Charte du Hamas, rappel utile aux idiots utiles soutenant la Flotille

Publié le

Mise à jour à 22h

Charte du Mouvement de la Résistance Islamique - Palestine

82642.jpg

A tous les idiots utiles de la Flotille, il est indispensable de vous rappeler ce qu'est la charte du Hamas et donc pour qui vous combattez ! Je m'adresse aux naïfs encore ignorants, s'ils en restent car avec toutes les informations à leur disposition en particulier sur internet, ils n'ont pas beaucoup d'excuses. Olivier Besancenot et ses amis sont-ils donc ignares ?

 

J'ai choisi quelques extraits de la version de Jean-François Legrain 

© CNRS link

 

INTRODUCTION

 

[...]

   

   

            Voici la charte du Mouvement de la Résistance Islamique (Hamâs) [En note : Hamâs, vigueur et courage, Dictionnaire al-Wasît, Tome 1]. Il va révéler son image, dévoiler son identité, marquer ses positions, mettre en lumière ses aspirations, parler de ses espoirs et demander soutien, assistance et engagement dans ses rangs. Notre combat avec les Juifs est une entreprise grande et dangereuse qui requiert tous les efforts sincères et constitue une étape qui, sans nul doute, sera suivie d'autres étapes; c'est une phalange qui, sans nul doute, sera soutenue par d'autres qui, phalanges après phalanges, viendront de cet immense monde arabe et islamique jusqu'à l'écrasement des ennemis et la victoire de Dieu.

            Ainsi les voyons-nous progresser à l'horizon, "Vous en aurez sûrement des nouvelles dans quelque temps" [Coran, 38, 88] "Dieu a écrit : 'Moi et mes prophètes, nous vaincrons sûrement !' Dieu est fort et puissant" (58,21).

***  ***  ***

            "Dis : 'Voici mon chemin ! J'en appelle à Dieu, moi et ceux qui me suivent, en toute clair­voyance. Gloire à Dieu ! Je ne suis pas au nombre des polythéistes" (12,107).

CHAPITRE PREMIER

Définition du Mouvement

Ses Bases intellectuelles :

Article premier :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique : L'islam est sa règle de vie; il en tire ses idées, ses concepts de même que ses points de vue sur l'univers, sur la vie et sur l'homme; c'est à lui qu'il se remet pour juger de l'ensemble de ses pratiques et c'est de lui qu'il tire les indications de la Voie droite sur laquelle mettre ses pas.

Lien du Mouvement de la Résistance Islamique avec l'Association des Frères musulmans :

Article deuxième :

           Le Mouvement de la Résistance Islamique est l'une des ailes des Frères musulmans en Palestine. Le Mouvement des Frères musulmans est un organisme mondial, le plus important des mouvements islamiques de l'époque moderne


[...]

       

Sa structure et sa genèse :

Article troisième :

            La structure fondamentale du Mouvement de la Résistance Islamique est constituée de musulmans qui ont fait allé­geance à Dieu, le servant de la seule adoration véritable, "Je n'ai créé les Djinns et les hommes que pour qu'ils m'adorent" [Coran, 51, 56] ; connaissant leur devoir envers eux-mêmes, leur famille et leur patrie, ils vivent en tous ces domaines dans la crainte de Dieu et ont levé l'étendard du jihad contre les Rebelles afin de purifier le pays et les humains de leurs souillures, de leurs turpitudes et de leurs iniquités.

            "Tout au contraire : Nous lançons contre l'erreur la Vérité qui lui écrase la tête, et voilà que l'erreur disparaît" (21,18).

Article quatrième :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique accueille tout musulman qui embrasse sa profession de foi, adopte ses idées, s'attache à sa règle de vie, garde ses secrets et mani­feste son souhait d'appartenir à ses rangs pour faire son devoir. Sa rétribution se trouve auprès de Dieu.

[...]

Mondialisme du Mouvement de la Résistance Islamique :

Article septième :

            Puisque les musulmans qui adoptent la règle de vie du Mouvement de la Résistance Islamique, travaillent à le soutenir, tiennent ses positions et fortifient son combat se trouvent dans le monde entier, [le Mouvement] constitue un mouvement mondial. La clarté de ses idées, la noblesse de ses buts et l'éminence de ses objectifs le qualifient pour cela.

[...]

