Hassan Golkhanban, le caméraman iranien qui a demandé l'asile à transmis à la CIA des documents secrets

Publié le par danilette

mis en ligne à 2:20

http://www.debka.com/article/22412/Defecting-Iranian-cameraman-brings-CIA-priceless-film-of-secret-nuclear-sites-

Il a apporté avec lui à New-York un trésor de photos et de vidéos prises au cours des visites des leaders iraniens sur les sites les plus sensibles et secrets et sites de missiles nucléaires.

 

Defecting Iranian cameraman brings CIA priceless film of secret nuclear sites

 Hassan Golbankhan and Rev Guards chiefs

Hassan Golbankhan and Rev Guards chiefs

 

DEBKAfile révèle un des scoops les plus incroyables de la CIA depuis longtemps et qui est un désastre pour l'Iran. Hassan Golkhanban, le cameraman personnel de Mahmoud Ahmadinejad qui a fait défection profitant du voyage à New-York pour l'Assemblée Générale de l'ONU, a apporté avec lui un trésor pour les services de renseignement : des photos et des vidéos prises au cours des visites des leaders iraniens sur les sites les plus sensibles et secrets et sites de missiles nucléaires.
Le cameraman, âgé d'une quarantaine d'années se trouve en lieu sûr à une adresse inconnue, sans doute sous la protection de la CIA.


L'intégralité de l'article traduit sera sans doute en ligne demain sur le site lessakele

 

Défection du caméraman : 

http://edition.cnn.com/2012/10/01/world/new-york-iran-cameraman/index.html

CNN, 2 octobre  - Un caméraman qui accompagnait le Président iranien Mahmoud Ahmadinejad à New York pour l'Assemblée Générale de l'ONU a demandé l'asile aux États-Unis, et « il a peur de retourner en Iran », d'après son avocat. Paul O'Dwyer, son avocat de New York a déclaré travailler avec les autorités américaines pour le compte de Hassan Golkanbhan. Il a dit que son client a peur des persécutions en raison de ses convictions politiques qui ont été découvertes.

«Il est perçu comme un opposant au régime iranien », a déclaré M. O'Dwyer. « Quelqu'un qui a trahi le régime et indigne de confiance ».

O'Dwyer a déclaré qu’aucun soupçon n'avait jamais été porté sur le caméraman avant son voyage à New York, mais « il y avait des choses qu'il était censé faire et qui le mettaient mal à l’aise ». «Lors de son séjour ici,  ... sa position sur certaines choses a été portée à la connaissance du gouvernement iranien ».

Quand une partie de la délégation iranienne de Golkanbhan est  rentrée en Iran, jeudi dernier,  après le discours d’Ahmadinejad à l'Assemblée générale, mercredi, le caméraman est resté derrière, a dit O'Dwyer.

Depuis lors, O'Dwyer a déposé une demande d'asile au nom de Golkanbhan. L'avocat dit que la demande d’asile offre à son client une protection immédiate contre une déportation.

O'Dwyer a qualifié la décision de « très, très importante », avec des implications pour la femme de Golkanbhan et ses deux enfants, qui ont fui l'Iran pour un refuge  qu'il ne révélera pas pour leur sécurité.

«Le gouvernement iranien a une portée assez longue, et vous le savez, nous nous préoccupons de ce qui pourrait leur arriver s'ils étaient identifiés par le gouvernement ».

Golkanbhan atend à présent d'être interrogé par les autorités américaines, ce qui, selon O'Dwyer, pourrait se faire bientôt - ou dans les mois qui viennent.

La mission iranienne aux Nations Unies ne répond pas aux appels et on ne sait pas où se trouve Golkanbhan.

 

Publié dans Iran

Commenter cet article