Arabes israéliens : la sécession en marche

Publié le par danilette

http://www.israel7.com/2011/10/arabes-israeliens-la-secession-en-marche/

Ce n’est pas pour rien que le Premier ministre Binyamin Netanyahou tient à inclure la question des Arabes israéliens dans tout accord qui serait signé avec l’Autorité Palestinienne. Le scénario que l’on craint – et qui est annoncé par les intéressés eux-mêmes – est l’apparition officielle d’un mouvement autonomiste voire indépendantiste arabe israélien qui demanderait son rattachement à un Etat palestinien. C’est ce qui explique aussi l’acharnement de l’AP sur la question des « réfugiés » qui sont destinés à modifier la balance démographique en Israël.

C’est dans ce sens qu’il faut comprendre la demande fait par des dirigeants arabes israéliens d’obtenir une autonomie du système éducatif arabe, et de ne plus être du tout soumis au contrôle du ministère israélien de l’Education. Jeudi a été publié un document présentant les objectifs du « Conseil pédagogique arabe » qui énonce clairement ses objectifs : développer l’identité nationale palestinienne en même temps que les notions de citoyenneté !!!
Ne manquant pas de culot, les rédacteurs de ce document prennent prétexte sur la montée de la violence dans le secteur arabe israélien pour exiger « un système éducatif arabe palestinien indépendant mais qui jouirait du soutien (financier bien-sûr) de l’Etat d’Israël ». Ben voyons !

Le Professeur Muhamad Amara, qui dirige ce conseil, pense « que tous les problèmes qui frappent la population arabe israélienne ont pour origine le fait que les élèves ne se sentent plus liés par les programmes scolaires classique, et qu’il faut leur donner une autre perspective : renforcer leur identité palestinienne au sein d’une société égalitaire ».

Yussuf Amara, enseignant et sous-directeur d’école à Kfar Kana est encore plus clair : « Le système éducatif en vigueur ne tient pas compte des valeurs et des besoins de la population arabe, et tente d’instiller le narratif et l’histoire des juifs, ce qui entraîne l’opposition des élèves et entraîne leur délaissement des valeurs humaines et sociales » (sic).

Le ministère de l’Education n’a pas encore réagi à la publication de ce document, mais il s’agit d’un exemple parmi tant d’autres de ce qui est en train de se passer au sein de la population arabe israélienne, notamment à cause du long travail de sape de ses dirigeants politiques et religieux inféodés aux organisations terroristes palestiniennes. Il suffit de voir ce qui est publié et diffusé quotidiennement sur les médias de l’AP pour voir à quel point les Arabes israéliens sont vus – et se voient – comme « les Palestiniens de l’intérieur ».

Publié dans Arabes palestiniens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

israel 26/05/2012 15:35


il faut supprimer la moindre ecriture en arabe dans tout israel partout partout le simple fait de voir des lettres arabes leur fait croire que c est chez eux ce sont bien des arabes