Conclusion de l'enquête : la femme palestinienne de Bil'in est morte d'une overdose d'atropine

Publié le par danilette

 

Source : http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4016368,00.html

IDF findings: Palestinian woman died of Atropine overdose

Hanan Greenberg

L'enquête menée sur le décès d'une femme palestinienne Jawaher Abu-Rahma, il y a 2 semaines à Bil'in, a conclu mercredi qu'elle était morte d'une overdose d'atropine administrée à l'hôpital (palestinien). D'après l'enquête, Abu-Rahma n'a même pas participé à la manifestation de protestation de Bil'in. 

Les conclusions de l'enquête au cours de laquelle son dossier médical a été examiné, confirment l'évaluation de l'armée : la jeune femme est morte à la suite d'une erreur médicale à l'hôpital et absolument pas à cause des méthodes de dispersion de manifestants, utilisées par les soldats de l'armée de défense d'Israël.

 

Abu-Rahma s'est sentie mal après avoir inhalé une quantité infinitésimale de gaz lacrymogène. L'enquête a révélé que l'équipe médicale, sur la base d'une erreur de diagnostic, a jugé qu'elle devait recevoir une dose importante d'atropine. Par la suite, on s'est aperçu qu'avec une dose moins forte, elle ne serait pas morte.

 

"Comme nous l'avons affirmé au début" a déclaré un porte-parôle de l'armée, le gaz lacrymogène ne tue pas. Nous supposions qu'elle avait un passé de soins médicaux et qu'elle avait reçu un traitement inaproprié qui a conduit à ces circonstances tragiques et c'est un fait avéré. C'est pitoyable que des personnes aient utilisé cet incident pour accuser l'armée israélienne sans preuve. 

Depuis sa mort, des Palestiniens et des militants gauchistes déclaraient qu' Abu-Rahma avait pris part à la manifestation. "J'ai vu Jawaher participer activement à la manifestation", a déclaré à Ynet, Yonatan Pollack du Mouvement anarchiste contre le Mur, alors qu'il présentait une mise à jour de l'incident sur son compte Twitter.

 

"Je l'ai vue quand elle a été transportée à l'hôpital dans l'ambulance, je sais avec certitude qu'elle y est arrivée et y est restée et qu'elle est morte à l'hôpital", a-t-il dit. J'étais en contact téléphonique constant avec des gens se trouvant sur les lieux toute la nuit et le matin suivant".

adapté par Danilette

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article