mortelles, sauf le Juif ; toutes les autres forces passent, mais lui reste. Quel est donc le secret de son immortalité ? »

Mark Twain, Concerning The Jews, Harper’s Magazine, 1899

Non, Mark Twain n’était pas juif !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article