Dernier coup de bluff des Palestiniens, quelques éclaircissements

Publié le par danilette

30 ans après avoir inscrit la Vieille ville de Jérusalem sur le site des sites en péril, l'UNESCO récidive et inscrit le lieu de naissance de Jésus en "Palestine" sur cette même liste des sites en péril...

 

1) l'UNESCO a inscrit la Nativité sur la liste des monuments EN PERIL dans une procédure d'URGENCE comme on peut le verifier ici : http://whc.unesco.org/fr/peril 



2) l'UNESCO a pris cette decision contre l'avis du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS) de l'UNESCO (sic) qui affirme que : 

"...son état ne correspond pas à des conditions d'urgence qui exigeraient que le Comité du Patrimoine Mondial prenne des mesures immédiates pour préserver ce bien....L’église de la Nativité et la route du pèlerinage à Bethlehem, en Palestine, ne doivent pas être inscrits sur la liste du patrimoine mondial EN DANGER"

 

3) Israël ne proteste PAS contre l'inscription de la nativité au patrimoine de l'Humanité, mais contre l'inscription sur la liste du patrimoine en péril.

Les palestiniens ont accusé Israël de gêner les travaux. Les experts de l'ICOMOS n'ont constaté aucun problème dû à Israel. 

Israël ne s'oppose à l'inscription sur la liste du patimoine que parce qu'il s'agit d'accuser Israël de mettre en péril la basilique alors que l'ICOMOS n'a rien constaté de tel. 


Source: http://observatoiredumoyenorient.blogspot.fr


 

Qui fait partie du comité de l'UNESCO ? Il est composé des 21 Etats parties suivants, combien soutiennent Israël ?

Afrique du SudAlgérieAllemagneCambodgeColombieÉmirats Arabes Unis,EstonieÉthiopieFédération de RussieFranceIndeIraqJaponMalaisieMali,MexiqueQatarSénégalSerbieSuisseThaïlande

 

Source Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem Inscription Year on the List of World Heritage in Danger: 2012

Brief Description

Le bien inscrit est situé à 10 kilomètres au sud de Jérusalem sur les sites que  les Chrétiens reconnaissent traditionnellement comme le lieu de naissance de Jésus depuis le 2e siècle. Une église y a été construite en 339 et l’édifice qui lui a été substitué après un incendie survenu au 6e siècle conserve des vestiges du sol en mosaïque du bâtiment original. Le site comprend également des églises et des couvents grecs, latins, orthodoxes, franciscains et arméniens ainsi que des clochers, des jardins en terrasses et une route de pèlerinage.

 

L'UNESCO déjà en 1982, avait inscrit la Vieille ville de Jérusalem sur cette même liste ! Inscription Year on the List of World Heritage in Danger: 1982

Brief Description

Vieille ville de Jérusalem et ses remparts

Ville sainte du judaïsme, du christianisme et de l'islam, Jérusalem a toujours eu une valeur symbolique. Parmi ses 220 monuments historiques, se détache le formidable Dôme du Rocher, construit au VIIe siècle et décoré de beaux motifs géométriques et floraux. Il est reconnu par les trois religions comme le lieu du sacrifice d'Abraham. Le mur des Lamentations sert de limite aux quartiers des différentes communautés religieuses, tandis que la Rotonde de la Résurrection abrite le tombeau du Christ.

 

Pour l'UNESCO, Jérusalem c'est le formidable Dôme du Rocher, construit sur l'emplacement du Temple Juif qui lui n'est pas mentionné ! Reconnu comme le lieu du sacrifice d'Abraham ! On rêve, c'est pour ne pas dire le sacrifice d'Isaac (le non-sacrifice ou ligature d'Isaac pour la Torah) car les musulmans parlent du sacrifice d'Ismaël...
Le mur des lamentations : c'est un simple mur, une limite entre les quartiers et ce n'est pas le terme utilisé par les Juifs. Il suffit de prendre une vue aérienne pour constater que c'est bien une partie du mur d'enceinte du Temple rénové par Hérode... justement choisi pour cela par les Musulmans pour construire leurs mosquée comme ils ont coutume de le faire...
   
La Rotonde de la Résurrection : le traducteur ne semble pas connaître le nom de cette église, quel terme étrange... je rappelle que justement la coupôle du Dôme du Rocher s'est inspirée (a copié) l'architecture byzantine de l'Eglise du Saint-Sépulcre comme on peut le voir sur cette image, il fallait aussi que le dôme musulman domine le dome chrétien !!!
 Le Dôme du Rocher avec en perspective le Saint-Sépulcre

 

 




Articles connexes :

Publié dans Onu - Ong

Commenter cet article