Droit de réponse à Ouri Wesoly, Dan Levy

Publié le par danilette

 

Droit de réponse à Ouri Wesoly du Centre Communautaire laïc juif

Lire l'article sur http://dan-levy.over-blog.com/article-droit-de-reponse-a-m-wesoly-du-centre-communautaire-laic-juif-63170236.html

 

Le 11 décembre dernier, Ouri Wesoly, publiait un article sur le site internet du Centre Communautaire Laïc Juif (CCLJ) intitulé "Etudiants juifs: courage, fuyons!". Voici mon droit de réponse, suivi du texte de l'intéressé.

 

Les « Nous Autres » de Ouri Wesoly

 

 

« Etonnant, affligeant même, le peu de hardiesse de certains leaders de l’UEJB : il y a de l’antisémitisme en Belgique ? Leur seule solution, l’émigration ! », écrit Ouri Wesoly (« Etudiants juifs : courage, fuyons ! », 11 décembre) à propos de mon interview du 3 dernier sur les ondes de Radio Judaïca.

Et, plus loin, « face à l’adversité, M. Lévy courbe la tête et fait ses valises ? Nous n’avons pas cette mentalité de Juifs de ghetto, nous autres. L’antisémitisme (et les autres racismes), nous les combattons, ici et maintenant. »

 

Séduisante posture !

 

Sauf que ces « Nous Autres » au nom desquels parle M. Wesoly :

- saluent le courage des capitaines courageux des flottilles qui tentaient de forcer le blocus maritime israélien de Gaza au bénéfice d’une organisation terroriste et antisémite et de ses complices turcs de l’AKP ;

- appellent à signer l’Appel à la Raison de JCall qui désigne Israël comme seul responsable de l’impasse dans laquelle le double discours et le maximalisme palestiniens ont largement contribué à conduire le conflit israélo-arabe ;

- cautionnent le lien entre la solution du conflit israélo-palestinien et celle du problème posé par les ambitions nucléaires de l’Iran même après que WikiLeaks ait révélé l’exhortation des régimes sunnites de la région à traiter radicalement cette menace sans attendre de progrès préalable sur la question palestinienne ;

- déclarent les Juifs plus heureux en Belgique qu’un roi en France pendant que, avec leurs amis politiques, défilent sous leurs fenêtres des dizaines de milliers de manifestants fustigeant Israël dont nombre d’entre eux hurlent impunément « Mort aux Juifs » ;

- regardent leurs chaussures lorsque ces mêmes amis politiques appellent à traduire les dirigeants israéliens en justice pour le crime d’user de leur droit à la légitime défense, mettent au compte des Juifs les ratés de l’intégration des dernières vagues de l’immigration ou disent du sionisme qu’il est une forme de racisme et d’extrémisme ;

- déroulent le tapis rouge à l’homme qui pourrait bien avoir accrédité l’imposture antisémite la plus obscène de ce nouveau siècle mais dédaignent celui qui a pourtant gagné au tribunal le droit de dire de son reportage sur la mort de Mohamed Al Douraqu’il est une mise en scène grossière ;

- préfèrent en somme les mythes aux faits et le copinage à la vérité, et privilégient le « courage, fuyons ! » à l’invitation de l’UEJB à débattre de ce qui s’est réellement passé le 30 septembre 2000, au motif que la controverse de Netzarim serait une « chamaillerie » et une « chicane » sans importance. LIRE LA SUITE

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article