Fusillade à Toulouse, la communauté juive en état de choc

Publié le par danilette

Des adultes réconfortent les enfants du collège Ozar Hatorah où un homme a tiré lundi matin faisant quatre victimes.
source

 


www.sudouest.fr La présidente du CRIF en Midi-Pyrénées dit avoir vu les images de vidéosurveillance de la tuerie : "on voit un homme qui court après des enfants, qui en attrape et qui met une balle dans la tête à un enfant de huit ans" 

 

 



www.desinfos.com

La communauté juive est en état de choc après l’assassinat délibéré d’au moins trois personnes dont deux enfants devant une école juive de Toulouse ce matin du 19 mars 2012. Nous nous associons à la douleur des familles des victimes. Au regard de l’extrême gravité de cette attaque, une cellule opérationnelle de la communauté juive vient de se réunir pour évaluer la situation en relation avec les pouvoirs publics. Compte tenu des informations dont nous disposons actuellement, nous appelons à la responsabilité de chacun, à la vigilance et au calme.


www.sudouest.fr

 

Une fusillade a éclaté ce lundi matin vers 7H55 devant un collège juif de Toulouse, faisant au moins quatre morts.

Selon tous les témoignages recueillis sur place, un homme à scooter a ouvert le feu sur des parents et leurs enfants. Il s'est aussitôt enfui. La rue Dalou, dans un quartier résidentiel de Toulouse, a été bouclée et de nombreux policiers étaient déployés.

Ce serait le troisième crime d'un homme opérant à scooter après les attaques visant des militaires à Toulouse et Montauban, qui ont fait trois morts.

Suivez en direct les dernières informations, avec nos journalistes sur place. Cet article est actualisé régulièrement, cliquez ici pour rafraîchir la page.

--------------------

11h38 : Nicolas Sarkozy est arrivé sur les lieux du drame à Toulouse

11h36 : L'émotion est forte sur place, après le drame.


www.israel7.com

Selon les premiers comptes rendus, on fait état de quatre personnes assassinées au moins à l’école Ozar Hatorah de Toulouse dont une petite fille de six ans et un professeur ainsi que de nombreux blessés.

A Radio Judaïque FM, on  pose la question s’il s’agit d’un attentat antisémite. Cette question a été soumise au Grand Rabbin de France Gilles Bernheim juste avant son départ en avion pour Toulouse. Le Grand Rabbin a affirmé être bouleversé.

Le Président du CRIF, Richard Prasquier, ainsi que des responsables communautaires de Toulouse ont été interviewés. Ils ne parlent pas encore d’antisémitisme pour qualifier cet attentat.

En temps réel, l’état de choc et de stupéfaction  précédant la réalisation de l’ampleur de l’attentat et la douleur semble être l’état dans lequel se trouvent  ces personnes et dirigeants communautaires faisant partager leurs impressions mêlées de perplexité. Pour le moment, aucune expression de colère n’a encore été exprimée sur l’antenne juive.

www.israel7.com

Binyamin Touati, le délégué du Mouvement Bnei Akiva à Paris, a informé Aroutz7 que parmi les tués à l’école Otzar Hatorah à Toulouse, il y aurait un Rav d’Israël en mission éducative en France, ainsi que deux de ses enfants. Cette information est parvenue à Binyamin Touati par un membre des Bnei Akiva, élève de l’écoleOzar Hatorah de Toulouse, mais elle n’a pas été confirmée.

Publié dans France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article