A la une sur Desinfos, 5 rappels de base au sujet de la « colonisation » Par Yaron Gamburg

Publié le par danilette

http://www.desinfos.com/

et sur le blog de Yoram Gamburg : http://yarongamburg.blogspot.com/2011/02/5-rappels-de-base-au-sujet-de-la.html

Au cours des deux dernières semaines, j’ai rencontré à Paris un certain nombre de journalistes. Curieusement ou non, le sujet de conversation ne tarde jamais à se focaliser sur “la politique de colonisation” d’Israël. Comme si Israel ne se résumait qu’en cela. Ils auraient par exemple pu évoquer (on peut rêver) la nomination de ce brillant scientifique israélien Danny Dolev nommé cette semaine au conseil Scientifique Européen, ou encore la construction de la première “route écologique” israélienne, la découverte israélienne ayant abouti à une mise en circulation d’un bracelet pouvant prévenir les crises d’épilepsie, des 700 patients indiens de l’ONG “eyes for zion” ayant recouvré la vue après avoir été opérés ou traités par une équipé d’ophtalmologistes israéliens, de la grand- mère druze et de son fameux savon utilisé par les stars du monde entier et vanté par Justin Timberlake et Angelina Jolie. Mais bon, peut être que ceci n’aurait intéressé personne. 

J’ai déjà dans le passé écrit un post sur l’usage erroné et trompeur de ce terme. En même temps, je suis également pleinement conscient qu’en matière de pédagogie, il faut répéter les évidences un certain nombre de fois pour qu’elles soient, peut être, assimilées.

Voici donc cinq faits de base, des dates et des chiffres sur les implantations israéliennes en Cisjordanie et à Gaza :

1. Depuis 1996 (donc depuis 15 ans), Israël n’a construit aucune implantation nouvelle en Cisjordanie. Toutes les constructions réalisées depuis, l’ont été dans des implantations existantes, pour répondre à la croissance naturelle de la population.

2. L’ensemble de toutes les implantations en Cisjordanie ne représente que 5% de l’ensemble du territoire de la Cisjordanie.

3. Israël a gelé la construction dans les implantations existantes durant 10 mois. Il s’agissait là d’une décision sans précédente prise par le gouvernement israélien. Jusqu’à présent, aucun des gouvernements précédents, en commençant par le gouvernement Rabin en 1992, n’avait pris une telle décision. Au contraire, la construction dans les implantations s’était même poursuivie durant le processus de négociation avec les Palestiniens.

Et pourtant, c’est aujourd’hui que les Palestiniens refusent de négocier!

4. En août 2005, Israël a totalement démantelé 19 implantations dans la bande de Gaza, et quatre en Samarie du Nord. Dans la bande de Gaza, ce désengagement s’est accompagné de l’évacuation générale de la population juive, y compris la suppression des cimetières.

Depuis, le Hamas a fait de Gaza un territoire terroriste, semblable à celui qui existait en Afghanistan avant 2001. Un beau gachis.

5. Les Implantations israéliennes dans les territoires contestés ne sont pas des colonies. Le lien historique entre les Juifs et la Terre d’Israël commence il y plus de 3000 ans. La présence juive en Judée et Samarie s’est poursuivie sans discontinuer durant toutes ces années, malgré l’expulsion forcée par les Romains et les autres. Il s’agit d’une présence juive en Cisjordanie. Exactement comme il existe une présence musulmane en Israël.

Bon, jusqu’à la prochaine fois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

danilette 13/03/2011 15:22



Bonjour, il faut laisser ce message sur son site dont le lien se trouve en haut de l'article ! Tout à fait d'accord avec vous, mais comment toucher ce grand public, ce sont les médias et
journalistes français qui bloquent pas nous !



lahiany 13/03/2011 12:03



Bonjour Yaron ; c'est bien toute cette nouvelle volonté de communication ; mais je souhaiterais, à l'instar des pro-palestiniens et des gauchistes et non gauchistes d'ailleurs français, que tous
ces renseignements s'adressent à des cibles qui se sont fait déjà leurs idées, à savoir le méchant c'est Israel et l'autre c'est le pauvre gentil qui ne peut se défendre (la plupart de mes
 "amis" et interlocuteurs en sont convaincus) ; A QUAND LA DESINFORMATION GRAND PUBLIC !


Shalom à vous et aux vôtres. Tamara