Après les Juifs, viennent les Chrétiens, dans la guerre à Jérusalem, personne ne sera épargné, Phyllis Chesler

Publié le

Je remets en ligne cette intervention de Phillis Chesler, célèbre féministe américaine, psychologue à l'Université de New York,  et auteur des livres « Les Femmes et la Folie » 1972, « Les Femmes contre les Femmes » 2002 et « Le Nouvel Antisémitisme » 2003. 

http://filipspagnoli.files.wordpress.com/2009/02/phyllis-chesler.gif

 

Il FOGLIO - Phyllis Chesler : " Nella guerra a Gerusalemme nessuno sarà risparmiato. Dopo gli ebrei vengono i cristiani " link

Extraits :

Israël se trouve, sans aucun doute en danger d'extinction si ce n'est pas d'un second holocauste. En effet nombreux sont les Européens qui portent en avant la guerre d'Hitler contre les Juifs, en soutenant 57 états islamiques et régimes d'apartheid contre l'unique État juif démocratique. Les média du monde entier ont subi un processus de palestinisation et de stalinisation. Les Palestiniens y compris ceux qui sont motivés par la haine, les terroristes et les tortionnaires ne sont que des victimes "nobles et innocentes". Israël est littéralement devenu le "Goldstein" d'Orwell que les masses endoctrinées du livre "1984" avaient appris à rendre coupable de crimes imaginaires.

L'assaut idéologique contre Israël a augmenté de façon spectaculaire. Jour après jour, heure après heure, dans différentes langues, les médias énoncent des mensonges énormes. Israël est un État « nazi et créateur d'apartheid », un agresseur « colonial ». Belle trouvaille. L'impérialisme musulman sanglant et l'apartheid sexuel et religieux de l'islam sont niés et projetés sur Israël. Israël est par essence même mauvais. En 2005, Ahmadinejad a déclaré qu'Israël devrait être rayé de la carte. En 2006, il y a déclaré que le Moyen-Orient se porterait beaucoup mieux sans l'existence du régime sioniste et qu'Israël serait bientôt anéanti. Le président Ahmadinejad nie l'holocauste mais en réalité n'est pas convaincu qu'Hitler ait poussé assez loin. En fait il reprend là où Hitler s'est arrêté et donc ses intentions sont clairement et manifestement génocidaires.

Personne ne cherche à l'arrêter. Nous, les civils du monde entier, nous sommes tous des israéliens. Ce monde qui a refusé de stopper les détournements d'avions et les attaques suicides et qui a causé la mort d'innombrables civils Israéliens se trouve pris dans le même tourbillon. Comme un adage le dit : ça commence avec les Juifs mais ça ne se limite jamais à eux. [...]

Les États-Unis d'Obama, en phase avec l'intelligentsia occidentale, accusent injustement Israël de l'échec du processus de paix. Ils sont convaincus qu'il serait raciste ou islamophobe de s'attendre à ce que les Palestiniens acceptent en préalable l'existence d'Israël en qualité d'État juif comme condition nécessaire à des négociations de paix véritables. Les organisations des droits de l'homme et les revues médicales ne blâment qu'Israël. [...]

Des mensonges énormes et une hostilité monstrueuse se sont répandues dans le monde entier. Nous devons nous y opposer et lutter pour les valeurs des lumières parce que la vérité doit prévaloir sur le mensonge. Sinon nous allons nous retrouver catapulter au VIIe siècle arabe, les femmes porteront la Burka et nous serons gouvernés par des théocraties barbares. Les lumières s'éteigneront, et pas seulement sur l'Europe, cette fois les lumières s'éteindront sur le monde entier. Adapté par Danilette

Commenter cet article

olivier 02/09/2012 11:41


Je n'ai rien à redire à cet article. L'antisémitisme et l'antisionisme gagnent partout. Les musulmans ont en partie repris des schémas élaborés en terres chrétiennes. Nous assistons bien à une
java du diable. J'apporterai un bémol à ce texte : les Lumières ont véhiculé un fort antijudaïsme qui poursuit son chemin. A l'antijudaïsme chrétien a succédé un autre antijudaïsme, terrifiant
lui aussi malgré ses airs plus avenants. 

danilette 02/09/2012 13:28



Olà amigo, merci de tes commentaires toujours enrichissants. Je me pose une question et il faudrait que j'aille verifier sur la version anglaise, a-t-elle vraiment voulu parler des "Lumières" ?
Ou parce qu'il n'y a pas de majuscule, ne serait-ce pas tout simplement "valeur de la lumière" contre les ténèbres ?