Des partenaires onusiens d’une campagne arabe présentent la femme terroriste comme un modèle à suivre dans le monde arabe

Publié le par danilette

http://palwatch.org/site/modules/print/images/ltr/logo.gif

LIRE L'article en entier : http://palwatch.org/site/modules/print/preview.aspx?fi=855&doc_id=4692&section=all

Ce rapport a été publié originellement en anglais le 10 février 2011. Suite aux révélations de PMW, le FNUAP a dépêché un communiqué de presse dans lequel il niait son implication dans la campagne.

             http://palwatch.org/STORAGE/Bulletins/2011/unfpa_logo.png
 Le logo du FNUAP (en anglais UNFPA) tel qu’il apparaît sur le site Internet de la Campagne Mains blanches, [vu le 9 fév. 2011]

Dans une campagne télévisée de « soutien aux questions des femmes » dans le monde arabe, un clip vidéo présentant quelques « femmes modèles » a été diffusé dans plus de 50 stations de télévision arabes, dont la télévision de l’Autorité palestinienne. L’une des femmes présentée comme un modèle à suivre pour les femmes d’aujourd’hui est célèbre pour l’attentat terroriste qu’elle a mené, dans lequel des dizaines de personnes ont été tuées. Une autre femme présentée est célèbre pour avoir loué la mort en martyr de ses enfants.

Le clip diffusé faisait partie de la « Campagne Mains blanches – la plus grande campagne médiatique de soutien aux problèmes des femmes », organisée par « l’Union des producteurs arabes de télévision (APUTV) en coopération avec le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP) », selon le site Internet en anglais de la campagne.
[vu le 9 fév. 2011, http://www.whitehandsc.com/en/component/content/72.html?task=view]

Le clip, appelé La Femme exemplaire, honore différentes femmes arabes du passé, leur attribuant diverses vertus et succès. Dalal Mughrabi, qui en 1978 a mené l’attentat terroriste le plus meurtrier contre Israël, où 37 civils ont été tués, était vénérée dans le clip comme un modèle à suivre de « Martyr » et une « victoire sur l’hostilité ». Al Khansa, une poétesse arabe du 7e siècle, qui a célébré la mort en martyr dans une bataille de ses quatre fils, était louée comme exemple de « détermination », de « martyr et de don ».

Le site Internet en anglais de la campagne statuait également que « l’APUTV œuvre sous l’égide de la Ligue arabe, et via le Conseil d’information des ministres arabes ». Et que « le quartier général officiel de l’APUTV se trouve au Caire – en Egypte. »


 

 

Publié dans Terrorisme - Djihad

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article