           

            Le Mouvement de la Résistance Islamique est l'un des épisodes du jihad mené contre l'invasion sioniste. Il est étroi­tement lié au soulèvement du martyr "Izz al-Dîn al-Qassâm et de ses frères combattants du jihad des Frères musulmans en 1936 C.; il est aussi étroitement lié à un autre épisode, celui du jihad des Palestiniens, des efforts et du jihad des Frères mu­sulmans dans la guerre de 1948 de même que des opérations de jihad menées par les Frères musulmans en 1968 C. et plus tard.

            Ainsi, bien que les épisodes soient séparés les uns des autres, la continuité du jihad se trouvant brisée par les obs­tacles placés par ceux qui relèvent de la constellation du sio­nisme, le Mouvement de la Résistance Islamique aspire à l'accomplissement de la promesse de Dieu, quel que soit le temps nécessaire. L'Apôtre de Dieu -que Dieu lui donne bénédic­tion et paix- a dit : "L'Heure ne viendra pas avant que les mu­sulmans n'aient combattu les Juifs (c'est à dire que les musul­mans ne les aient tués), avant que les Juifs ne se fussent ca­chés derrière les pierres et les arbres et que les pierres et les arbres eussent dit : 'Musulman, serviteur de Dieu ! Un Juif se cache derrière moi, viens et tue-le. Un seul arbre aura fait exception, le gharqad [Sorte d'épineux] qui est un arbre des Juifs" (hadîth rapporté par al-Bukhârî et par Muslim).

Devise du Mouvement de la Résistance Islamique :

Article huitième :

            Dieu est son but, l'Apôtre son modèle, le Coran sa constitution, le jihad son chemin et la mort sur le chemin de Dieu la plus éminente de ses espérances.

CHAPITRE DEUXIEME

Les objectifs

Mobiles et objectifs :

Article neuvième :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique s'est créé à un moment où l'islam avait disparu de la réalité de la vie : tous les critères de jugement avaient alors été déréglés, les concepts avaient été mis sens dessus dessous, les valeurs avaient été changées, les méchants avaient pris le pouvoir, l'injustice régnait ainsi que l'iniquité, les lâches fai­saient les matamores, les patries avaient été usurpées, les peuples avaient été éparpillés errant sur la terre entière, l'Etat de la Vérité avait disparu et l'Etat du Men­songe avait été instauré; rien ne demeurait à sa place. C'est ainsi : lorsque l'islam disparaît, tout est altéré. Tels sont les mobiles [de la création du mouvement].

            Quant à ses objectifs : Combattre le Mensonge, le dé­faire et le détruire pour que règne la Vérité, que les patries soient restituées, que l'appel à la prière annon­çant l'établissement de l'Etat de l'islam soit lancé du haut de leurs mosquées, que les gens rentrent chez eux et que toute chose retrouve sa juste place ! C'est de Dieu que nous implorons l'aide.

[...]

   

    

CHAPITRE TROISIEME

La stratégie et les moyens

La stratégie du Mouvement de la Résistance Islamique : - La Palestine est une terre islamiquewaqf :

Article onzième :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique considère que la terre de Palestine est une terre islamique waqf [de main-morte] pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection. Il est illicite d'y renoncer en tout ou en partie, de s'en séparer en tout ou en partie : aucun Etat arabe n'en a le droit, ni même tous les Etats arabes réunis; aucun roi ni président n'en a le droit, ni même tous les rois et présidents réunis; aucune organisation n'en a le droit, ni même toutes les organisations réunies, qu'elles soient palestiniennes ou arabes. La Palestine, en effet, est une terre islamique waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection

et qui donc pourrait prétendre jouir de la pleine délégation de pouvoir de toutes les générations isla­miques jusqu'au jour de la résurrection ?

            Tel est son statut selon la Loi islamique, statut identique à celui de toute terre conquise par les musulmans de vive force. A l'époque des conquêtes, en effet, les musulmans ont constitué ces terres en biens waqf pour toutes les générations de musulmans jusqu'au jour de la résurrection.

 

 

[...]    

 

Les solutions de paix, les initiatives et les conférences internationales :

Article treizième :

            Les initiatives, les prétendues solutions de paix et les conférences internationales préconisées pour régler la question palestinienne vont à l'encontre de la profession de foi du Mouvement de la Résistance Islamique. Renoncer à quelque partie de la Palestine que ce soit, c'est renoncer à une partie de la religion. Ainsi, le patriotisme du Mouvement de la Résis­tance Islamique fait-il partie de sa religion. C'est sur cette base que ses membres ont été éduqués et c'est pour déployer l'étendard de Dieu sur leur patrie qu'ils mènent le jihad, "Dieu est souverain en son commandement mais la plupart des hommes ne savent rien" [Coran, 12, 21].

