Aide de l'Union européenne aux palestiniens : 2 milliards d'euros disparus...

Publié le par danilette

Deux milliards d'euros d'aide européenne aux Palestiniens ont vraisemblablement été détournés ou engloutis par la corruption selon un rapport accablant de la Cour des comptes européenne, chargée de contrôler les finances de l’Union Européenne. On peut lire en bas de leur page sur les audits à venir : autres rapports d'audit à venir : Palestine, espérons que ce rapport ne se volatise pas de la même façon !

Bruxelles a transféré plus de 2 milliards d’euros (£, 1.95 milliard de livres sterling, 2,3 milliards d'euros) aux Palestiniens entre 2008 et 2012, mais n'a pas de contrôle sur la façon dont cet argent a été dépensé, affirment les contrôleurs dans un rapport inédit qu’ont vu des journalistes du Sunday Times.

Les enquêteurs de l'UE qui ont visité des sites à Jérusalem, à Gaza et en Judée Samarie (Cisjordanie) ont noté de "sérieuses lacunes" dans la gestion des fonds envoyés à Gaza et en Cisjordanie. Gaza, contrôlée par le Hamas, qui est classé comme une organisation terroriste par l'Union européenne qui finance donc en toute connaissance de cause une organisation terroriste…  

Les auditeurs de la Cour des comptes se sont plaints de l'absence de mesures pour diminuer les risques élevés que les fonds soient détournés de leurs usages prévus ou confisqués par la corruption…

Un auditeur de la Cour des comptes contacté par le Sunday Times a refusé de commenter...

Voici ce que j'ai trouvé sur le site de la Cour des comptes :

Rapports d'audit
Les rapports d'audit de la Cour des comptes européenne présentent clairement ses constatations, ses conclusions et ses recommandations et sont accompagnés des réponses des entités auditées. Ils permettent de garantir la transparence du processus d’audit et constituent un élément important de la chaîne de responsabilité de l'UE. Les rapports de la Cour sont utilisés par le Parlement européen et le Conseil dans le cadre de la procédure de décharge pour demander des comptes aux responsables de la gestion du budget de l'UE.

Contribution à la lutte contre la fraude au détriment du budget de l'UE
L'Office européen de lutte antifraude (OLAF) est chargé de la lutte contre la fraude et de la protection des intérêts financiers de l’UE. Conformément à sa décision n° 97-2004 (qui fixe les modalités de coopération avec l'OLAF), la Cour fait part à celui-ci de tout soupçon de fraude, de corruption ou d'activité illégale portant atteinte aux intérêts financiers de l’UE. Les fraudes potentielles peuvent être détectées pendant les travaux d'audit de la Cour ou lui être communiquées par des tiers. 
Espérons que les conclusions de cet audit entraîne un changement dans la distribution généreuse de fonds européens issus des contribuables, qui n'ont eux pas de contrôle sur l'utilisation de leur argent.
 

Sources : www.thesundaytimes.co.uk via thisongoingwar.blogspot.fr (géré par les parents de Keren Malki assassinée à l'âge de 15 ans dans l'attentat du restaurant Sbarro)

      ©Danilette©conditions de reprise 

 

On se serre la main à Bruxelles en mai 2001 : Chris Patten, actuel président de la BBC (un des media les plus anti-israélien), Yasser Arafat, Romano Prodi (l'ami du Hamas), Nabil Shaath [Source]

Articles liés à la corruption palestinienne :

 

Dernière mise à jour 10/11 à 15:00

Publié dans Arabes palestiniens

Commenter cet article

jean vercors 14/10/2013 11:23


François Zimeray se félicite de cette initiative qui montre que l’UE commence - quoique tardivement - à prendre la mesure de la gravité des informations faisant état d’une très large corruption
au sein de l’Autorité palestinienne et de possibles détournements de fonds européens vers des actions terroristes.


Depuis septembre 2000, il avait alerté à plusieurs reprises la Commission Européenne sur cette éventualité. En octobre 2001, il a officiellement saisi la Cour des Comptes européenne.


En novembre 2002, avec quelques parlementaires, il a obtenu que plus du quart des députés européens signent une résolution demandant l’instauration d’une commission d’enquête chargée de faire la
lumière sur l’usage de l’aide financière européenne par l’Autorité Palestinienne.