Avigdor Liberman démissionne de tous ses postes pour assurer sa défense et laver son honneur, Hélène Keller-Lind

Publié le par danilette

Lire l'article en entier sur www.desinfos.com
Caractérisé par une vision sans fards du Moyen-Orient, Avigdor Liberman, vilipendé plus souvent qu’à son tour, démissionne de son poste de ministre des Affaires étrangères, de vice-Premier ministre d’Israël et de député du parti Israel Beitenou qu’il dirige. Pour ne plus bénéficier de son immunité parlementaire et être ainsi jugé au plus tôt étant donné qu’à l’issue de seize années d’enquête il vient d’être inculpé pour un seule affaire. Accusation qu’il rejette. 
Étant donné qu’à cette occasion les vieux clichés infondés le concernant vont sans doute être ressortis il a semblé opportun de rappeler la justesse de ses analyses concernant le Proche-Orient.

Énormément de monde déteste Avigdor Liberman. Qui serait un raciste, un extrémiste, pas étonnant d’ailleurs, lit-on parfois, car ce serait un ancien videur dans des boîtes de nuit....

Mais quand on lit ou écoute les discours de celui qui vient de démissionner de tous ses postes, de vice-Premier ministre, de ministre des Affaires étrangères d’Israël et de membre de la Knesset pour le parti Israel Beitenou qu’il dirige, on ne trouve pas trace de racisme ou d’extrémisme. Simplement une vision lucide et sans fards de la situation au proche-Orient.

Il a donc semblé opportun de remettre en ligne quelques articles, comme celui commentant un discours caractéristique qu’il fit devant les Nations unies, ou d’autres concernant ses prises de position. Et, pour rappel, oui, Avigdor Liberman a été videur dans une boîte de nuit. Un petit boulot alors qu’il était étudiant à l’Université Hébraïque de Jérusalem où il obtint un diplôme en sciences politiques.

Lire la suite

Publié dans Israël

Commenter cet article