Assertion de Mme Guigou en 2009 qui devrait la disqualifier d'intervenir activement aujourd'hui

Publié le

Rappel d'une PERLE HALLUCINANTE de Mme Elizabeth Guigou en 2009 dans son rapport parlementaire sur la Syrie :

 

RAPPORT D’INFORMATION

PAR LA COMMISSION DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

en conclusion des travaux d’une mission d’information constituée le 20 mai 2009 

sur la place de la Syrie dans la communauté internationale

Présidente : Mme Elisabeth GUIGOU

 

Les Israéliens seraient contre le retrait du Golan pour pouvoir continuer à skier ! lien


"La position du peuple peut pourtant difficilement être négligée dans une démocratie comme Israël. C’est pourquoi M.Christophe Bigot parle d’une difficulté d’ordre démocratique. A l’heure actuelle 75 à 80 % des Israéliens sont contre un retrait du Golan car ils perçoivent cette région COMME UNE ZONE SKIABLE, un immense parc naturel, sécurisé, où l’on ne tire jamais un coup de feu, etc… "

Vous viendrait-il à l'esprit que les Israéliens vivent en permanence sous la menace terroriste et que retourner à la situation qui prévalait avant 1967 avec les Syriens qui bombardaient toutes les localités et Kibboutzim se trouvant en contrebas du Golan ne les convainc pas vraiment d'autant plus que la situation géo-stratégique a bien changé.

 

Il faut lire tout le rapport pour constater que bien des Israéliens se sont trompés : Ehoud Barak, Dan Meridor, Alon Liel : "Pour eux, le Golan a perdu de son intérêt stratégique d’un point de vue militaire" !!!
Heureusement qu'on ne les a pas écouté, imaginez le Golan remis aux Syriens avec aujourd'hui les terroristes en position de force pour tirer sur Israël ?

Et pourtant 5 ans après, voilà Mme Guigou de nouveau en position d'influence : "Portée par Elisabeth Guigou, la résolution du groupe PS à l'Assemblée souligne «l'urgente nécessité d'aboutir à un règlement définitif du conflit permettant l'établissement d'un État démocratique et souverain de Palestine»."Comme si il suffisait d'un tour de magie pour aboutir à un réglement définitif d'un conflit qui dure depuis un siècle !


Elisabeth GUIGOU une philo-arabe convaincue, qui était très liée à Khadafi, Ben Ali etc.
Dans beaucoup d'autres pays respectant le droit, il y aurait eu une enquête et au minimum quelques questions pertinentes de journalistes, des vrais, professionnels comme ils sont rares aujourd'hui, sur ses liens priviligiés avec des régimes arabes, qui la disqualifient complètement d'intervenir dans le conflit qui concerne l'existence d'Israël

Voici le lien de son rapport parlementaire sur la Syrie présenté en 2009


LIRE :

Mise à jour 11/6/17 : Vidéo de témoignage : les abris anti-aériens étaient la deuxième maison des enfants du village israélien Tel Katzir dont la vie quotidienne étaient bouleversée par les bombardements et des éclats d'obus lancés par l'armée syrienne. La topographie stratégique des Hauteurs du Golan qui domine Tel Katzir et qui était contrôlée par la Syrie à l'époque, permettait à l'armée syrienne de bombarder les villages israéliens durant près de deux décennies. La guerre des six jours de 1967 a mis fin à ces attaques violentes. Cinquante ans plus tard, les résidents de Tel Katzir partagent leurs souvenirs.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

madeleine 14/11/2014 19:16


En 2009 ? C'est curieux, c 'est cette même année que Mme GUIGOU et son mari ont été impliqués dans un scandale financier dans le cadre de l'IPERMED, dirigé par leur ami, Miled, arabe tunisien.
Mme Guigou, née Vallier, aurait-elle hérité de l'admiration que son père portait à Pétain ? N'oublions pas que cette même Guigou a été ministre du gouvernement Mitterrand, qui avait été lui-même
impliqué pour avoir sévi au sein du gouvernement de Pétain. Mitterrand, grand ami toute sa vie du sieur Bousquet. Peut-être serait-il bon de rappeler son passé de reine de la partouze et du
scandale financier à cette vieillarde antisémite ? 

Eric S. 14/11/2014 17:11


Une petite lettre que j'aurai aimé envoyer à cette personne...