 

[...]

        

 

            Il n'y aura de solution à la cause palestinienne que par le jihad. Quant aux initiatives, propositions et autres confé­rences internationales, ce ne sont que pertes de temps et activités futiles. Le peuple palestinien a trop d'honneur pour dilapider son avenir, son droit et son destin en activités futiles.

 

[...]


          


Le jihad pour libérer la Palestine est une obligation religieuse individuelle :

Article quinzième :

            Le jour où les ennemis usurpent une terre qui appar­tient aux musulmans, le combat devient une obligation reli­gieuse individuelle [fard 'ayn] qui incombe à chaque musulman. Face à l'usurpation de la Palestine par les Juifs, il faut brandir l'étendard du jihad et cela nécessite la diffusion de la conscience islamique parmi les masses locales, arabes, et islamiques. Il faut propager l'esprit du jihad dans la nation, l'engagement face aux ennemis et l'adhésion aux rangs des combattants du jihad.

[...]

            Il faut que les ulémas, les éducateurs et les ensei­gnants, les hommes de médias et de communication, les masses d'intellectuels et tout particulièrement les jeunes des mouvements islamiques et leurs aînés s'associent à cette opération de conscientisation. Il faut introduire des changements essentiels dans les programmes d'enseignement, les épurer de toute trace de l'invasion intellectuelle qui les ont livrés aux mains des orientalistes et des missionnaires chrétiens. Cette invasion de la ré­gion est menée depuis la défaite des ar­mées croisées par Salâh al-Dîn al-Ayyûbî. A ce moment, en ef­fet, les Croisés ont pris conscience qu'il leur était impossible de défaire les musulmans s'ils ne menaient une invasion intellectuelle au préalable, s'ils ne semaient la confusion dans leur pensée, s'ils ne défiguraient leur héritage culturel et calomniaient leurs idées. 

L'éducation des jeunes générations :

Article seizième :

[...]

            Il faut que l'éducation des jeunes générations islamiques dans notre région soit une éducation islamique fondée sur l'accomplissement des obligations religieuses, l'étude conscientisée du Livre de Dieu, l'étude de la tradition prophétique, la lecture de l'histoire et du patrimoine islamique dans ses sources fiables, sous la direction des spécialistes et des hommes de science. Les programmes que devra suivre le musulman auront pour fondement de lui donner une représentation saine dans les domaines de la pensée et des articles de foi. Il sera également nécessaire de mener une étude conscientisée de l'ennemi, de ses ressources maté­rielles et humaines; de reconnaître ses points de faiblesse et de force; d'identifier les forces qui le soutiennent et se tiennent à ses côtés.

Rôle de la femme musulmane :

Article dix-septième :

[...]

            Dans la bataille de libération, la femme musulmane a un rôle qui n'est pas inférieur à celui de l'homme : être l'usine à hommes. 

Les forces qui soutiennent l'ennemi :

Article vingt-deuxième :

            Depuis longtemps déjà, considérant les causes agissantes sur le cours des choses, les ennemis ont dressé des plans et les ont adoptés pour parvenir là où ils sont arrivés actuellement. Ils ont travaillé à rassembler des fortunes matérielles considé­rables et dont l'influence est grande qu'ils ont affectées à la réalisation de leur rêve. Grâce à l'argent, ils règnent sur les médias mondiaux, les agences d'informations, la presse, les maisons d'édition, les radios, etc. Grâce à l'argent, ils ont fait éclater des révolutions dans différentes régions du monde pour réaliser leurs intérêts et les faire fructifier. Ce sont eux qui étaient derrière la révolution française, la révolution communiste et la plupart des révolutions dont nous avons entendu et entendons parler de-ci de-là. 

[...]

