Apartheid ? Barghouti étudie dans une université israélienne qu'il demande aux autres de boycotter !

Publié le par danilette

 

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcT5LVcweXMPOGN8v8buTRBpuR2t5eivVUuekC1ND1fNPMTpfxNj

Omar Barghouti, résident de Ramallah, membre fondateur de la campagne palestinienne BDS, si comme il le clame haut et fort, l'Etat d'Israël est un état d'apartheid, comment peut-il étudier et soutenir un doctorat à l'Université de Tel-Aviv? 


Lire l'article très documenté en anglais : 

 BDS, Academic/Cultural Boycott of Israel, and Omar Barghouti

 Extraits :

[...]  En fait, Omar Barghouti, un  co-fondateur de PACBI  Academic Cultural Boycott d'Israël qui se déplace d'un campus à l'autre pour dénoncer Israël comme un Etat d'apartheid et s'oppose à la collaboration israélo-palestinienne est- lui-même inscrit comme étudiant diplômé en philosophie (éthique) à Université de Tel Aviv.

Lorsque contesté sur ce double standard flagrant, Barghouti a rejeté cet argument comme sans importance. «Mes études à l'Université de Tel Aviv sont une affaire personnelle et je ne désire pas faire de commentaire, at-il répondu à une journaliste du Maariv qui l'interrogeait à ce sujet. "Les opprimés n'ont pas le choix de l'endroit où ils vont à l'école", at-il répondu à un étudiant lors d'une récente session de questions-réponses à la Loyola Law School.

Mais Barghouti est loin d'être un opprimé palestinien sans possibilité de choisir. Né au Qatar, il a grandi en Egypte et a étudié à l'Université de Columbia à New York avant de s'installer à Ramallah à l'âge adulte. Il aurait pu continuer ses études au Qatar, en Egypte, ou à New York, ou bien à l'Université Bir Zeit ou l'Université Al Qods, près de son domicile et apporter son soutien ainsi à une académie palestinienne. Au lieu de cela, il a choisi de tirer parti des possibilités d'éducation dans un établissement d'Israël un de ceux qu'il demande à tout le monde de boycotter !

Barghouti ne se contente pas appeler à des sanctions contre les soi-disant politiques racistes, son objectif déclaré en appelant au boycott, comme celui des supporters de la campagne BDS, est la fin d'une autonomie juive dans la région. Il plaide pour un Etat palestinien en remplacement d'un état juif dans toute la Palestine historique. [...]

Pour la traduction automatique de cet article en français par  Google 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alef 09/03/2011 07:08



Faute de frappe "une bonne occasion de l'appliquer" pas "de l'applicquer"



Alef 09/03/2011 07:06



Une loi contre le BDS a été votée en première lecture à la Knesset, ce serait là une bonne occasion de l'applicquer. Ce type doit dégager. Dégager de l'Université de Tel Aviv, être exclu de tout
avenir en Israël et être expulsé de la région avec interdiction d'y revenir à moins de faire amende honorable en cessant officiellement ses hostilités et en déclarant publiquement que ses appels
étaient mensongers.