Antisionisme et antisémitisme 1/2 Olivier YPSILANTIS

Publié le par danilette

Lire l'article en entier sur http://zakhor-online.com/?p=4716

‟L’antisionisme est le cheval de Troie de l’islam politique” (Shmuel Trigano)

 

Dans moins de dix ans, les États-Unis ne dépendront plus des États arabo-musulmans pour leur approvisionnement en pétrole. Ce passionnant dossier est à suivre de près car il suppose des changements géo-politiques majeurs. Mais en Europe, aucune volonté politique ne semble vouloir nous soustraire à l’emprise grandissante de l’islam, à cette idéologie politico-religieuse mortifère activée par les pétrodollars saoudiens ou qataris.

 

Chez nous, l’islam est devenu le refuge des paumés et des frustrés. Il recrute à présent ouvertement dans la délinquance. Jean-Pierre Bensimon écrit dans ‟Pour un autre regard sur le Proche-Orient” (n° 8 – octobre 2012) : ‟C’est ainsi qu’en Europe, dans des sociétés en crise profonde, minées par le communautarisme, le fractionnement ethnique et un avenir fermé, les individus en rupture qui ne veulent pas demeurer dans le statut sans horizon de la délinquance, trouvent une idéologie religieuse prête-à-porter qui leur ouvre les bras, l’islam radical. Dans certaines versions, il leur permettra de partager un projet, d’exprimer tous les niveaux de rancœur et de violence, et de les justifier moralement.” On ne saurait être plus explicite. En Europe et ailleurs, des délinquants désireux de redorer leur blason passent à l’islam, comme ces droits communs qui, en Allemagne, intégrèrent la S.A. pour le prestige de l’uniforme, le confort du groupe et la justification morale de leurs plus bas instincts.  Lire la suite

Lire la 2ème partie : http://zakhor-online.com/?p=4729

Publié dans Olivier Ypsilantis

Commenter cet article