Carte postale d'Eurabia, mais qui veut la paix au Moyen-Orient ?

Publié le par danilette

 par Ugo Volli http://www.informazionecorretta.it/main.php?mediaId=115&sez=120&id=36837


Il ya soixante ans, l'ONU a proposé une partition du mandat britannique au Moyen-Orient, Israël a accepté et les Arabes ont refusé. Ce fut la guerre. 

Il ya quarante ans, après l'énième guerre encore remportée, Israël a proposé de se retirer des territoires qu'il venait de prendre *1, les Arabes ont refusé *2 (sauf l'Egypte, beaucoup plus tard). Il s'en suivi le terrorisme des attentats et des détournements d'avions

Il y a dix sept ans, Israël a signé les accords d'Oslo avec les Palestiniens et a accepté de faire rentrer l'ensemble de l'appareil de l'OLP. Cela devait être le premier pas vers un accord général, mais l'OLP n'a pas voulu continuer *3

Il ya dix ans, les Israéliens ont accepté la proposition de Clinton de négocier avec Arafat. Ils proposèrent de donner aux Palestiniens quelque 90% des territoires au-delà de la ligne d'armistice de 1949. Arafat a refusé. Dans une dernière tentative six mois plus tard, à Taba, Barak est arrivé à 95%. Arafat a refusé. Il s'en suivi la «deuxième intifada», l'enfer des attentats contre des civils israéliens. 

Il ya deux ans, avant d'être remplacé, Olmert a offert à Abbas 100% des territoires, avec quelques échanges minimes de territoires. Abou Mazen n'a pas daigné répondre à la proposition. Ce fut la guerre à Gaza.

Après les élections, les Palestiniens ont refusé de parler au nouveau gouvernement. En Janvier, sous la forte pression américaine, sans rien obtenir en retour des Palestiniens, comme un geste de bonne volonté pure, le gouvernement israélien a décidé de suspendre pour 10 mois, l'activité de construction à l'intérieur des localités israéliennes au delà de la ligne d'armistice de 1949 *4

Au cours de 9 des 10 mois, les Palestiniens ont rejeté les négociations. Maintenant que la période de suspension a expiré, ils veulent un renouvellement, menaçant de mettre fin aux négociations. Netanyahou a proposé un renouvellement de la suspension en échange de la reconnaissance du caractère national (non religieux) juif d'Israël. Les Palestiniens ont rejeté la proposition "on ne reconnaîtra jamais Israël en tant qu'Etat juif" *5 voir l'article, puis ils ont inventé une ruse pour repasser la balle dans l'autre camp. Ils veulent une carte des frontières d'Israël (qui doit être l'issue de toute négociation future) en refusant de reconnaître le caractère national d'Israël. Il est facile de penser que les négociations de paix sont terminées (sans doute pas avant les élections américaines dans trois semaines pour ne pas faire perdre la face à Obama)  Un des dirigeants de l'Autorité palestinienne affirme que la solution à deux Etats est morte lire l'article. S'ensuivra-t-il une autre guerre ? Ou une nouvelle vague de terrorisme? Certainement pas la paix. 

Mais dites-moi, qui veut la paix ou même seulement des négociations de paix au Moyen-Orient ?

Notes de la traductrice

*1 suite à l'attaque d'une coalition de pays arabes

*2 c'est le triple non de khartoum : non à la paix, non à la négociation, non à la reconnaissance d'Israël !

*3 ni même respecté l'engagement d'Oslo d'abandonner le terrorisme

*4 qui n'a plus rien à voir avec la réalité géographique, politique, stratégique, humaine 60 ans après !!! Est-ce que Paris pourrait revenir à ses "frontières" de 1949 ??? Ou Lyon ?

*5 voir la déclaration d'Indépendance d'Israël http://danilette.over-blog.com/article-declaration-d-independance-d-israel-59051492.html

Adapté de l’italien par http://danilette.over-blog.com
© Pour toute diffusion, merci de n'en publier qu'un extrait avec un lien renvoyant à l'article complet

 

 


Publié dans Ugo Volli

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article