Comment les médias alimentent le totalitarisme en Israël, Lucien Oulahbib

Publié le par danilette

Lire l'article en entier sur : www.resiliencetv.fr

Le meurtre d'un jeune palestinien présenté comme une "vengeance" suite à l'assassinat des trois jeunes israéliens est tout sauf évident contrairement à ce que prétend un conseiller municipal israélien de Jérusalem Est proche de l'extrême gauche (Meretz). C'est plutôt un classique déjà pratiqué à Sétif en 1945 où des balles certainement islamo-nationalistes ont abattu deux scouts musulmans afin de susciter le bain de sang : les représailles sur cent européens puis la répression attendue et à laquelle des communistes participèrent car des instituteurs avaient vu leurs mains cisaillées, ce qui est bien là la preuve par excellence de la préméditation puisqu'il fallait indiquer déjà le caractère "boko haram" du Savoir.

Idem, ici, dans ce cas, où l'on peut fort bien accuser un "extrémiste" juif sauf que l'on n'en sait rien, il faut juste espérer que la police israélienne n'ait pas encore rendu le corps à la famille afin de pousser les investigations. Mais observez le deux poids deux mesures des officiels palestiniens et étrangers qui ont certes condamné mais sans plus le triple meurtre des jeunes israéliens tandis que les médias faisaient le strict minimum alors qu'ils commencent à se déchaîner sur ce sur mort palestinien (France Info, BBC) en interviewant quelques émeutiers qui en appelle comme un fait exprès à une "troisième Intifada".

Tout cela est donc de plus en plus cousu de fil blanc. LIRE LA SUITE

Publié dans Arabes palestiniens

Commenter cet article