Attentat terroriste au poste frontière de Taba, l'Egypte refuse l'entrée aux ambulances israéliennes !

Publié le par danilette

L'Egypte empêche les ambulanciers israéliens du Maguen David Adom de venir porter secours aux passagers du bus après l'attentat terroriste survenu à Taba ce dimanche au cours duquel quatre personnes sont mortes et 33 autres ont été blessées d'après le journal israelnationalnews.com

Égypte:

Trois Sud-Coréens ainsi que le chauffeur égyptien ont été tués dans cette attaque menée au poste-frontière de Taba, une station balnéaire sur la frontière avec Israël, qui a également fait 14 blessés, selon le gouverneur du Sinaï du Sud Khaled Fouda. L'autocar transportait 31 membres d'une église chrétienne de la province méridionale de Jincheon en Corée du Sud ainsi que leur guide, a précisé Séoul. crédit

Un responsable de la sécurité égyptienne a déclaré au journal égyptien Al-Youm a-Saba que le territoire egyptien se trouve placé en état d'alerte maximale après l'attaque. Le terminal de Taba a été réouvert aux touristes israéliens se trouvant dans le Sinaï et qui souhaitent rentrer en Israël.

Certaines des personnes blessées dans l'attentat n'avait toujours pas été traitées, plusieurs heures après l'attaque, mais les ambulances israéliennes qui auraient pu les aider ont été bloquées en raison du refus de l'Egypte de les laisser entrer. [Cette mauvaise volonté s'est manifestée à de nombreuses reprises dans le passé :  par exemple "En effet, alors que des ambulances israéliennes étaient dépêchées immédiatement, jeudi soir, sur les lieux des explosions à Taba, elles ont été retardées par les autorités égyptiennes pour des démarches administratives et n’ont pas pu franchir librement la frontière pour se porter au secours des blessés et les conduire rapidement dans les hôpitaux israéliens" link, et une autre fois où dans l'attaque d'un autre autocar dans le Sinaï, un enfant israélien resté de nombreuses heures sans soin, était mort suite à une grave hémorragie...] 

Malgré cela, le directeur du Maguen David Adom, Eli Bin a demandé à ses équipes à Eilat de rester en état d'alerte élevée, et à toutes les ambulances et véhicules de soins intensifs de rester prêts à intervenir.

Le Maguen David Adom est prêt à accorder toute l'assistance nécessaire aux victimes de l'attentat, et nous nous préparons à prendre en charge les blessés du terminal de Taba", a déclaré Bin : "le MDA continue d'être en contact avec le Ministère des Affaires étrangères, l'armée israélienne, les responsables de la Croix-Rouge en Israël et à Genève et d'autres interlocuteurs [égyptiens], afin de soigner les blessés si nécessaire".

L'attaque de Taba intervient alors que l'Egypte a lancé une opération contre les organisations terroristes implantées dans le Sinaï et les dirigeants du Hamas de Gaza.

Les forces égyptiennes auraient détruit 10 tunnels et sept maisons samedi, dans le cadre du plan visant à créer une zone tampon, le long de la frontière avec la bande de Gaza.

La campagne a commencé par une opération militaire dans la ville frontière de Rafiah, où des tunnels ont été ciblés dans les quartiers d'al-Brahma, al-Sarsuriya, Salahudeen, al-Helwat, et Zoraba, une source de la sécurité égyptienne a déclaré  à l'agence de presse Ma'an .

La source de sécurité a ajouté que les tunnels ont été détruits et les maisons dans lesquelles ils se trouvaient ont été dynamitées.

Il a expliqué que cette opération faisait partie d'une campagne plus large visant à mettre en place une zone tampon le long de la frontière avec la bande de Gaza qui s'étendrait sur 300 mètres dans les zones peuplées et sur 500 mètres dans les zones ouvertes.

Publié dans Egypte

Commenter cet article