Attention, au décompte du Hamas, voici un autre décompte des tués de Gaza !

Publié le par danilette

J'ai écouté ce soir avec effroi les infos à la télévision française. Pour ouvrir leur rubrique Proche-Orient, les journaux d'infos débutent avec le chiffre des victimes palestiniennes ! Ils annoncent le bilan selon les chiffres du Hamas, ce qui fait douter de la véracité de ces chiffres, le Hamas étant je le rappelle une organisation terroriste experte en propagande qui cherche à tout prix à alourdir le bilan des victimes civiles. C'est comme si, en rapportant les combats de l'opération française au Mali, la télé donnait les chiffres des "victimes" en s'appuyant sur les chiffres fournis par le groupe djihadiste Belmokhtar ! C'est scandaleux.


Il est évident qu'il y a des victimes civiles et parmi elles des enfants, des femmes et des vieillards car cela n'existe pas une guerre sans morts et sans victimes civiles, mais Israël fait tout pour les minimiser  d'autant plus que la statégie habituelle du Hamas s'appuie sur la compassion du monde pour les victimes civiles palestiniennes et au lieu de protéger la population, le Hamas au contraire fait tout pour alourdir le bilan lien, lien. Cette stratégie terroriste est bien documentée. D'ailleurs puisque le Hamas a été capable de construire toute une infrastructure souterraine qui couvre Gaza pratiquement, comment se fait-il qu'il n'y ait pas un seul abri pour les populations ? Comment se fait-il qu'il empêche les civils de s'enfuir, de quitter leurs maisons, l'Unrwa d'accueillir des réfugiés alors qu'il s'agit de l'organisme onusien dédié au secours des réfugiés palestiniens ?


Voici une évaluation du bilan des tués,  ce n'est qu'une évaluation et ce n'est pas un bilan officiel, je reprends un extrait de l'article de la Metula News Agency : info # 012407/14) que je vous invite à lire en entier :


"La Ména a procédé aujourd’hui au décompte des estimations remises par les commandants de 3 des 5 brigades participant aux combats dans la Bande de Gaza. 

Le chiffre des miliciens islamistes tués par ces trois brigades dépasse les 500 morts. 

Ces appréciations sont précieuses, car le Hamas et les autres milices ne communiquent absolument pas quant au nombre de leurs combattants tombés en action. Selon les bilans qu’ils présentent, tous les morts sont des civils (cf lien). 

Sur la base des renseignements en notre possession, en ajoutant la quarantaine de miliciens morts dans cette journée de jeudi, la Ména affirme que les milices djihadistes ont perdu jusqu’à maintenant entre 650 et 670 combattants lors de Rocher Inébranlable. 

D’après les évaluations effectuées par Sami el Soudi, se basant sur les chiffres de Tsahal, des témoignages téléphoniques de Gaza et des communiqués des différents hôpitaux et morgues de la bande côtière, le chiffre total des morts gazaouis s’établirait, ce jeudi soir, entre 850 et 880, incluant les miliciens."

 


Commenter cet article