Bezons la honte ! Luc Rosenzweig

Publié le par danilette

Source

Le 17 février dernier, Dominique Lesparre, maire communiste de Bezons, dans le Val d’Oise a organisé une cérémonie pour conférer à Majdi Al-Rimawi, détenu palestinien en Israël, la qualité de citoyen d’honneur de sa ville. Devant plusieurs centaines de personnes, et en présence de la famille du prisonnier, il a justifié cette distinction en célébrant les actes de résistance d’Al Rimawi contre l’occupant israélien. Il n’a pas, en revanche, précisé le motif qui a valu, en 2002, à ce tueur du FPLP une condamnation à la détention à perpétuité plus quatre vingts ans. 


Al Rimawi était membre du commando qui a froidement assassiné l’ancien ministre du tourisme israélien Rehavam Zeevi dans une chambre d’hôtel de Jérusalem en octobre 2001. Cet attentat était d’autant plus lâche que Rehavam Zeevi, ancien général de Tsahal, s’était fait un principe de se passer de gardes du corps, en dépit des menaces qui pesaient sur lui. Député à la Knesset, il avait ses habitudes dans un hôtel de Jérusalem-est lorsqu’il participait aux sessions du parlement.


Imaginons un seul instant qu’une municipalité française, mettons la mairie du XVIème arrondissement de Paris, ait entrepris de conférer la citoyenneté d’honneur à Shaul Mofaz, ancien chef d’Etat major de Tsahal, pour sa contribution à la lutte contre le terrorisme par l’élimination ciblée des chefs du Hamas. Le premier magistrat de cet arrondissement, Claude Goasguen, ami déclaré et fidèle d’Israël, aurait été cloué au pilori par toutes les bonnes consciences de la gauche française !


Cette complaisance des communistes français et de leurs compagnons de route pour les auteurs d’actes terroristes et les commanditaires d’attentats suicides témoigne, soixante ans après la mort de Staline, qu’ils n’ont tiré nulle leçon d’une histoire tragique. La détestation d’Israël leur tient lieu de brevet d’internationalisme. Les citoyens de Bezons n’ont pas mérité cela.

Articles sur le FPLP :

Salah hamouri, membre du fplp, un petit rappel

Fête de l'huma : discours irresponsable propageant une fausse rumeur

Salah hamouri pose en prison en compagnie de ses camarades terroristes

Hassan diab, le "camarade" de salah hamouri risque en france la prison à perpétuité

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article