       

          

  En ce qui concerne les guerres localisées et mondiales, aucune difficulté à en parler : ce sont eux qui étaient derrière la première guerre mondiale lorsqu'a été prononcée la condamnation de l'Etat du califat islamique. Ils ont amassé des bénéfices matériels considérables et pris le contrôle de nombreuses richesses. Ils ont obtenu [25] la déclaration Balfour et ont jeté les bases de la Société-des-Nations pour gouverner le monde à travers cette organisation. Ce sont eux qui étaient derrière la seconde guerre mondiale qui leur a permis d'amasser d'énormes profits grâce au commerce du matériel de guerre. Ils ont préparé le terrain pour l'établissement de leur Etat et ce sont à leurs instigations qu'ont été créés l'ONU et le Conseil de sécurité pour remplacer la Société-des-Nations afin de gouverner le monde à travers eux.

            Qu'une guerre éclate de-ci de-là et c'est leur main qui se trouve derrière.

[...]

     

            Les forces colonialistes dans l'Occident capitaliste comme dans l'Orient communiste soutiennent l'ennemi de toutes leurs ressources matérielles et humaines. Elles échangent leurs rôles. Le jour où l'islam apparaît, les forces de l'infidélité s'unissent face à lui; la communauté de l'infidélité est une.

[...]

            "O vous qui croyez ! N'établissez des liens d'amitié qu'entre vous, les 

b) Les mouvements nationalistes [wataniyya] sur la scène palestinienne :

Article vingt-cinquième :

[...]

            [Le MRI] leur accorde le respect [qu'il souhaite] mu­tuel et considère avec estime leur situation de même que les éléments qui les entourent et les affectent. Il les encourage tant qu'ils ne font allégeance ni à l'Orient communiste ni à l'Occident croisé. Il assure tous ceux qui font partie de ces mouvements ou qui manifestent de la sympathie à leur égard que le Mouvement de la Résistance Islamique est un mouvement de jihad qui possède morale et lucidité dans ses représentations de la vie et ses modes de fonctionnement avec les autres. Il dé­teste l'opportunisme et ne souhaite que le bien aux gens, que ce soient des individus [28] ou des associations. 

[...]

       

Article vingt-sixième :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique considère po­sitivement les mouvements nationalistes [wataniyya] pales­tiniens -qui ne font allégeance ni l'Orient ni à l'Occident- mais cela ne lui interdit en aucune façon la discussion de tous les nouveaux éléments qui peuvent intervenir sur la scène locale et interna­tionale en ce qui concerne la cause palestinienne. Une discussion objective seule peut révéler l'étendue de l'harmonie ou de la contradiction avec l'intérêt nationaliste [wataniyya] en fonction de la vision islamique.

c) L'Organisation de Libération de la Palestine

Article vingt-septième :

            L'Organisation de Libération de la Palestine est la plus intime des intimes du Mouvement de la Libération Islamique. On y trouve le père ou le frère, le proche ou l'ami. Est-il donc possible que le musulman traite avec dureté son père ou son frère, son proche ou son ami ? Notre patrie est une, notre malheur est un, notre destin est un et notre ennemi est commun.

            C'est sous l'effet des circonstances qui entouraient la constitution de l'Organisation et de la confusion intellectuelle qui prévalait dans le monde arabe, fruit de l'invasion intellectuelle que subit le monde arabe depuis la défaite des Croisés et qu'ont renforcée et ne cessent de renforcer l'orientalisme, l'évangélisation et le colonialisme, que l'Organisation a adopté l'idée d'Etat laïc. Ainsi voyons-nous les choses.

            L'idée laïque [en note dans le texte : le laïcisme (al-'ilmâniyya) si­gnifie la non-religion (al-lâdîniyya), "Secularism" [en caractères latins dans le texte] est incompatible avec l'idée religieuse, d'une totale incompatibilité. Or, c'est sur les idées que se construisent les positions, les points de vue et les prises de décision.

[...]

    

f) Les fidèles des autres religions :

Le Mouvement de la Résistance Islamique est un mouvement humaniste :

Article trente et unième :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique est un mouve­ment humaniste [insâniyya]. Il veille au respect des droits de l'homme et se conforme à la tolérance de l'islam en ce qui concerne les disciples des autres religions : il ne s'oppose à au­cun d'entre eux sinon à ceux qui lui sont ouvertement hostiles ou qui se mettent au travers de son chemin pour gêner ses mouvements ou anéantir ses efforts.

            A l'ombre de l'islam, les disciples des trois reli­gions, islamique, chrétienne et juive, peuvent coexister dans la sécu­rité et la confiance. Ce n'est qu'à l'ombre de l'islam que la sécurité et la confiance peuvent se trouver, l'histoire récente et an­cienne en constituant un bon témoin.

