1000 roses pour l'ambassade d'Israël !

Publié le par danilette

A l’occasion de Yom ha’atsma’out 5771 - le 63ème anniversaire de l’Etat d’ Israël, par Suzanne Fauvel – mai 2011

Sur le blog  de therese-zrihen-dvir http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com

Je n'oublierai jamais l'extraordinaire soirée passée à Paris le soir de la coupe du monde de foot France-Italie. J'avais été invitée par les Fauvel à un très beau spectacle*, "The Covenant", "l'Alliance" une comédie musicale sur l'histoire des Juifs et Israël avec des acteurs, chanteurs et danseurs vraiment exceptionnels.
Je n'oublierai jamais la ferveur du public, le théatre était comble, rempli de tous ces amis chrétiens évangéliques, 
qui n'avaient pas hésité à se passer de coupe du monde de foot, tous debouts pour chanter la Hatikvah et connaissant tous les paroles ! Ce fut pour moi une surprise incroyable, quelle émotion avais-je alors ressentie...

Je ne peux que redire merci à Suzanne et Jean Fauvel ainsi qu'à leurs amis...

 

Menaces et défis les plus insensés les uns que les autres… Projets de déclaration unilatérale de proclamation d’un état palestinien alors que l’Etat d’ Israël n’est toujours pas reconnu par les premiers intéressés : les autorités palestiniennes !... Nouvelles flottilles en préparation pour déstabiliser encore Israël avec collectes de fonds français et tentatives de recevoir un soutien jusque dans nos Unions d’ Eglises Evangéliques, heureusement avortées.… Le 15 Mai, "Sittings" programmés devant toutes les ambassades, si possible du monde entier et journée de la Nakba avec sollicitation pour un milliard et demi de musulmans prêts à marcher contre Israël !...Voila ce que l’on pouvait lire une fois de plus sur la toile, Facebook etc…

Alors, dans le cœur de l’une de ces amoureuses de Sion chrétienne, jaillit un cri qui monta vers Dieu : ‘’Seigneur Dieu Tout Puissant, même si je ne puis faire grand-chose, même si plus que jamais je me sens impuissante devant ces dangers imminents et ces menaces si violentes et déterminées à l’ égard de ton Peuple bien aimé d’Israël , montre moi comment nous démarquer, comment faire un geste fort, un geste d’amour et de respect pour Ton Peuple que nous aimons tant ! En quelque sorte un genre de contre manif mais dans la discrétion et la douceur…’’

En France, des hommes et des femmes prient, jeûnent pour Israël, pour des réconciliations entre Palestiniens et Israéliens, pour la paix de Jérusalem etc… Contre vents et marées, ils soupirent, certains supplient Dieu en pleurant et continuent d’espérer qu’Eretz Israël aille vers le jour où sa terre ne sera plus contestée comme la Bible le dit.

Trois semaines passent – rien – pas de réponse…

Durant la nuit, je réfléchis et je médite sur le moment de témoignage que je dois donner durant le culte du dimanche quand tout à coup une image forte, claire mais très fugace surgit :

- Des baquets de roses en partance pour l’Ambassade d’ Israël de Paris !…
- Génial ! Mais comment cela pourrait il se mettre en place ? … Mystère !...

Pendant le culte durant mon témoignage, je ne pus résister à la tentation de saisir une des magnifiques roses afin de témoigner de la possibilité d’utiliser ce genre de fleur si précieuse et si symbolique pour exprimer notre respect et notre amour au Peuple Juif et Israël, mais je n’en ai pas dit plus. Une arme, celle par excellence de l’amour face à toutes ces haines viscérales, cela m’irait très bien surtout que d’autres témoignages liés à des roses et des fleurs faisaient déjà parti de notre cheminement avec le Peuple Juif.

Durant le sympathique apéro qui suivi le culte, je fis connaissance de l’un des fidèles. ‘’Que faites vous de beau dans la vie ? ‘’, demandais-je poliment. ‘’Je suis grossiste en roses !’’ Stupéfaction… un grossiste en roses, de plus chrétien et ami d’Israël, quel choc !... La perle rare était bel et bien là devant moi avant même que je ne me mette en recherche pour la trouver !

1000 ROSES POUR L’AMBASSADE D’ISRAEL 1000 ROSES POUR L’AMBASSADE D’ISRAEL

PARIS PARIS 10 MAI 10 MAI 10 MAI 2011 2011 2011 Quelle merveille, seule réalisable par notre Père Céleste qui Lui est Maître parfait et incontestable des circonstances et des œuvres créées par Lui et Lui seul à l’avance. Comment se taire encore ? C’est là que je suis sortie de ma réserve, lui expliquant cette image reçu en pleine nuit, juste quelques heures avant. ‘’Pouvez vous m’accompagner pour un projet qui consisterait à offrir des roses à l’Ambassade d’ Israël ? ’’

‘’Bien entendu, très volontiers !...’’

