Benjamin Netanyahou, Israël et les prophéties d’Ezéchiel, Nicolas Bonnal

Publié le par danilette


Benjamin Netanyahou, Israël et les prophéties d’Ezéchiel

 

 

Lire l'article sur les4verites.com

Et ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu, et ils en donnaient le sens et le faisaient comprendre lorsqu’on lisait. 

Esdras, 8, 8.

L’information m’avait échappé à l’époque. Il faut dire que pour savoir ce qui se passe dans le monde, il faut définitivement renoncer à toute source hexagonale.

Je ne pense pas qu’il soit possible de bien comprendre l’actualité sans lire et relire la Bible, que je cite souvent dans mes propos. L’Ecriture sainte ne condense pas l’Histoire forcément, elle l’éclaire. Et elle l’a éclairé à toutes les époques. Comme je l’avais montré dans mon livre consacré à Internet, nouvelle voie initiatique (1), il est impossible de comprendre le réseau (net) et la toile d’araignée (web) sans se référer aux livres des prophètes et des sages de la Bible ; en particulier Job et les psaumes, qui nous mettent en garde contre les filets de l’oiseleur. Internet a si extraordinairement changé nos vies que l’on peut considérer qu’il a une fonction eschatologique et épistémologique fondamentales.

Aussi me satisfais-je grandement des déclarations du Premier Minitre israélien Benjamin Netanyahouà Auschwitz à propos des mystères de la Shoah et de la fondation de l’état hébreu. Se souvenant des grandes lectures cabalistiques, M. Netanyahou, qui est proche de rabbins éclairés, a fait référence au fameux livre 37 d’Ezéchiel. Ma femme, qui est choriste, et dont la grand-mère a été déportée en tant qu’ukrainienne dans un camp d’esclavage, me dit d’ailleurs qu’il y a un negro spiritual qui s’inspire aussi de ce fabuleux passage. Le discours avait été prononcé à l’occasion du soixante-cinquième anniversaire de la libération du camp par l’armée soviétique, soit le 27 janvier 2010.

Je traduis sommairement le passage de ce discours qui nous intéresse ici : M. Netanyahou rappelle d’ailleurs au passage qu’il est nécessaire d’avoir un Etat et une armée forte pour se protéger. L’aurait-on oublié ?

« Après l’holocauste, le peuple juif se releva des cendres et de la destruction, d’une terrible peine qui ne peut être soulagée. Armée de l’esprit juif, de la justice de l’homme et de la vision des prophètes, nous développâmes de nouvelles branches et fîmes pousser des racines profondes. Des os desséchés se couvrirent alors de chair, et ils vécurent et ils se dressèrent sur leurs propres pieds. Comme écrivit Ezéchiel, ces os sont la maison d’Israël, ils sont séchés, notre espoir est envolé… Mais dit Notre Seigneur : je vais ouvrir vos tombeaux et vous tirer de vos tombeaux, et vous amener la terre d’Israël. » 

M. Netanyahou poursuit ainsi : « je me tiens aujourd’hui sur le sol où tant de gens périrent et je ne suis pas seul. L’état d’Israël et tout le peuple juif se tiennent à mes côtés… Et tout le monde voit. Et tout le monde entend. Et tout le monde sait que notre espoir n’est pas perdu. »

Belle envolée épique et biblique digne d’un grand homme politique.

Voici le texte du prophète, tiré donc du chapitre 37 de son livre.

1 La main de l’Éternel fut sur moi, et l’Éternel me fit sortir en esprit, et me posa au milieu de la plaine, et elle était remplie d’ossements ; et il me fit passer auprès d’eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux sur la face de la plaine; et voici, ils étaient très secs.

3 Et il me dit : Fils d’homme, ces os revivront-ils ? Et je dis : Seigneur Éternel ! Tu le sais. Et il me dit : Prophétise sur ces os, et dis-leur : Os secs, écoutez la parole de l’Éternel.

5 Ainsi dit le Seigneur, l’Éternel, à ces os : Voici, je fais venir en vous le souffle, et vous vivrez. Et je mettrai sur vous des nerfs, et je ferai venir sur vous de la chair, et je vous recouvrirai de peau ; et je mettrai en vous le souffle, et vous vivrez ; et vous saurez que je suis l’Éternel.

10 Et je prophétisai selon qu’il m’avait commandé ; et le souffle entra en eux, et ils vécurent, et se tinrent sur leurs pieds, — une immense armée (2).

Quand on étudie la Bible et ces lignes, on pense irrésistiblement à la résurrection d’Israël mais aussi, plus prosaïquement, aux effets spéciaux du cinéma (la Momie par exemple), aux classiques de la littérature initiatique (Tolkien, le chapitre sur la compagnie grise), ou bien sûr à la recherche génétique. D’ailleurs le professeur Cohen qui a décrypté le génome avait largement assumé son héritage biblique. C’est que, explique cette fois Salomon, la mission des dieux est de chasser les choses, si celle des rois est de les dévoiler (25, 1). On laissera notre lecteur décider s’il vaut mieux lire la Bible ou bien Libé…

 

(1) Internet, nouvelle voie initiatique, les Belles Lettres.

(2) On rappellera concernant Ezéchiel que le début de son livre (1,15, par exemple), lorsque le mystérieux vaisseau apparaît, aura bien passionné quelques grands ingénieurs de la NASA. Quant au char, il a donné son nom au Merkaba, le fameux tank israélien.

Publié dans Benjamin Netanyahou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hébreu 05/06/2012 14:59


C'était le discours d'un grand homme d'Etat.