            Il est du devoir des disciples des autres religions de s'abstenir de concurrencer l'islam dans sa souveraineté sur cette région car le jour de leur propre souveraineté serait celui des massacres, de la torture et de l'exode. En effet, ils en viennent aux mains entre eux, sans parler de leurs combats avec les disciples des autres religions. Le passé et le présent sont remplis d'exemples qui prouvent cela.

La tentative d'isoler le peuple palestinien :

Article trente-deuxième :

[...]

         

 Aujourd'hui, il s'agit de la Palestine et demain il s'agira d'une ou plusieurs autres régions : le plan sioniste n'a pas de limite; après la Palestine, ils ambitionnent de s'étendre du Nil à l'Euphrate. Lorsque ils auront para­chevé l'assimilation des régions jusqu'aux quelles ils seront parvenus, ils ambitionneront de s'étendre plus loin encore, et ainsi de suite. Leur plan se trouve dans "les Protocoles des Sages de Sion" et leur conduite présente est une bonne preuve de ce qu'ils avancent.

     CHAPITRE CINQUIEME

            Sortir du cercle du conflit avec le sionisme constitue une haute trahison qui entraînera la malédiction sur ses auteurs.

Le témoignage de l'histoire

A travers l'histoire dans l'affrontement avec les agresseurs :

Article trente-quatrième :

            La Palestine est l'axe du globe terrestre, le point de rencontre des continents, le lieu envié par les envieux de­puis l'aube de l'histoire. L'Apôtre -que Dieu lui donne béné­diction et paix- en fait état dans son noble hadîth, s'adressant à son vé­nérable compagnon Ma"âdh Ibn Jabal : "Ma"âdh ! Après moi, Dieu vous offrira en conquête le pays du Châm, d'al-"Arîch jusqu'à l'Euphrate, ses hommes, ses femmes, ses esclaves. Vous demeurerez mobilisés sur la voie de Dieu (murâbitûn) jusqu'au jour de la résurrection; celui d'entre vous choisira l'une des côtes du Châm ou Bayt al-Maqdis, celui-là demeurera sur le chemin du jihad jusqu'au jour de la résurrection".

            Les envieux ont convoité la Palestine à maintes reprises et ont fondu sur elle avec leurs armées pour combler leur envie. Les hordes de Croisés sont venues porter leur profession de foi et brandir leur croix, parvenant à défaire les musulmans pendant un temps; les musulmans n'ont réussi à la ré­cupérer qu'à l'instant où ils se sont rangés à l'ombre de leur étendard re­ligieux, ont rassemblé leur commandement, ont reconnu la grandeur de leur Seigneur et ont engagé le jihad sous les ordres de Salâh al-Dîn al-Ayyûbî pendant presque vingt ans. La reconquête fut alors achevée, les Croisés avaient été dé­faits et la Palestine était libérée.

[...]

         

Article trente-cinquième :

            Le Mouvement de la Résistance Islamique considère avec sérieux la défaite des Croisés par la main de Salâh al-Dîn al-Ayyûbî, le recouvrement de la Palestine, la défaite des Tatars à "Ayn Jallût, le bris de leur pouvoir par la main de Qutuz et de Dhâhir Baybars, la préservation du monde arabe face l'invasion tatare destructrice de tout ce que peut signi­fie civilisation humaine; il tire leçons et exemples de tout cela. L'invasion sioniste présente a été précédée des invasions croisées de l'Occident et des invasions tatares de l'Orient. De même que les musulmans ont su faire face à ces invasions, planifier leurs réactions et les défaire, de même sont-ils en me­sure de faire face à l'invasion sioniste et de la défaire. Cela n'est pas difficile à Dieu si les intentions sont pures, si la dé­termination est honnête et si les musulmans savent tirer bénéfice des expériences du passé, se libèrent des effets de l'invasion intellectuelle et suivent les traditions de leurs ancêtres.

[...]

Traduction publiée p. 152-166 dans la partie en français de l'original reproduit p. 211-231 de la partie en arabe.

Jean-François Legrain, Les voix du soulèvement palestinien 1987-1988, Le Caire, Centre d'Etudes et de Documentation Economique, Juridique et Sociale (CEDEJ), 1991

© CNRS, Jean-François Legrain pour l'édition électronique


Voir aussi la Charte du Hamas traduite par PO info, la traduction est plus simple 


Spécial pour Olivier Besancenot et ses supporters :

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article