Candice Cohen-Ahnine : les questions

Publié le par danilette

Candice Cohen-Ahnine avait ouvert le site : http://rendezmoimafille.com/

"Mort de Candice Cohen-Ahnine: la piste accidentelle confirmée après l'autopsie", " la piste de l'accident se confirme", "La mort de Candice Cohen-Ahnine était accidentelle "voici ce qu'on trouve dans la plupart des journaux pourtant :

Comment une autopsie peut-elle confirmer la piste accidentelle, prouver que personne ne l'a poussée  du balcon du 4ème étage ou poursuivie ? Si elle ne s'est pas suicidée... Il reste la piste du meurtre...

Voici 2 articles qui posent des questions encore non élucidées :


 CANDICE COHEN-AHNINE. LA CONFUSION www.parismatch.com

Candice Cohen-Ahnine. La confusion

Les premières rumeurs concernant l’enquête sur la défenestration de Candice Cohen-Ahnine, cette maman qui s’apprêtait pourtant à revoir sa fille de 10 ans, Aya, après des années de combat acharné, ont commencé à «fuiter» hier. Mais Jean-Claude Elfassi, son ami avec qui elle avait écrit un livre, les rejette en bloc.

UNE ENQUÊTE ÉTRANGE

Pour commencer, rappelons qu’il s’agit d’une enquête pour simple décès, confiée au commissariat du quartier et non à la police judiciaire –sans parler de la brigade criminelle. Ceci alors que plusieurs éléments troublants sont rapportés par Jean-Clause Elfassi. D’après lui, un homme se trouvait bien dans l’appartement de Candice au moment de sa mort -et il publie une photo prouvant qu’il aurait été difficile pour le témoin oculaire, au vu de sa situation géographique, de voir avec distinction à l’intérieur du logement. Comme il l’a lui-même constaté ainsi que la famille de la jeune femme, l’individu portait des «traces de griffures au niveau du cou», et la victime en avait également trois «au niveau du visage». Pourquoi n’a-t-il pas été «placé en garde-à-vue?», s’interroge-t-il.

Jean-Claude Elfassi bouillonne de questions de ce genre Lire l'article en entier sur www.parismatch.com


 

 Voici l'article publié par Jean-Claude Elfassi : http://elfassiscoopblog.com
Candice Cohen Ahnine a bien été assassinée en dépit des conclusions des gardiens de la paix qui ont saboté l’enquête

Depuis hier, j’apprends par mes confrères que les services de police « communiquent » en off et donnent des informations à qui veut sur les conclusions de leur enquête. Visiblement les gardiens de la paix saisis de cette affaire sont très fiers de leur travail pour l’étaler à tout va. En revanche aucune info sur l’avancée de « l’enquête » n’a été donnée à la famille de la victime.

Visiblement cela n’intéresse pas les services de police qui ont bâclé cette enquête. Que dis je bâclé ? Qui ont saboté cette enquête est plus adéquat.

Pourquoi après la chute de Candice le meurtrier qui se trouvait dans l’appartement n’a pas été placé en garde-à-vue ?

Pourquoi le meurtrier de Candice n’a pas été examiné par un médecin des UMJ alors qu’il avait des traces de griffures au niveau du coup, ce que la famille et moi avions remarqué quand nous l’avons vu à l’hôpital ? Candice portait elle-même trois griffures au niveau du visage.

Pourquoi aucune prise de sang n’a été effectuée sur le meurtrier de Candice dont le passé d’alcoolique a été révélé par les services de police à la famille ?

Pourquoi l’appartement de Candice n’a t il pas été perquisitionné ?

Pourquoi ne pas avoir auditionné tous les témoins ?

Pourquoi avoir refusé de prendre les plaintes et témoignage des proches ?

Pourquoi avoir refusé de prendre les éléments que j’ai apportés aux enquêteurs dès le lendemain du meurtre, c’est à dire une serviette avec du sang et deux trousses remplis de XANAX  et de TEMESTA ce qui représente plus d’une centaine de plaques d’anxiolytique ?

Le gardien de la paix que j’ai vu et qui est en charge de l’enquête m’a juste dit que j’avais « volé » ces éléments sans vouloir en connaître la provenance !

Pourquoi la teneur de ma conversation avec le gardien de la paix a été répétée au meurtrier qui a demandé à la famille à récupérer ses anxiolytiques

Pourquoi la police fait une propagande auprès de la presse pour faire passer un crime pour un accident ?

Pourquoi la version du meurtrier (fausse) selon laquelle Candice était fragile psychologiquement et suivait un traitement médicamenteux lourd est distillée dans la presse ?

Pourquoi cette enquête criminelle a été laissé des gardiens de la paix sous qualifié pour ce genre d’affaire ? http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/gardien-ne-de-la-paix/

Pourquoi la police judiciaire ou la brigade criminelle n’ont, elles pas été saisies?

Pourquoi le meurtrier de Candice a effacé toutes les données de l’ordinateur de Candice et notamment tout le dossier d’AYA ?

Pour répondre à la propagande officielle le nauséabonde, je tiens à préciser que Candice ne prenait pas d’anxiolytique, n’était pas fragile psychologiquement sinon je l’aurai accueillie chez moi, Candice était une battante, d’un optimisme et avait une envie de vivre féroce. Pour couper court à la rumeur que tente de propager son meurtrier avec la complicité des services de police, je me suis procuré la totalité de son dossier médical ainsi que les dernières analyses sanguines de Candice qui datent de fin juillet 2012. Je tiens ce dossier à disposition de la presse qui veut vraiment connaître la vérité.  Candice n’a jamais eu de prescription d’anxiolytiques.

J’invite les journalistes à se rendre à l’adresse de Candice et de constater que le témoin de l’immeuble du premier étage face n’a pas la possibilité de voir ce qui se passait dans la chambre de Candice et donc est incapable de dire si le meurtrier était à proximité de Candice lors de sa chute. Un autre témoin côté cour déclare en revanche que quelques secondes avant la chute de Candice elle était poursuivie «, ‘ il courrait après » par son meurtrier.

J’invite les journalistes a ne pas prendre pour vérité absolu les déclarations des services de police et de vérifier les informations par eux-mêmes.

Une plainte pour violation du secret professionnel sera déposée aujourd’hui par la famille.

 

Cette photo a été prise du balcon du premier étage à l’endroit même ou se trouvait le témoin. Il est aisé de constater que l’angle de vue ne permet pas de voir ce qui se passe à l’interieur de la chambre !

 


Voir les interviews de Candice : www.jforum.fr/forum/international/article/la-mort-suspecte-de-candice-cohen

 

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marion89 01/10/2012 10:48


Les médecins légistes de Paris, seraient-ils les mêmes que ceux qui ont eu en charges les autopsies du Ministre R.Boulin, du Juge Borel, de la princesse Diana, d'Yves Montand .....???

jacobys 22/08/2012 09:01


c est vraiment bizzare cette histoire .....d'habitude le premier mot c'est ADN enquete POLICE SCIENTIFIQUE...et la on dirait que c'est le concierge de l'hopital qui a realise une operation
chirurgicale pour etre sur du resultat foirè......a suivre