Election du Soudan génocidaire à un poste clé de l'ONU

Publié le par danilette

La descente infernale de l'ONU continue...

http://blog.unwatch.org/index.php/2013/01/31/ecosoc-focus-on-youth-while-appointing-childrens-rights-abuser-sudan-as-vice-president/


Le Conseil social et économique de l’ONU, l’ECOSOC,  dont les activités sont tournées vers la jeunesse nomme le Soudan comme Vice-président alors que ce pays est un grand violateur des droits des enfants.

 

Hier, l’ONU a élu le Soudan comme Vice-président de son Conseil social et économique qui comprend 54 membres. Cet organisme, l’ECOSOC qui régule la défense des Droits de l’homme, décide de la composition des organes clés de défense des droits des femmes à l’ONU et adopte des résolutions dans des domaines qui vont de la liberté d’Internet à l’excision des femmes. Le directeur exécutif d’UN Watch, Hillel Neuer et Mia Farrow, l’actrice et militante des droits de l’homme, ont dénoncé ensemble cette absurdité.

 

Non seulement il est absurde que le Soudan génocidaire occupe un poste de responsabilité dans un comité qui décide quelles nations vont siéger dans les différentes commissions de l’ONU – comme la Commission à la Conditions féminine, le Comité des Droits économiques, sociaux et culturels, le Conseil d’administration du Fond des Nations Unies pour l’enfance – mais en plus le Soudan n’est pas du tout un candidat adapté pour agir au sein de ce même comité.

 

Dans son discours précédant les élections, le Président sortant de l’ECOSOC, Miloš Koterec, a parlé du bilan de l’année écoulée 2012. Il a souligné que le Conseil s'est efforcé d’impliquer davantage de jeunes dans ses activités, « en étant à leur écoute pour être plus proche de leurs préoccupations ».

 

Avec l’activité de l’ECOSOC centrée sur les jeunes, il est ridicule que le Soudan soit élu comme Vice-président de l’organisme. Le dossier concernant les abus du Soudan contre les enfants et les jeunes est un dossier touffu et honteux. Selon le « Child Rights International Network » (Réseau international des Droits de l’Enfant), le Soudan recrute et enlève des enfants pour en faire des soldats, il effectue des attaques contre des civils dont des enfants, il possède aussi un fort pourcentage de filles soumises aux mutilations génitales. Par ailleurs, selon Human Rights Watch, le gouvernement soudanais continue à réprimer violemment les manifestations de jeunes contre les mesures d'austérité et contre les partis politiques au pouvoir.

 

UN Watch appelle les dirigeants du monde entier à s’élever contre cette nomination scandaleuse.

 

Traduit par http://danilette.over-blog.com/ pour http://unwatchenfrancais.blogspot.fr/



Lire aussi : Résolution "déplorant" la non-participation d'Israël à une révision obligatoire

Publié dans Onu - Ong

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RAMUNCHO 05/02/2013 11:32


Sans oublier que le Président Soudanais EL BECHIR fait l'objet d'un mandat d'arret de la cour internationale de justice.

da mimmolo 04/02/2013 11:08


la planete marche sur la tete les journalistes sont sourds aveugles ou bien muets; LE DIEU TELEVISION attend une vrai nouvelle chaine qui va eclairer les gens...xxxxxxxxx de medias