« Allah-Islam » - Un document exceptionnel de la télévision israélienne, Paul Landau

Publié le par danilette

אללה אסלאם
 
La série de reportages diffusée ces dernières semaines par la 10e chaîne de télévision israélienne sous le titre « Allah Islam » est un document exceptionnel à plusieurs titres. Tout d'abord parce que le journaliste, Tzvi Yéhézkeli, a sillonné les capitales européennes et y a rencontré les habitants des quartiers à forte concentration musulmane, les prédicateurs des mosquées et responsables des associations islamistes, en se faisant passer pour un journaliste arabe palestinien. Il a ainsi mis en confiance ses interlocuteurs qui se sont confiés à lui en toute franchise. Le résultat est à la hauteur du sujet : captivant.
Mais au-delà même de cette prouesse journalistique, ce document est exceptionnel parce qu'il révèle au grand jour l'état de l'islamisation de l'Europe, sujet brûlant mais tabou sur le vieux continent, où il n'est abordé que par quelques chercheurs isolés, ou par des partis politiques, le plus souvent d'extrême-droite. Ce n'est pas un hasard si les observateurs les plus lucides de la nouvelle réalité socio-politique qui émerge sous nos yeux en Europe aujourd'hui – réalité que l'historienne Bat Yé'or a désigné par le néologisme d'Eurabia – sont pour la plupart des journalistes et des chercheurs extérieurs à l'Europe 
 
C'était le cas du journaliste américain Christopher Caldwell, auteur d'une enquête très fouillée sur l'islamisation de l'Europe parue en 2009 sous le titre « Une révolution sous nos yeux – Comment l'islam va transformer la France et l'Europe » (éditions du Toucan). Et c'est aussi le cas du journaliste de la télévision israélienne, Tsvi Yéhézkeli, auteur du reportage « Allah Islam ».
Leur regard est d'autant plus lucide qu'il est extérieur et ne s'embarrasse pas des clichés et des habitudes de pensée de nombreux observateurs européens, qui succombent presque tous au politiquement correct (ou à « l'islamiquement correct »), y compris les Juifs, comme ce rabbin de Malmö qui refuse de parler de « musulmans » et préfère employer l'expression de « jeunes d'origine méditerranéenne... ». On a rarement, sinon jamais vu sur une télévision française ou européenne un reportage de la qualité de celui de Yéhézkeli. Sans doute parce que ce dernier, en se faisant passer pour un journaliste arabe, a mis en confiance ses interlocuteurs, qui se confient à lui comme à l'un des leurs. lire la suite
 

Pour voir les vidéos :  
 
1ère partie
.
 
 
Voir les autres parties 
 

Commenter cet article

Hanna 02/10/2012 15:26


Merci pour ce  documentaire qui est excellent. Il faudrait pouvoir le sous-titrer en francais car la majorité des Juifs en France ni ne comprend ni ne lit suffisamment bien l'hébreu. Et
pourquoi parler des Juifs seulement? Les Francais non-Juifs devraient avoir la possibilité de savoir réellement ce qui se passe.

danilette 02/10/2012 15:31



C'est une bonne suggestion, nous l'avions envisagé quand Hanna de Israel-Chroniques m'avait parlé de ce reportage mais c'est un tros gros travail ! Certains passages sont en français ou
anglais...