Madame Guigou,


Vous avez pris le train d’une bien étrange coalition, regroupant sous une même bannière, ceux que vous appelez avec mépris et
raison, l’extrême droite des nostalgiques du führer ou de Pétain, à la gauche la plus extrémiste et la plus virulente,  que vous adulez, en passant
bien entendu par tout ce que ce pays regroupe de « collectifs » et autres ONG qui n’ont en commun que la haine du Juif et de son pays (Israël) et rebaptisés « antisionistes »
pour se donner bonne conscience. Vous appelez pathétiquement à la « création » d’un « état palestinien » sensé régler à jamais ce conflit sans lequel vous et nombre d’abrutis
lobotomisés ou fanatisés n’auraient rien à dire ni à faire, tant vous vous êtes identifié, voir substitué, à cette population fantasmée et portée au pinacle. Pourquoi elle et pas une autre ?
Les palestiniens, enfin ceux que vous appelez comme ça, méritent-ils plus votre compassion, vos larmes de crocodiles que les millions de VRAIS réfugiés qui croupissent dans le monde, qui sont
eux, véritablement victimes de génocides, et qui n’ont pas eux de « droits inaliénables » transmissibles de père en fils, et sans visiblement que votre bonne conscience n’en soit
affectée de quelque manière. Je ne cous ai jamais entendu parler des droits inaliénables du peuple Yazid, ou Kurde, ou des africains du Darfour. Comment expliquer cela ? Qu’est-ce qui
justifie cet engouement, voir cette hystérie quasi pathologique pour cette cause ? Ne serait-ce pas dû au fait que ces gens ont pour ennemi, les Juifs ? Sinon, quels arguments fallacieux
pouvez-vous nous servir pour justifier un tel déséquilibre ? Israël est le SEUL pays contre lequel vous êtes prête à mouiller le maillot, et de la manière la plus obsessionnelle, la plus
vulgaire, mensongère et la plus virulente.  Le sort des « réfugiés  palestiniens », pour
n’évoquer qu’eux, assassinés par les Assad père et fils, et par tous les tyrans moustachus ou barbus qui sévissent dans la région ne semble guère remuer votre belle âme, pourtant, leur nombre est
infiniment supérieur à celui de ceux victimes de leur propre folie destructrice qui les pousse à vouloir tuer du Juif par n’importe quel moyen et par réaction, pousser les Juifs à se défendre
contre ces serial killers imbibés d’une haine déversée en tombereaux depuis le biberon par leurs politiques, leurs médias, les écoles, les mosquées… et reprise comme une mantra par une gauche
décidemment indécrottable.


Vous me faites honte, Madame,  mais vos propos de m’étonnent pas beaucoup, ils
correspondent bien à cette pensée étriquée, malsaine, imbécile et aveugle, qui croit qu’imposer un état pour les « palestiniens » sans aucune négociation amènera la paix éternelle
sur la terre! Vous y croyez sincèrement ? Vous écoutez Abbas dit « le Modéré » ? Tient-il un langage de « paix » ? Incite-t-il son peuple à une coexistence
pacifique avec les Juifs ? Est-il prêt à reconnaitre un état « juif » comme il réclame un nouvel état « arabe et musulman » juderein ? Sans parler bien entendu
du Hamas. Vous-même, Madame, vous viendrait-il l’idée saugrenue de vouloir accepter qu’on vous impose de vivre au côté de celui qui n’a de cesse de répéter sur tous les tons qu’il veut vous
exterminer vous et vos proches,  jusqu’au dernier, et qui fait tout ce qu’il peut pour ça ? Seriez-vous stupide à ce point ? J’en ai bien
peur ! Votre idéologie vous aveugle, vous rend sourde, mais hélas, pas muette ! Quand je vous entendrai prendre la défense, avec la même foi et les mêmes trémolos dans la voix, d’autres
causes tout aussi, voir plus urgentes et nobles que celle pour laquelle vous êtes prête à toutes les bassesses, peut-être que je commencerai à vous regarder d’un autre œil. Je suis désolé, mais
le fait de vous prétendre « de gauche » et « progressiste » ne vous confère aucune qualité ni aucune garantie d’avoir raison face à une réalité qui vous échappe. Mais pour
vous et ceux qui se sont fourvoyés dans cette nasse idéologique, quel poids pèse la réalité face à vos fantasmes ?


Pour conclure, Madame, la moitié du monde est à feu et à sang, l’Europe est au bord du gouffre, financier, politique,
économique, les peuples n’en peuvent plus de la lourdeur des institutions et de la gabegie de fonctionnaires ou de syndicats arque boutés à leurs petits privilèges, la guerre totale menace
l’Ukraine, le mamamouchi Turc bascule chaque jour un peu plus dans la folie islamiste… Et que dire du tsunami qui déferle quotidiennement sur nos côtes pour déverser une population attirée par
nos aides sociales comme des insectes par la lumière et refusant ostensiblement toute forme d’intégration. Mais pour vous, l’urgence absolue, c’est de donner corps à une nouvelle entité qui ne
sera jamais autre chose qu’une métastase de l‘Iran ou de l’EI. Bravo pour votre perspicacité et votre intelligence, mais pour les personnes qui sont passées par la drogue idéologique et qui ont
eu la chance de pouvoir en sortir, votre insistante quête quasi mystique pour un « état palestinien démocratique (sur les « frontières de 67 » qui n’ont jamais existé), avec
Jérusalem pour capitale » ne sont guère étonnantes. Ça fait, entre autre choses, partie intégrante du package du « prêt à penser ». Lamentable pour une personne qui se croit
être une « conscience » morale.