Encore une jeune fille palestinienne victime d'un crime d'honneur

Publié le par danilette

Voici le dernier crime d'honneur visant une femme palestinienne révélé par un journal des Emirats arabes unis, emirates247.com, via Elderofzion.

Il est impossible de comprendre le Proche et Moyen-Orient sans tenir compte de cet aspect fondamental de la culture, le code d'honneur. La conduite de la femme et en particulier sa sexualité est garante de l'honneur masculin. Une femme peut être tuée à cause d'une rumeur comme dans le cas ci-dessous, à cause d'une relation illicite avérée ou supposée, un simple regard, un coup de téléphone peuvent être suspects...

Une femme palestinienne a récemment tué sa fille de seize ans à cause d'une fausse rumeur.

Une mère palestinienne a attendu que sa fille de seize ans soit endormie, elle l'a alors tuée en l'étranglant avec un lien. Cette femme a tué sa propre fille après que des voisins lui ai dit que la jeune fille avait une liaison avec leur fils.

Le crime qui a ému les habitants du voisinage, a été révélé par la police après qu'une féministe palestinienne en ait parlé comme « un crime des plus odieux ». 

Le crime a eu lieu à Bet Oula, un petit village à côté d'Hébron et a été révélé plusieurs semaines après les faits.

Au cours d'une dispute, une voisine aurait dit à la mère : « va donc voir les photos de ta fille sur le téléphone portable de mon fils ».

La mère a alors mis au point son plan pour tuer sa propre fille, elle lui a d'abord fait nettoyer la maison à fond pendant deux jours en vue des visites de la semaine de deuil.

Après l'assassinat, la famille a laissé la jeune fille dans son lit toute la nuit. Le lendemain matin ils se sont rendus à l'hôpital en disant que leur fille était morte d'une crise cardiaque.

 



Articles liés :

L’augmentation des meurtres de femmes, dits « crimes d’honneur », dans la société palestinienne dénoncée par l’ONU Hélène Keller-Lind

Sur le viol et la culture de la honte, Mordechai Kedar

 

Source :

Publié dans Arabes palestiniens

Commenter cet article