Il n'y a pas de quoi devenir fou ?

Publié le par danilette

Shmuel Schijveschuurder, 27 ans ne s'est jamais remis du massacre de sa famille et présente de nombreuses séquelles psychologiques qui l'ont conduit à plusieurs arrestations ces dernières années sous l'emprise de la drogue, ce matin il s'est livré à un acte de vandalisme sur le mémorial Itshak Rabin de Tel-Aviv, il a été arrêté et a avoué qu’il avait agi en réaction à la prochaine libération de plus de 1000 terroristes dont la femme terroriste complice du kamikaze du ‘Sbarro’ ». Source Source 

Petit rappel : attentat meurtrier au centre de Jérusalem 

Le 09 Août 2001 Un attentat meurtrier s'est produit vers 14 heures au centre de Jerusalem. Un terroriste, qui portait sur lui une charge explosive de forte puissance comportant egalement des clous, l'a fait exploser a l'interieur du restaurant Sbarro, qui se trouve au coin des rues Yaffo et King George. Selon les temoignages qui ont ete recueillis, les vitres du restaurant ont vole en eclats et des gens ont ete projetes a l'exterieur par le souffle de l'explosion a plus de vingt metres. Le restaurant a ete totalement detruit et des degats importants ont ete causes aux magasins avoisinants. D'apres les dernieres informations, quinze personnes  ont ete tuees, dont plusieurs enfants, plus de cent cinquante autres ont ete blessees, cinq d'entre elles seraient dans un etat critique. 

Lors de l'enterrement de la famille Schijveschuurder le Grand Rabbin ashkénaze d'Israel Rav Meir Lau qui avait marié ce couple s'exclama la parole brisée par des sanglots : "Au nom de Tzira, je demande au créateur de ce monde : Ecoute nos voix. Ecoute notre voix, Ecoute les voix de cet insupportable deuil"

Trois des enfants de la famille Schijveschuurder :

Ra'aya z"l, 14 ans, Avraham Yitzhak z"l, 4ans
et Hemda z"l, 2ans tués avec leur parent au restaurant Sbarro

 

Les Palestiniens ouvrent un parc d'attraction à Naplouse :

Le 23 septembre 2001  une nouvelle attraction à vu le jour à l'université Al Najah de Naplouse pour commémorer un an de violence. Rien ne manquait, les expressions en hebreu, les parts de pizza qui jonchaient le sol maculées de sang. les bras déchiquetés...IGNOBLE

  Quel sens du détail, regardez la main qui git en haut de l'image.. En partant, n'oubliez pas de fouler du pied les drapeaux américain et israelien.

 

Le Disneyland palestinien (info # 012409)

Par Denis Elkoubi © Metula News Agency
Un "parc d'attractions" d'un nouveau genre vient de faire son apparition, ce week-end, à Naplouse !
Il s'agit de la réplique grandeur nature de la Pizzeria Sbarro de Jérusalem, qui a fait l'objet d'un attentat suicide particulièrement meurtrier, le 9 août dernier et qui est proposée aux visiteurs de ce parc interactif, version "Autorité palestinienne".
Comme pour les "Pirates des Caraïbes", ça n'est pas un simple décor, qu'une foule considérable de promeneurs a découvert mais une véritable reproduction de la scène, avec faux terroriste-suicide, rejouant le rôle du vrai kamikaze, corps démembrés, éparpillés sur le sol et vrais morceaux de pizza, jonchant victimes et débris.
Pour les visiteurs les plus exigeants, d'autres scènes d'attentats et de meurtres sont reproduites, alors que, chemin faisant, tous les détails de la préparation des attentats suicides sont révélés au public.
Le côté éducatif du parc n'est certes pas oublié, puisque les enfants palestiniens peuvent désormais être photographiés aux côtés de leurs terroristes préférés, des Shahyds qu'ils voudront imiter, à la place de devenir grands.
Comme dans tous les parcs à thèmes, il y a les héros et il y a les méchants, alors, derrière un rocher géant, se cache un horrible juif orthodoxe de Méa Shéarim.
Et pour ceux qui n'auraient pas bien compris que c'est un méchant, une voix sort du rocher, citant un verset coranique et crie: " O croyant! Il y a un juif derrière moi, viens et tue-le!".
On nous promet pour bientôt une prochaine attraction. Ca pourrait bien être la simulation de l'écrasement d'un Boeing contre l'une des tours du WTC avec arrivée au paradis, vierges, fontaines et tout le toutim !
Décidément, on n'arrête pas le progrès !

 

Il n'y a pas de quoi devenir fou ?

Publié dans Terrorisme - Djihad

Commenter cet article

alexandre 18/10/2011 16:36


c est deguelasse... Tout comme les rues et les places portant le nom de terroristes... Tout comme les tags venerants les criminels dans les rues de Bethlehem que j ai parcourue. Il faut vraiment
etre marteau pour etre fiere de ces ordures et les glorifier et eduquer ses enfants dans ce sens.