Dis-moi qui tu choisis, je te dirai qui tu es, Shraga Blum

Publié le par danilette

Peu de gens et surtout peu de médias ont réagi au premier acte officiel de la démarche des terroristes de l’AP à l’ONU, pourtant public et retransmis à la TV de l’AP. Dans une région où les symboles sont parfois plus parlants que les discours, il aurait été judicieux pour les éternels censeurs de la politique israélienne, Tomas Friedman en tête, d’assister à la cérémonie de lancement de la « Campagne Nationale pour la Palestine 194e Etat de l’ONU », qui a eu lieu il y a quelques jours à Ramallah, devant le bâtiment de l’ONU, et où le document de la revendication d’un Etat a été officiellement remis aux représentants locaux des Nations-Unies.

Très doués en mises en scène, les terroristes ont voulu imiter la cérémonie du départ de la flamme olympique qui devrait selon eux les amener à l’Olympe du Conseil de Sécurité. Il est vrai qu’en matière de jeux olympiques, les terroristes palestiniens sont fins connaisseurs. Une marche a été ainsi organisée en direction des bureaux de l’ONU, à l’issue de laquelle une femme a remis le précieux document aux délégués de l’ONU, qui à leur tour devaient le transmettre à Ban ki-Moon, secrétaire général de l’ONU.
Et qui a été délibérément choisie par Abou Mazen et Salam Fayyad pour remettre ce précieux document sous les ovations? Latifa Abu Hamid ! Vous ne la connaissez-pas ? Elle a pourtant un palmarès enviable chez les mères palestiniennes : elle est la mère de quatre terroristes emprisonnés en Israël, dont l’un a assassiné sept israéliens et tenté d’en tuer 12 autres. Cela mérite bien une récompense chez les modérés de l’AP ! 

Lire la suite sur http://www.israel7.com/2011/09/dis-moi-qui-tu-choisis-je-te-dirai-qui-tu-es/

Publié dans Onu - Ong

Commenter cet article