C’est ainsi que fut donné le coup d’envoi de ce magnifique défi. Le premier objectif semblait être une bonne centaine de roses. Certes déjà un joli bouquet mais ce n’est pas connaitre tout l’amour de Dieu pour Son Peuple chéri ! Quand Lui-même commence à toucher les hommes et les femmes ouverts et disponibles, là les choses bougent !

Les débuts furent un peu hésitants jusqu’à ce qu’une femme de Dieu soit convaincue elle aussi de la valeur de ce geste. Elle essaima le projet avec une facilité déconcertante, d’autres y mirent tout leur cœur ainsi que quelques hommes qui vinrent à notre rescousse… Des réseaux amis s’activèrent en Alsace, dans le midi, le Sud-Ouest et en juste quelques semaines le précieux bouquet grandit jusqu’à devenir mille roses et plus venant de tous les coins de France! Des sœurs allemandes et mon mari avaient la foi pour mille roses, mais je n’osais y croire bien que j’en rêvais aussi, c’est certain !

Dès le début de cette période il était nécessaire d’avertir les services concernés de l’Ambassade d’Israël de Paris, sécurité oblige… Notre contact à l’Ambassade était d’accord que cela reste une surprise mais au fur et à mesure que ce bouquet grandissait les choses devenaient plus complexes… Le jour de la remise devint déterminant, comment faire ? Comment procéder ? Quelles couleurs de roses choisir ? Quel bonheur que de faire face à des problèmes de ce genre !

En balayant du regard le calendrier je constatais que le 10 mai était la date du 63ème anniversaire de l’Indépendance de l’Etat d’Israël - Yom Haatzmaout. En Israël bien entendu, cet événement se fête toujours avec une grande intensité, mais toutes les ambassades d’Israël tout autour du monde se font également un point d’honneur pour marquer cet événement reconnu officiellement d’ailleurs par l’Organisation des Nations Unies, faut-il encore le rappeler à nouveau ?

Choisir le jour de Yom Haatzmaout pour la remise de notre super bouquet de roses semblait vraiment intéressant, à propos mais cela nécessitait une confirmation claire et nette ainsi que l’accord des services concernés de l’Ambassade d’Israël. Avant d’avoir eu le temps de considérer toutes ces données, un simple coup de fil d’une amie très engagée pour Israël régla notre hésitation qui fondit comme neige au soleil.

Les roses venant d’Equateur commandées arrivèrent une semaine à l’avance. La journée de la fête de l’Indépendance s’annonçait radieuse, mais une autre surprise nous attendait : le personnel féminin de l’Ambassade souhaitait vivement faire profiter des roses les invités de la réception officielle. Comme il y en avait en abondance !... Alors des tables furent mises en place à la sortie du lieu de réception et les invités qui passaient devant recevaient avec étonnement et ravissement leur rose rouge ou crème ou orangée et certaines blanches striées de rose et vert. Certains apprirent des dames qui leur offraient la rose que ces dernières venaient de la part d’amis d’Israël chrétiens, d’autres pouvaient l’apprendre par le site de l’Ambassade d’Israël où il est mentionné que nous représentions tous les chrétiens qui ont offert ces roses.

Le thème, cette année pour Yom Hatzmaout était : ‘’Veiller sur son prochain – l’année du souci de l’autre !‘’ Puisse ce thème nous inspirer nous, non juifs également tout au long de cette année afin d’être de dignes héritiers des patriarches, des prophètes et de Jésus dont nous nous réclamons !

Suzanne Fauvel

Yom ha’atsma’out 5771

 


*Pasteur Gérald Fruhinsholz, le 11 juillet 2006 

Coup de chofar à Paris
Non, ce n’est pas la non-victoire des Bleus qui a été un « coup de chofar », ce dimanche 9 juillet. Le son du Chofar qui fut entendu ce jour-là a été deux représentations du spectacle musical « The Convenant » dans une salle parisienne. The Convenant – l’Alliance – est un spectacle musical[3] haut en couleur soutenu par l’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem (ICEJ) ; c’est une présentation originale qui raconte l'histoire miraculeuse du peuple d'Israël, partant de l'appel d'Abraham à l'établissement de l'État moderne. Le spectacle se produit dans toute l’Europe, et il a pu se faire à Paris par l’intermédiaire de l’Ambassade Chrétienne-France avec le pasteur Jean et Suzanne Fauvel et le concours d’autres chrétiens amis d’Israël. Le représentant de l’ambassade d’Israël à Paris, Mr Barak, était présent, et l’émotion a été grande ce soir-là, lorsque l’Hatiqva a été chantée en chœur par tous les acteurs du spectacle et par le public.

Nous aspirons à entendre d’autres sons de chofar ces jours-ci, notamment dans l’actuel conflit à Gaza, pour la libération du jeune soldat Guilad Shalit, et contre les tirs Qassam sur les villes israéliennes.

« Sonnez le chofar à Jérusalem ! Faites-le retentir sur ma montagne sainte !» - Joël 2

 

Publié dans Monde chrétien

Commenter cet article